Archive

Articles taggués ‘Vie de l’association’
Aucun commentaire 27/05/2014

Emménagement dans le quartier du Sentier

Wikimédia France a déménagé la semaine dernière !

En effet les deux pièces situées près de Gare de Lyon devenaient trop exiguës pour accueillir une équipe de neuf personnes. Nous pensions ne pas avoir trop d’affaires mais en réalité…

(Photos par Ania Szyszka)

Finalement, nous avons réussi à tout vider dans la convivialité. Des meubles vont arriver la semaine prochaine, ce qui va nous permettre de finir d’emménager.

Et c’est avec grand plaisir que vous pourrez venir observer le résultat lors de l’inauguration du 14 juin de 10 h à 18 h.

Si vous n’êtes pas disponible ce jour-là, n’hésitez pas à nous rendre visite à un autre moment ! En effet, une salle a été aménagée spécialement pour les bénévoles.

À très bientôt donc,

Nathalie

 

un commentaire 04/02/2010

Un permanent pour Wikimédia France !

Quelques nouvelles sur la vie de l’association…

La roue tourne... (Calendrier des Bergers, XVe siècle)
(domaine public, Wikimedia Commons)

Au début du mois de novembre dernier, nous annoncions sur ce blog et sur notre site internet que nous nous lancions dans un processus de recutement.

Wikimédia France, jeune association (5 ans tous juste), a donc décidé de recruter un  chargé de projet pour soutenir l’action des membres, aider à la coordination et au suivi de projets, et monter avec nous un colloque destiné à promouvoir et soutenir les projets Wikimédia auprès d’un large public.

C’est un grand saut pour l’association. Il n’est pas forcément évident de passer du tout bénévole au partage des tâches entre des bénévoles et un salarié. Le processus de recrutement, mené de main de maître par un petit comité qui n’a pas compté son temps, a vu passer près de 180 candidatures, dont une immense majorité venues de l’extérieur des projets. C’est une bonne nouvelle, cela veut dire que nombreux ont été les candidats motivés pour s’investir dans ce projet un peu fou de défendre et promouvoir la culture libre et Wikimedia.

Après avoir épluché tous ces profils très intéressants, nous avons fini par accueillir dans l’association Bastien Guerry comme chargé de projets. Bastien, issu du milieu du Libre et très engagé chez OLPC France, est un familier de nos valeurs. Nul doute qu’il va nous aider à progresser dans nos actions, en y consacrant son énergie et ses compétences.

C’est donc avec joie que nous accueillons cette « nouvelle tête » dans l’association. Le conseil d’administration a pu commencer à travailler avec lui il y a quelques jours et les membres de l’association pourront faire sa connaissance lors de l’assemblée générale du mois de mars. D’ici là, il aura eu le temps de se plonger dans la vie de l’association et de commencer à travailler sérieusement.

Je souhaite deux choses essentiellement : que l’arrivée de Bastien parmi nous nous permette de passer à la vitesse supérieure dans nos engagements, et que cela ne soit que le début d’un beau développement de l’association. Nous en avons envie, nous avons énormément de beaux projets à mener, et nos objectifs – la défense de la culture libre et des projets Wikimedia – le demandent.

Adrienne Alix.

2 commentaires 12/11/2009

Wikimédia France recrute !

Wikimédia France lance le recrutement de son premier permanent.  Outre l’aide qu’il apportera à la gestion courante et au suivi des projets en cours de notre association,  ce ou cette chargé(e) de mission aura la charge d’organiser le colloque “Wikipédia et les Sciences humaines” prévu pour le  second semestre 2010. Ce recrutement est une bonne nouvelle. Il témoigne du développement et de la vitalité de Wikimédia France et lui permettra d’encore mieux soutenir et promouvoir WikipédiaWikimedia Commons, Wiktionnaire et les autres projets Wikimédia et de manière plus générale la diffusion et le partage de  la connaissance libre.

Si vous êtes intéressé(e) ,  vous trouverez toutes les informations décrivant le poste sur la page dédiée sur le site de Wikimédia France.

par Thierry Coudray
Categories: Wikimédia France
Aucun commentaire 26/09/2009

Un pirate informatique abuse de l’interface de dons de Wikimédia France

La plate-forme en ligne servant à faire un don à Wikimédia France n’est plus opérationnelle depuis 9h00 ce matin. Nous avons immédiatement ajouté un message d’avertissement sur la page afin qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises. Dans un souci de clarté, nous avons également décidé de rédiger ce billet afin que vous soyez au courant de la situation.

Depuis une semaine nous avons enregistré une utilisation anormale de l’interface de don de Wikimédia France. En quelques heures, nous recevions plusieurs centaines de dons pour des montants généralement inférieurs à un euro. À plusieurs reprises, nous avons, de nous même, suspendu la possibilité de faire un don et ce afin de faire stopper ces agissements.

Au vu de l’utilisation intensive et des dons réalisés, il est évident que c’est là l’œuvre d’une ou plusieurs personnes malintentionnées essayant à la chaîne des numéros de carte bancaire pour détecter ceux qui peuvent servir comme moyen de paiement.

Nous avons donc signalé ces agissements à notre prestataire, Ogone, afin de trouver un moyen d’y mettre fin. Depuis quelques jours, Wikimédia France planchait donc sur le problème pour trouver une solution pérenne à un coût raisonnable.

Le ou les individus utilisant l’interface de don de Wikimédia France ont réitéré leurs actions dans la nuit de vendredi à samedi. Cette fois-ci, il semblerait qu’ils soient allés un peu trop loin puisqu’un des membres du conseil d’administration de Wikimédia France a eu le plaisir de se faire réveiller par Ogone pour signaler l’arrêt du service de dons dans les minutes qui venaient.

Que va t-il se passer maintenant ? La personne chargée de notre compte chez Ogone étant en week-end, nous devons attendre lundi avant de pouvoir commencer à discuter d’une remise en ligne de la plate-forme. À ce moment là nous tacherons de trouver la meilleure solution pour restaurer la plate-forme de don en ligne dans les plus brefs délais.

Il est dommage que, par la faute de personnes malintentionnées, des associations comme Wikimédia France soient obligées de se procurer des solutions techniques coûteuses permettant d’éviter les transactions frauduleuses. Les dons sont la principale source de revenus de l’association, c’est grâce à eux que nous existons et pouvons, petit à petit, monter des projets de plus en plus intéressants.

Une interruption du système de dons un week-end de septembre ne devrait pas nous affecter outre mesure, mais, si un pareil incident devait se reproduire pendant la levée de fond annuelle, ce sont des milliers d’euros de dons qui ne nous parviendraient pas et potentiellement des centaines de donateurs qui ne pouraient aller au bout de leur transaction et qui, frustrés, ne reviendraient pas.

Nous vous tiendrons au courant des évolutions de la situation et vous remercions de votre compréhension.

par Christophe Henner
Categories: Wikimédia France
Aucun commentaire 24/08/2009

Le village associatif des RMLL

C’est quoi un village associatif ?

Prenez les RMLL (Rencontres mondiales du logiciel libre, qui se sont déroulées à Nantes en juillet 2009), trouvez un emplacement assez grand pour y placer des prises de courant, des tables avec des chaises, des commutateurs réseaux par dizaines et invitez les associations liées au monde du logiciel libre. Voilà, vous avez votre village des associations.

Geek or not geek ? that is the question.

Parfois appelés à tort « geeks » (Wiktionnaire : Personne prise par une passion, au point que ça empiète sur sa vie sociale), les participants sont en fait souvent des personnes de tous âges impliquées dans un projet collectif et utile aux autres, défendant les valeurs du libre et utilisant l’informatique comme outil sans pour autant être informaticiens.

Cette année, on retrouvait :
afpy, AFUL, Alis44, April, Archlinux-fr, ArmadeuS project, ASRI Éducation, AUFML Mandriva-fr, CEMÉA Pays-de-la-Loire, Chtinux, Crealab, Debian France, EducOOo, FDN, Fedora-fr, FFII-fr, Framasoft, France-Wireless, fr-dvorak-bépo, FreeBSD, FSF-Europe, FAN : Fully Automated Nagios, GCU Squad, Projet Gutenberg, Haiku, InterGUL de l’Ouest : (Actux, Finix, Gulliver, Infothema, LinuxQuimper, Rhizomes, N@utile), In Libro Veritas, Les Écossolies, Libre Accès, Linux-Azur, Linux MAO, La Poule ou l’Œuf, MaCommune.org, Montpel’libre, Mozilla-Europe, Musique Libre ! Dogmazic, Ofset, OpenBSD / OpenSSH, OpeneXia, OpenOffice.org, RHIEN, SCIDERALLE, Shtooka, SliTaz, Sparnatux, TuxFamily, Ubuntu-fr et Wikimédia France (nous).

Pourquoi un village associatif ?

Le but de la présence de ces associations est d’informer le public venant aux RMLL de leur travail, de leurs actions, de se faire connaître.
C’est aussi un instant où les associations peuvent se rencontrer entre elles. On y retrouve souvent les mêmes personnes qui, tous les ans, vont aux RMLL ou à d’autres salons où un village associatif existe.

Le public cherche souvent à rencontrer les personnes derrière des projets connus et dont ils utilisent les produits. D’autres viennent comme simples visiteurs sans but précis, mais sont souvent interpellés par le nom d’un stand pour en avoir entendu parlé ou pour avoir utilisé leur production.

Véritable vitrine du monde du libre, les RMLL et son village associatif montrent l’ampleur et la volonté de se faire connaître du public.

par Crochet.david
Categories: Projets Wikimedia
,