Accueil > Projets Wikimedia, Wikipédia > Wikipédia utilisé dans Google News

Wikipédia utilisé dans Google News

Il y a peu nous vous faisions part d’une étude sur les thématiques abordées dans Wikipédia. Cette étude étaie l’idée reçue que Wikipédia possède des articles sur toutes les thématiques existantes. Biographies, culture, géographie, société et bien d’autres thèmes, font de Wikipédia une source d’information incontournable d’internet.

Ainsi, il n’est pas rare de compléter la lecture d’un article de presse en lisant l’entrée de Wikipédia sur le même sujet. C’est ce qu’a compris et implémenté Google News.

Logo de Google News

Logo de Google News

Google News est un outil fort utile pour avoir rapidement sous les yeux l’ensemble des articles publiés sur un thème donné. Pourtant, jusqu’à présent, il manquait des liens vers des meta-sites, des sites centralisant, agrégeant et retraitant l’information tel Wikipédia. Afin de pallier ce manque, l’équipe de Google News est en train de mener un test en ajoutant sous les articles un lien vers l’entrée de Wikipédia relative à la thématique.

http://www.niemanlab.org/images/wikipediagooglenews.jpg

Capture décran de Google News montrant l'insertion du lien Wikipédia

Pour le moment aucune annonce n’a été faite sur le blog officiel de Google News puisqu’il s’agit d’un test visible seulement par la minorité des personnes utilisant Google News avec un compte Google. Selon Gabriel Stricker, un des porte-parole de Google, le lien vers Wikipédia est là pour servir de référence sur un évènement d’actualité.

Si les scientifiques font de plus en plus confiance à Wikipédia, il semblerait que ce soit également le cas de Google qui intègre des liens vers Wikipédia dans de plus en plus de ses outils.

Et vous, que pensez vous de cette initiative ?

  1. Grimlock
    10/06/2009 à 09:13 | #1

    Que ça va conforter une vision absurde et contraire aux principes fondateurs (Wikipédia se veut une encyclopédie, pas une agence de presse), concernant le côté Wikipédia, et que ça décrédibilise beaucoup Google News et les professionnels de l’information d’autre part, puisqu’ils en sont réduit à vouloir mentionner des synthèses reprenant des communiqués de presse et dépêches d’agence (ce qui n’est pas admissible pour faire une encyclopédie). Je n’aurais évidemment pas écrit la même chose si Wikipédia était citée pour éclaircir un point scientifique, technique ou autre relevant de ses champs (comme “tube de Pitot”, “boîte noire”, etc.).

    Je rajoute une chose : je trouve assez incroyable de faire un billet sur les relations entre Wikipédia et Google News sans même mentionner Wikinews, qui reste pourtant un projet de la WMF.

  2. Schiste
    10/06/2009 à 09:19 | #2

    Concernant la non-mention de Wikinews, c’est tout simplement parce que le sujet ne s’y prêtait pas. Je me suis contenté de relayer un test que mène Google sur l’un de ses outils. Le sujet de l’article n’est pas le traitement de l’actualité, auquel Wikinews aurait bien évidemment mentionné, mais la réutilisation des contenus de Wikipédia.

  3. Grimlock
    10/06/2009 à 09:21 | #3

    Donc le wiki de la fondation dédié au traitement de l’actualité ne se prête pas à un sujet traitant de l’utilisation d’un projet de la fondation dans le cadre du traitement de l’actualité.

    Cela confirme ce que j’écrivais dans mon précédent commentaire.

  4. 10/06/2009 à 15:36 | #4

    La reprise de Wikipédia sur Google News suit plus qu’elle ne précède la tendance des internautes à en savoir plus sur un évènement et la manière dont ils cherchent à en savoir plus : plus seulement via les journaux, mais par des recherches personnelles supplémentaires… qui les mènent souvent sur Wikipédia.

    Affirmer “Wikipédia ne doit pas être une agence de presse” est bien sûr pertinent, mais c’est un slogan facilement réducteur. Cela veut-il par exemple dire que tous les articles concernant des évènements récents ou en cours doivent être supprimés ? On voit cette ligne évoquée dans les débats de suppression des pages (par exemple la proposition récente de suppression de l’article de Wikipédia intitulé “Grippe A (H1N1) de 2009″).

    Sur cette PàS et d’autres il me semble que deux tendances se dégagent :
    1/ la communauté wikipédienne francophone est plutôt “inclusionniste” et rejette la suppression de ces articles liés à des évènements en cours (“grippe A”, mais aussi par exemple “Jérôme Kerviel”).
    2/ la Wikipédia francophone est souvent la seule – la dernière ? – à lancer des débats de suppression sur de tels sujets d’actualité, c’était d’ailleurs le cas pour la pandémie de grippe A, dont seul l’interwiki francophone était proposé à la suppression alors qu’aucun de ses équivalents (en 20-30 autres langues) ne l’était.

    Donc *Non* Wikipédia n’est pas une agence de presse, mais *oui* son principal atout est la réactivité et ses mises à jour permanentes, y compris sur certains évènements en cours.

    Enfin, il me semble que la piste de la généralisation de liens vers wikinews et leur placement en tête de page pourrait apporter au suivi du “fil” des informations brutes.

  5. Grimlock
    10/06/2009 à 22:56 | #5

    Et donc sous prétexte que il y a des interwikis … etc. ?

    Désolé, mais quoi que la “communauté” de Wikipédia en pense (et on peut réellement se poser la question de ce que recouvre le terme), ce qui devrait prévaloir est la prise en compte des principes fondateurs (en particulier, Wikipédia est une encyclopédie). Le fait même de créer un article sur un évènement en cours est contraire à cette affirmation et, au passage, au principe même d’écriture “scientifique” (ou encyclopédique, c’est pareil). Premier point.

    Deuxième point, qui n’est pas à négliger d’ailleurs. Un bon paquet de pages dans toutes les versions sont des traductions directes de la version anglophone. Qui n’est certainement pas un exemple à suivre, concernant la pertinence qu’elle peut développer. De plus, je ne vois pas en quoi la version francophone de Wikipédia serait obligée de répéter les mêmes erreurs que les autres. Sauf à vouloir à tout prix faire du chiffre, et c’est effectivement le cas.

    Troisième point. Oui, les articles sur des évènements récents seraient effectivement à supprimer pour la majorité (sauf exceptions : les évènements récents comme des élections, prévisibles des mois à l’avance, voire des années). Tout simplement pour respecter l’interdiction de travail inédit, déjà. Chose qui semble largement échapper à la partie “inclusionniste” de la communauté. Les exemples cités (grippe A, et autres Kerviel) en sont d’ailleurs une excellente illustration. Et relève d’ailleurs de la tendance générale à ne pas être capable de hiérarchiser les informations (et là, on parle d’un ensemble, pas de ces seuls articles portant sur l’actualité).

    Quatrième point. L’inclusionnisme porte souvent sur les articles existants (prétexte : ne pas détruire le “travail” des autres). La précipitation de certaines personnes à la sortie de dépêche d’agenceest tout simplement un “POV-pushing”. Mais ce point est anecdotique.

    Cinquième point. Le fait que les internautes recherchent de l’information pour approfondir n’est pas une justification de l’existence de telles pages sur Wikipédia, mais juste un prétexte pour les faire. Nuance importante. Il est étrange que l’on se soit moins posé de problème pour les recettes de cuisine.

    Pour finir, et ce n’est pas la moindre des confusions effectuées. La réactivité n’est certainement pas à confondre avec le fait de pondre une page sur un article récent. C’est vraiment confondre torchon et serviette. La réactivité, c’est de corriger rapidement une erreur quand on la repère, ou de créer un article (répondant donc aux critères d’écriture d’une encyclopédie ET aux PF) quand la nécessité se fait ressentir. Et ça s’arrête là (et pas recopier les n démentis et hypothèses des journaux).

    Alors, certes “Wikipédia ne doit pas être une agence de presse” est peut être réducteur. Mais c’est une conséquence directe de ce que se veut Wikipédia. Une encyclopédie.

  6. Ofol
    02/07/2009 à 11:19 | #6

    voici une très bonne suggestion d’Hadrien http://is.gd/1ljh7 qui à mon avis permettrait d’avancer pramatiquement sur la question des articles d’actualité. Je pense qu’elle pourrait rassembler un consensus entre “suppressionistes” et “inclusionistes”.

  1. 10/06/2009 à 10:20 | #1
  2. 26/08/2009 à 02:34 | #2