Accueil > Projets Wikimedia, Wikimedia Commons, Wikimédia France > Wikimédia France reçue au collège des Bernardins et à la bibliothèque Sainte-Geneviève

Wikimédia France reçue au collège des Bernardins et à la bibliothèque Sainte-Geneviève

En ce mois d’avril, des photographes membres de l’association ont été reçus pour plusieurs séances privées de prises de vues, avec accès à des espaces habituellement fermés au public.

Toit de la grande salle du Collège des Bernardins

Hall du collège des Bernardins
(Lionel Allorge, CC-BY-SA)

Le 6 avril, le collège des Bernardins a ouvert ses portes aux Wikimédiens. Ancien collège cistercien de l’Université de Paris, il est aujourd’hui un lieu de discussions et de réflexion sociétale, ainsi qu’un centre de formation théologique et biblique. Accueillis par Romain Pouzol, la séance a commencé par une présentation de l’histoire du collège, suivie par une visite guidée de l’établissement où les photographes ont pu réaliser de nombreux clichés. La visite s’est clôturée par la remise d’un ouvrage portant sur l’histoire du collège à l’un des trois wikimédiens présents ce jour pour qu’il enrichisse l’article Wikipédia en se basant sur une source de qualité.

Les photographies sont disponibles sur Wikimedia Commons.

Toit de la grande salle du Collège des Bernardins

Collège des Bernardins
(Thesupermat, CC-BY-SA)

Salle de lecture de la Bibliothèque Sainte-Geneviève

Salle de lecture de la Bibliothèque Sainte-Geneviève
(Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons, CC-BY)

La veille, une autre photographe a été reçue pour une visite privée de la bibliothèque Sainte-Geneviève, faisant suite à Sainte-Barbe et Mazarine.

Située place du Panthéon, à Paris, elle est l’héritière de la bibliothèque de l’abbaye Sainte-Geneviève de Paris, à laquelle elle a survécu après la Révolution française, occupant jusqu’en 1842 le dernier étage de l’édifice abbatial qui abritait alors l’École centrale du Panthéon, aujourd’hui lycée Henri-IV. Elle occupe depuis 1851 son bâtiment actuel, édifié par l’architecte Henri Labrouste et agrandi par la suite.

La visite inclut à la fois les espaces publics en dehors des heures d’ouverture et des espaces privés, dont les restes de l’ancien cabinet de curiosité de l’abbaye Sainte-Geneviève.

Les photographies sont disponibles sur Wikimedia Commons.

Bureau du directeur, Bibliothèque Sainte-Geneviève

Bureau du directeur, Bibliothèque Sainte-Geneviève
(Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons, CC-BY)

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks