Accueil > Projets Wikimedia, Wikipédia > Wikipédia a 10 ans ! Qu’en pensent les « anciens » ?

Wikipédia a 10 ans ! Qu’en pensent les « anciens » ?

Fêter les 10 ans de Wikipédia, c’est fêter l’impulsion initiale, celle de Jimmy Wales et Larry Sanger, mais c’est aussi fêter tous les contributeurs, les milliers de contributeurs qui depuis 10 ans contribuent quotidiennement à l’enrichissement de Wikipédia. J’ai eu très envie de questionner quelques uns de ces contributeurs qui ont commencé à participer à Wikipédia dans les tous débuts, entre 2001 et 2003. Sur Wikipédia, on les appelle affectueusement les « dinosaures ».

Sauropode silhouette

Sauropode(Amada 44, domaine public)

Je leur ai posé quelques questions, les mêmes à tous, histoire de voir leurs réactions. Tous ceux qui m’ont répondu étaient contents de la démarche, j’ai même été très touchée de certains messages de retour. Ils m’ont (presque) tous dit oui, et voilà donc ce que ça donne : non pas une réunion d’anciens combattants, mais le regard éminemment subjectif de ceux qui nous ont ouvert la route. Un regard qui n’a pas forcément à être pris comme parole d’Évangile, mais qui me semble intéressant à lire, pour les contributeurs plus « jeunes » dont je fais partie, tout comme pour des non-contributeurs.

Ne souhaitant pas trop me focaliser sur les bons mots, les petites phrases percutantes, cet article est long. Mais en réalité il est encore plus long… mises bout à bout, les réponses font une vingtaine de pages. Je les ai réunies sur Wikipédia, afin que vous puissiez lire l’intégralité de ces échanges. J’ai également choisi de ne pas introduire ces témoignages, de les laisser « dans leur jus », de ne pas les interpréter. La seule action « éditoriale » est le choix des extraits et des coupes. J’espère ne pas avoir trahi l’idée des contributeurs !

Comment as-tu découvert Wikipédia et quand ? As-tu un souvenir précis de la manière dont tu as fait connaissance de ce site qui n’était pourtant pas très connu à l’époque ?

« À l’époque, je pense que j’ai entendu parler de Wikipédia sur Slashdot.org. Mais c’était le Wikipédia anglophone. On était en plein dans le haut de la vague du mouvement “open source”, et cette communauté de bénévoles créant une encyclopédie libre correspondait parfaitement à l’esprit de ce mouvement open source. [...] Malheureusement, à cette époque, le Wiki francophone était quasi vide : il ne contenait qu’une quarantaine de pages, dont la plupart étaient des stubs. Et personne ne semblait vouloir ou oser contribuer. Alors, sachant que pour les internautes francophones, la langue est souvent une barrière (si si !), j’ai pensé qu’une des premières choses à faire était de traduire le mode d’emploi. » (Buzz)

« Wikipédia faisait déjà sensation dans le milieu ‘Libre’, projet titanesque qui faisait des petits dans le monde entier. » (Bobby)

« Ouais, je me souviens assez bien de tout ça. Un jour en me baladant sur le site de la FSF (horriblement moche a l’époque) je suis tombé sur le projet Gnupedia si je me souviens bien, qui devint Nupedia, mais alors que je suivais avec intérêt son développement j’eus le cœur serré quand je me suis rendu comte que le projet périclitait doucement… jusqu’au jour où j’ai suivi un lien vers une version différente de Nupédia ou tout le monde pouvait participer ! Je suis arrivé en fait sur www.wikipédia.com géré par une société privée américaine.. c’était très prometteur, et ça correspondait a ce que je voulais faire ! » (Rinaldum)

« C’est début 2002 que Rinaldum, mon frère, me parle de ce petit site ayant la folle ambition d’accueillir toute la connaissance du monde et sur lequel les articles s’écrivent collaborativement. J’ai été instantanément séduit par le principe ! » (Aoineko)

« On sentait comme un vent de fraîcheur traverser sur le monde du logiciel dans lequel je nage. La seule encyclopédie digitale largement diffusée était une petite poussive Encarta de Microsoft. » (Yvesb)

« Wikipédia n’était à l’époque pas très connue du « grand public » mais on en parlait beaucoup dans le milieu du logiciel libre » (Polletfa)

« C’était quelque jours après mes 24 ans en octobre 2002. En parcourant un des nombreux forum d’Usenet, je suis tombé sur un message d’un utilisateur dont la signature comportait un lien vers wikipedia.com. Un clic et me voilà happé par le wiki. » (Hashar)

« Je m’en souviens parfaitement. A l’époque, je ne faisais pas du tout partie du mouvement libre. [...] été 2001, j’ai rencontré un canadien anglophone, qui était un des premiers participants de Wikipedia (en anglais donc) [...]  Il lui a fallu plusieurs semaines pour me convaincre de modifier une page. » (Anthère)

Qu’est-ce qui t’a séduit dans Wikipédia au point de décider d’y participer ?

Proposition de logo alternatif francophone pour Wikipédia (2002)

Proposition de logo alternatif francophone pour Wikipédia (2002), par Rinaldum

« L’idée d’un site web que tout le monde pouvait modifier avait quelque chose de révolutionnaire, il fallait que j’aille voir ça de plus près. » (Polletfa)

« Le mouvement du logiciel libre partage lui aussi des connaissances, il manquait un outil pour le savoir d’une manière générale. » (Hashar)

« Probablement le concept de partage de connaissances. J’adore apprendre des choses, et parfois j’ai envie de transmettre ce que je sais, aussi un projet comme Wikipédia m’a donné l’occasion de m’exercer, dans un certain cadre, à cette transmission. » (Ryo)

« En vrac : l’idée invraisemblable que tout le monde peut participer, le potentiel infini du projet, la simplicité (relative) d’édition, l’absence complète de barrières à l’entrée, l’esprit collaboratif… » (Poulpy)

« Venant du logiciel libre et du monde de l’informatique, j’étais idéologiquement et pratiquement prédisposé à aimer Wikipedia. Trouver Wikipédia formidable allait donc de soi pour moi. » (Kelson)

« Le fait qu’il y ait tout à construire. [...] Ce qui m’a encore plus intéressé était le fait de construire un projet que je voulais global (il ne l’était pas encore vraiment à l’époque), le fait que je puisse construire quelque chose avec des auteurs habitant à l’autre bout du monde était fantastique. » (Anthere)

« Pour beaucoup, cela semblait très utopique, mais j’avais l’intime conviction que cela était possible (même si nous ne pouvions évidemment pas imaginer l’ampleur qu’a pris le projet aujourd’hui !). » (Aoineko)

« Le concept correspondait à plusieurs de mes aspirations : faire partager ma connaissance sur les sujets qui me tenaient à cœur (ou liés à mes boulots ou à mes études), apprendre des autres (ceux qui étaient dans la même optique que moi mais sur des sujets différents) et rencontrer des gens qui partageaient cet esprit de partage. » (Julien)

« Le caractère profondément démocratique et à contre-pied du système capitaliste traditionnel, où tout est payant : avec Wikipedia, chacun collabore gratuitement et l’outil lui-même est gratuit. C’est un modèle pour la société humaine toute entière. » (Tonnelier)

Quelles étaient tes motivations pour écrire : partager des connaissances, militer pour la libre diffusion de la culture, le logiciel libre, autre chose ?

« à mes débuts, la notion de Libre était assez floue pour moi et ne constituait pas une motivation particulière. Ce n’est qu’en participant à Wikipédia que j’ai pris conscience que certaines dérives du système de droit d’auteur pouvaient aller à l’encontre de l’intérêt commun ; notamment, celui de la libre diffusion de la connaissance. » (Aoineko)

« Je ne connaissais rien à la culture libre. Donc, il s’agissait plutôt de partage de connaissances et à l’époque, beaucoup de partage de l’activité rédactionnelle. Créer du lien avec des personnes physiquement et culturellement éloignées. » (Anthere)

« A la fois partager mes connaissances mais aussi encourager l’esprit du libre, du gratuit, par opposition à la logique financière. Je suis, bien évidemment, un grand défenseur des logiciels libres, et de la libre diffusion de la culture et de l’information. Les droits d’auteur sont une notion dépassée et surclassée par les technologie de l’information ! » (Tonnelier)

« Ma première motivation était de corriger les quelques fautes de frappes que je voyais ici et là et l’ajout de liens alors que c’est impossible dans un site “fermé”. » (Lionel)

« Je ne sais pas si ce sont les raisons de l’époque, mais après coup, aujourd’hui, je pense que c’était une volonté de partager des connaissances, une envie d’apporter ma pierre à un projet qui me semblait (et me semble toujours, au plan conceptuel) révolutionnaire, de pouvoir dire « j’y étais ». » (Ryo)

« Je crois que nous avions (avons) tous la passion du partage. Simplement. L’idée qu’un savoir qui n’est pas partagé est un savoir gaspillé. » (Buzz)

« Partage des connaissances avant tout. Je connaissais le logiciel libre en tant que « gnu/linuxien mais informaticien avant tout » mais ce n’était pas ma motivation. » (Julien)

« Partager des connaissances, définitivement. » (Poulpy)

« C’est l’idée de transposer les concepts du logiciel libre à d’autres domaines, en dehors de l’informatique, que je trouvais séduisante. » (Polletfa)

« Le partage des connaissances fait partie des motivations et ne revêt aucun aspect politique de diffusion de la culture ou des logiciels libres mais seulement pratique. » (Bobby)

« Je me suis investi plus car j’y ai vu rapidement la promesse de voir les principes du logiciel libre dépasser le cadre de l’informatique. [...] La motivation était donc avant tout politique. » (Kelson)

As-tu quelques anecdotes à raconter sur les débuts de Wikipédia ? Comment était l’ambiance ? Il y avait tout à faire sans doute, et des relations différentes entre les contributeurs. Peux-tu raconter un peu ?

« Au début je n’avais pas vraiment conscience qu’une communauté était en train de se former. Notamment j’étais surpris de voir que l’on modifiait des choses que j’avais écrites sans m’en parler. Cela semblait un peu brutal comme mode de fonctionnement car dans le logiciel libre, les développeurs échangent plus sur le pourquoi des modifications faites. » (Lionel)

« Sur le plan organisationnel, nous avions dès le départ les piliers de Wikipédia et ils se suffisaient plus ou moins à eux mêmes. Il me semble d’ailleurs que la première version des règles finissait en gros par « et vous êtes libre de ne pas les respecter » ! [...] Le (souvenir) plus marquant pour moi, sans conteste, fut le premier bannissement du site. En grand adepte du consensus et de la collaboration de tous, la nécessité du bannissement fut difficile à accepter. » (Aoineko)

« La communauté était assez restreinte mais sympathique et le bistrot était déjà la page la plus éditée à l’époque. Je pense avoir été celui qui a ouvert le canal IRC qui a probablement accéléré l’échange de discussions et contribué à renforcer les liens entres les premiers contributeurs. » (Hashar)

« Il y avait tellement de sujets à créer, des articles « de base » absents, qu’on n’avait que l’embarras du choix pour savoir qu’écrire. [...] Je me souviens cependant qu’il y avait parfois de gros conflits, qui étaient difficiles à résoudre parce qu’il n’y avait pas tous les mécanismes de comité d’arbitrage. Du coup on passait pour certains un temps fou à discuter, à faire les médiateurs entre différentes parties, etc. [...] la communauté « noyau », les participants vraiment actifs, était assez restreinte, peut-être une cinquantaine (chiffre aléatoire garanti correct avec une marge d’erreur de plus ou moins deux cents) de personnes très impliquées, du coup on se « connaissait » tous plus ou moins, on apprenait à travailler ensemble. » (Ryo)

« Il n’y avait pas d’ambiance particulière, c’était assez serein. Presque chacun contribuait dans son coin. » (Julien)

« C’était effectivement un immense chantier où même les sujets les plus évidents n’étaient pas très développés (par contre, même dès 2003-2004, même avec ce faible développement, on sentait déjà que Wikipédia possédait plus de contenu et de potentiel que la plupart des sites à vocation encyclopédique). » (Poulpy)

« Anecdote: une petite bagarre de droits autour des photos de pièces d’Euro que j’avais ajoutées, qui provenaient d’un site de l’Europe. J’y ai découvert comme ces matières de droit d’auteur peuvent être compliquées. Moi qui milite pour les logiciels libres, ça m’a fait comme une claque. » (Yvesb)

« L’impression que j’avais peut se résumer à une bande de chasseurs de trésors en train de creuser un trou car ils ont trouvés quelques pièces. Dessous, ils ne savent pas encore tout ce qu’il vont trouver. Le trésor à une dimension telle que personne n’aurait pu le dire mais que tous imaginaient ou ressentaient ! » (Bobby)

« Le souvenir de cette époque (2005) le plus marquant est l’inauguration du comité d’arbitrage [...] Ce conflit était pour beaucoup de personnes un baptême du feu et cela fut violent et très instructif. J’appris des années plus tard que nous avions été observé comme des rats de laboratoire. » (Kelson)

« J’ai assisté au Wikimania de Francfort en 2005, depuis je me compte dans la douzaine de personnes qui ont assisté à tous les Wikimania. » (Eclecticology)

Tu continues à contribuer aujourd’hui, est-ce que tu contribues de la même manière qu’avant ? Qu’est-ce qui a changé, qu’est-ce qui est resté ?

« Au tout début, j’ai souvent écrit de longs articles sur des sujets très précis, que j’avais la plupart du temps rédigés pour d’autres raisons. [...] Le style était bien différent des articles actuels, beaucoup plus personnel, et ces articles ne seraient plus acceptés tels quels. » (Polletfa)

« Quand j’étais un wikipédien tout jeune, j’avais cette idée incroyable que je pouvais écrire des articles complets sur des sujets précis. Je me suis finalement rendu à l’évidence : je suis plutôt un technicien, peu habile pour faire de longues phrases. J’ai moins de temps, également. Du coup, je suis plutôt passé au « casual editing », comme on pourrait dire en français : quelques contrib’ comme ça, en passant. Une seule chose persiste : je prends toujours du bon temps à le faire. » (Poulpy)

« Je continue de contribuer comme avant, discrètement, ici où là en complétant ou corrigeant des fautes que je peux rencontrer. » (Bobby)

« J’ai mis beaucoup de temps avant de créer mon premier article “personnel”, j’avais alors une idée très XIXe siècle siècle de ce que devait être une encyclopédie : à la Diderot et d’Alembert. » (Julien)

« Avec le temps, et le nombre et la qualité des articles grandissants, mes connaissances sont devenues trop limitées pour pouvoir prétendre apporter un contenu de qualité dans quelque domaine que ce soit. Je me suis donc retiré doucement. Mais je n’ai pas pour autant abandonné cette fabuleuse communauté. [...] Pour moi, rien n’a changé. L’esprit reste le même, la communauté est toujours aussi accueillante, chaleureuse, que ce soit sur Wikipedia, Wikimedia ou Wikisource. C’est toujours un plaisir de faire une petite correction dans un article, et voir que quelques secondes plus tard, quelqu’un d’autre vient encore améliorer ce que tu viens de faire…. Ce sentiment d’ “entre-aide bienveillante” est vraiment fabuleux ! » (Buzz)

Quel regard portes-tu sur Wikipédia aujourd’hui ? Penses-tu que le projet a plutôt réussi en conservant ses objectifs initiaux ? Ou qu’il a dévié ?

Page d'accueil de Wikipedia en juillet 2002

Page d'accueil de Wikipedia en juillet 2002

« Wikipédia -pour moi- a quasi parfaitement suivi l’impulsion initiale, voir même a été dans une direction plus sympathique que ce qui était prévu. Son (ses?) fondateur avais les idées claires dés le début et il me semble que l’on fonctionne grosso modo avec les mêmes règles, et la communauté a joué son rôle en empêchant les dérives. » (Rinaldum)

« La vie wikipédienne est beaucoup plus difficile maintenant qu’autrefois. Au début le logiciel essentiel était toujours facile, et tout ce qu’il y avait d’important pouvait aller sur une seule page.  Depuis, le logiciel est devenu presque incompréhensible et décourage les gens de modifier.  Plusieurs gens sont maintenant obsédés d’avoir un encyclopédie parfaite. » (Eclecticology)

« Je pense que le projet est bien resté dans les rails et qu’il tient vraiment ses promesses même si nous n’avons pas encore abouti (pas sûr que cela soit possible). [...]  Aujourd’hui, cependant Wikipédia n’est plus autant révolutionnaire ; d’autres projets comme Openstreetmap ou tous ceux qui tournent autour de l’opendata sont au front de la bataille pour la culture libre. » (Kelson)

« Je pense que Wikipédia a progressé sur plusieurs points: quantité d’articles, nombre d’article de qualité, nombre de contributeurs de qualité. On a réussi à ce niveau certaines choses mais il reste encore beaucoup de choses à faire (beaucoup d’articles sont encore des ébauches, articles non neutres, articles non wikifiés). Des utilisateurs qui avaient apporté de bonnes contributions ont quitté Wikipédia avec un sentiment amer. Je pense que ceci est un échec. La syntaxe wiki, les règles à respecter, les pages spéciales,etc sont devenus plus complexes. Je ne sais pas si on peut les simplifier un peu. » (Youssefsan)

« Si je trouve que Wikipédia a bien grandi et que tous ses participants peuvent être fier de ce qu’elle est devenue, je regrette quand même certaines inflexions qui font s’éloigner Wikipédia de la vision initiale que j’en avait. En dehors de l’abandon de la recherche de consensus (dont j’ai déjà parlé) au profit de l’avis majoritaire, je regrette aussi un rétrécissement du champs des connaissances. » (Aoineko)

« Je pense qu’il a dépassé ses objectifs initiaux pour deux raisons. D’abord parce qu’aujourd’hui, lorsque des personnes discutent entre elles et qu’elles ne sont pas d’accord, tôt ou tard, l’un des participants pour clore les débats propose d’aller voir sur wikipédia : cette encyclopédie est donc devenu une référence culturelle ! Ensuite parce qu’elle a dépassé son enveloppe d’encyclopédie et a su essaimer son modèle vers d’autres projets, internes à wikimédia (comme wikibook, …) ou externes (www.openstreetmap.org). » (Bobby)

« À mon avis, il n’y a jamais eu vraiment d’objectifs initiaux, mis à part une vague notion d’encyclopédie. Je pense que Wikipédia a beaucoup contribué à montrer les limites du modèle classique d’encyclopédie et à les exploser. Par contre, elle n’a jamais dévié sur ce qui compte : l’ouverture à tout le monde, l’absence de publicité, la transparence. » (Poulpy)

« Mitigé. Il y a plein d’articles intéressants. La contribution est une école exigeante mais enrichissante. L’intérêt de la participation est peut-être plus dans l’apprentissage que dans la production. Il y a évidemment des articles qui me font désespérer mais dans le tas c’est normal. [...] Pas de déviation de la ligne du parti mais la réussite a un prix. » (Julien)

« Wikipédia reste une merveille. Quoi que puissent en dire ses détracteurs, je pense que c’est un projet majeur pour l’humanité; ça semble un peu pompeux, mais je pense que c’est le terme juste : jamais, de l’histoire de l’humanité, on n’était parvenu à réunir des personnes du monde entier pour mettre en commun leur savoir, bénévolement. Jamais on n’était parvenu à collecter une telle somme de connaissances en aussi peu de temps, en autant de langues.. et gratuitement. » (Buzz)

« Le projet est certainement une réussite, quand bien même on en jetterait 99% car jugé de mauvaise qualité ! Je ne sais pas ce qu’il en est actuellement, ne participant donc plus, mais il y a quelques années j’avais parfois le sentiment d’une dérive vers la construction non pas d’une encyclopédie mais d’un système de règles contraignantes, à tous les niveaux, avec une vraie hiérarchie. Ce qui a certainement contribué à ma prise de distance par rapport au projet. » (Ryo)

« C’est une belle réussite pour les utilisateurs occidentaux. Ce qui est dommage c’est que nous n’ayons pas encore pu répandre tout ce savoir dans des pays à fort potentiels.  Les projets de la fondation 2011 (Inde) devrait aider sur ce point. » (Hashar)

« Non, je pense qu’il a très bien évolué. Grâce à une communauté active et le fait que les sites sont gérer par une fondation je pense. Le problème principal aujourd’hui me semble le nombre tellement important de de données qui font qu’il est de plus en plus difficile de suivre ce qui se fait. » (Lionel)

Le mouvement Wikimédia a beaucoup grossi, on pourrait dire qu’il s’institutionnalise, il dialogue de plus en plus avec des institutions culturelles. Penses-tu que ce soit une bonne chose ?

« Je suis peut être naïf ou pas assez imaginatif, mais je vois mal comment un pas dans une direction qui fait progresser en quantité, en qualité en accessibilité les différents projets Wikimédia pourrait ne pas être une bonne chose. Ce qui par contre me désole un peu c’est plutôt que les institutions ne soit pas venues plus tôt d’elles même et que beaucoup de choses auraient du être mises à disposition sous licence libre ou domaine public depuis belle lurette. [...] ce dont je me méfie plus, par contre c’est de ce qui peut venir de l’intérieur, par exemple cette prolifération d’admin, de président etc.. certainement nécessaire, mais il faut faire vraiment attention a ne pas créer trop de clivages, d’élite, de castes sur nos projets. » (Rinaldum)

« Le dialogue avec les institutions ou acteurs culturels est certainement une bonne chose, oui. Wikimédia a un certain poids, un impact incontestable, et l’utiliser pour aider à « libérer » du contenu et le rendre accessible rentre tout à fait dans le cadre des différents projets de l’organisation. » (Ryo)

« Cela me semble normal voire nécessaire. Un logiciel libre doit, a besoin de, s’ouvrir vers le monde extérieur : cela fait partie de sa force. Tous le monde a y gagner. » (Bobby)

« Le projet s’est tellement bien développé que c’est devenu une institution avec tous les aspects négatifs qui vont avec. Je pense que c’est inéluctable ; une sorte de rançon du succès. La seule chose à faire, je pense c’est s’assurer qu’il n’y a pas de dérive sur les
principes que sont la liberté du contenu (en terme de licence et de nature), de liberté d’édition, de neutralité, de gratuité, d’absence de publicité. » (Kelson)

« <politiquement correct>oui</politiquement correct>. Sérieusement, en tant que membre du CA de Wikimedia France, je ne vais pas répondre autre chose sinon la présidente va me taper sur les doigts. » (Anthere) [NDLR : je ne tape - presque - jamais les gens pourtant !]

Le mot de la fin…

(Kelson) Je te souhaite une bonne synthèse et suis impatient de lire les retours des autres dinosaures.

(Poulpy) Une seule chose : bon anniversaire, Wikipédia.

(Hashar) Pour conclure : BE BOLD!

(Lionel) Ce qui me parait important pour l’avenir c’est que ce projet soit incarné par des humains. Car le risque c’est de voir Wikipedia, la fondation, etc. comme un simple dépôt de savoir mort. Or ce savoir est en constante évolution. Il faut donc s’en occuper, le jardiner en permanence. C’est pourquoi il me semble important que Jimmy Wales pour la fondation, Adrienne Alix pour Wikimedia France, Florence Devouard comme ancienne présidente et d’autres soient identifiables comme des portes paroles de cette aventure.

(Aoineko) Pour finir, je voudrai avoir une petite pensée pour deux contributeurs disparus et qui seraient surement heureux de voir ce que nous avons fait de Wikipédia ; Paix à Nataraja et Treanna.

(Anthere) Hmmm. J’ai maintenant 42 ans. 9 ans de participation à Wikipedia. Et j’ai déjà eu largement l’occasion de détailler mon avis sur Wikipedia. Plus que n’importe qui peut être ? Comme je le dis parfois, j’ai participé de pratiquement toutes les manières imaginables. Sauf développeur et membre de l’arbcom. Je suis contente de continuer à aider aujourd’hui au sein de l’association Wikimedia France. Je ne sais pas ce qui vient derrière. On verra. Pour le moment, cela me passionne toujours :)

Merci à Anthere, Hashar, Aoieneko, Buzz, Rinaldum, Youssefsan, Ryo, Poulpy, (:Julien:), Eclecticology, yvesb, Lionel Allorge, Bobby, Tonnelier et Kelson. L’intégralité des réponses est à lire ici : [[Wikipédia:10e anniversaire de Wikipédia/interview]]. Je vous invite à tout lire, les réflexions y sont nettement plus riches que le peu que j’ai regroupé ici !

par Adrienne Alix
Categories: Projets Wikimedia, Wikipédia
  1. Hashar
    17/01/2011 à 15:57 | #1

    Merci pour ce petit moment de nostalgie. A dans 10 ans!

  2. Tanguy
    21/01/2011 à 15:32 | #2

    Wikipedia m’as beaucoup aidé pour mes devoir!
    Et Wikipedia passe même dans les Simpsons!
    A dans 40 Ans!
    Eh ouais 50 Ans de Wikipedia ce sera bien!

  3. 23/01/2011 à 19:16 | #3

    Bonjour les Dinosaures avec le D majuscule de la Déférence,

    Loin d’être du passé, vous avez tracé le chemin vers le futur à des gens comme moi qui en suis au stade de la sortie de l’oeuf :=)
    Utilisateur, Wikipedia et wikimedia m’ont souvent été utile.
    Alors aujourd’hui, j’ai décidé de faire un don, mais aussi d’apporter ma propre contribution, car je suis photographe.
    Néanmoins, les premiers pas ne sont pas évidents, mais cela viendra avec le temps. En tous cas, bien sûr qu’il faut féliciter l’initiative de Jimmy Wales et Larry Sanger, mais aussi la vôtre. Car une bonne idée devient extraordinaire lorsqu’elle est partagée par le plus grand nombre…
    Et je vois que vous avez été nombreux et nombreuses à la partager et surtout la faire vivre…

  4. Fred.th
    28/01/2011 à 00:00 | #4

    Un grand merci à tous les dinosaures, moi qui ne suis que mammouth. À la lecture de l’article de vieilles émotions me sont revenues, alors un immense merci à Aoineko de les avoir évoqués.

  5. 03/02/2011 à 21:52 | #5

    Oui, que de souvenirs ça réveille… merci les gens de nous les rappeler.

  1. 16/01/2011 à 23:23 | #1
  2. 14/02/2011 à 16:00 | #2
  3. 15/02/2011 à 13:00 | #3
  4. 15/02/2011 à 20:05 | #4
  5. 15/02/2011 à 20:06 | #5
  6. 17/02/2011 à 15:00 | #6
  7. 18/02/2011 à 06:10 | #7
  8. 18/02/2011 à 06:10 | #8
  9. 11/02/2013 à 15:03 | #9
  10. 13/05/2013 à 19:52 | #10