Accueil > Projets Wikimedia, Wikimedia Commons, Wikipédia > Tous les monuments historiques de la Charente illustrés !

Tous les monuments historiques de la Charente illustrés !

Le récent concours Wiki Loves Monuments a permis la création de plus de 20 000 images concernant les monuments historiques français. Ces images, hébergées sur Wikimédia Commons, sont utilisées pour illustrer les articles Wikipédia. Sur Wikipédia les contributeurs ont créé des listes de monuments historiques par département. Tout au long de l’année ils tentent d’améliorer ces listes en précisant la situation géographique des monuments ou en créant des illustrations manquantes.

Le concours de septembre est le point d’orgue de ce travail ; les contributeurs redoublent d’efforts pour aller illustrer tel ou tel monument. Cette année, Wiki Loves Monuments a été l’occasion d’une première : un département dispose d’une liste complète en termes d’illustrations. En effet, depuis le 25 septembre, tous les monuments historiques de la Charente sont illustrés sur Wikipédia.

Retour sur cet événement avec Françoise (Rosier sur les projets Wikimedia), contributrice sur Wikipédia et grande artisane de ce succès.

 

Bonjour Françoise, peux-tu te présenter brièvement :

Je suis retraitée, très intéressée par le patrimoine architectural et le patrimoine naturel.

Françoise, ou Rosier, croquée par un de ses collègues wikipédiens de l’ouest de la France.
(Coyau / Wikimedia Commons, CC-BY-SA)

Tu participes à Wikipédia depuis plusieurs années, tu rédiges des articles notamment en ce qui concerne la région dans laquelle tu habites. Quelles sont tes motivations ?
Très exactement je rédige des articles sur ce qui m’intéresse, les roses,  les papillons et pour la Charente les communes, les zones Natura 2000, les rivières et les monuments historiques.

Au cours du récent concours Wiki Loves Monuments, le  département de la Charente est devenu le premier département français pour lequel Wikipédia et Commons possèdent au moins une illustration pour chaque monument historique. Peux-tu nous en dire plus ? Était-ce un objectif  ?
Oui, c’était un objectif, durant ce mois de septembre j’ai complété les manques. Une journée entière avec un ami photographe pour le Confolentais et quatre demi-journées qui ont surtout été un jeu de piste pour trouver des monuments historiques cachés : la maison de la marbrerie à Angoulême, rue des juifs mais il n’y a plus de rue des juifs, en pleine campagne, gardés par les vaches comme la Grotte de Fontéchevade ou au milieu d’un élevage de canards dans le cas des ruines de l’église Saint-Maurice de l’Houme à Fouquebrune.

Depuis quand fais-tu des photos des monuments historiques charentais ?
J’ai commencé en 2007 pour illustrer les articles des communes proches de chez moi.

Combien de contributeurs plus ou réguliers ont travaillé sur la Charente ?
Sur le département de la Charente nous avons été plusieurs à contribuer, principalement Jack ma qui a fait un travail considérable,  Père Igor et de très nombreux autres dont Erdrokan.

Est-ce une fierté pour toi que ce soit la Charente qui sorte du lot ?
La Charente mérite d’être mieux connue : son fleuve, ses habitats préhistoriques, ses dolmens, ses châteaux, ses églises romanes mais aussi ses lavoirs, ses puits, ses pigeonniers et ses porches charentais.

Quelles ont été tes principales difficultés pour abattre ce travail ? 
Il y a les monuments que l’on ne trouve pas, ou que l’on trouve à un horaire inadapté, en contrejour ou avec une luminosité trop forte qui écrase les reliefs, quand ils ne sont pas cachés par les arbres. Au contraire, par exemple dans le cas du Château de Fleurac à Nersac c’est le propriétaire qui m’a demandé de venir, j’ai donc pu prendre des photos dans des conditions idéales.

Le tumulus de la Folatière, à Luxé en Charente. Classé au titre des monuments historiques.
(Rosier, CC-BY-SA)

As-tu une anecdote à nous raconter ? 
J’ai été coursée par les vaches en essayant d’approcher de plus près la Grotte de Fontéchevade ! Mais j’ai été très bien guidée pour atteindre les dolmens de Luxé alors que les routes sont coupées par les travaux en cours de la ligne TGV.

Et maintenant ? Tu comptes t’attaquer aux départements voisins ou continuer ton travail sur la Charente en essayant d’améliorer la qualité des illustrations ?
Comme je réside en lisière de la Charente-Maritime, j’ai déjà beaucoup participé, souvent à la demande de rédacteurs d’articles et je compte bien continuer. Et aussi améliorer certaines illustrations.
J’espère aussi avoir l’occasion de participer à des sorties de la NCO1 comme celles de Nantes, Rennes ou Amboise.

Merci à toi pour et bonnes balades photographiques en Charente.

Notes

  1. Groupe de Wikimédiens de l’ouest de la France []
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks