Archive

Articles taggués ‘RMLL’
Aucun commentaire 24/08/2009

Le village associatif des RMLL

C’est quoi un village associatif ?

Prenez les RMLL (Rencontres mondiales du logiciel libre, qui se sont déroulées à Nantes en juillet 2009), trouvez un emplacement assez grand pour y placer des prises de courant, des tables avec des chaises, des commutateurs réseaux par dizaines et invitez les associations liées au monde du logiciel libre. Voilà, vous avez votre village des associations.

Geek or not geek ? that is the question.

Parfois appelés à tort « geeks » (Wiktionnaire : Personne prise par une passion, au point que ça empiète sur sa vie sociale), les participants sont en fait souvent des personnes de tous âges impliquées dans un projet collectif et utile aux autres, défendant les valeurs du libre et utilisant l’informatique comme outil sans pour autant être informaticiens.

Cette année, on retrouvait :
afpy, AFUL, Alis44, April, Archlinux-fr, ArmadeuS project, ASRI Éducation, AUFML Mandriva-fr, CEMÉA Pays-de-la-Loire, Chtinux, Crealab, Debian France, EducOOo, FDN, Fedora-fr, FFII-fr, Framasoft, France-Wireless, fr-dvorak-bépo, FreeBSD, FSF-Europe, FAN : Fully Automated Nagios, GCU Squad, Projet Gutenberg, Haiku, InterGUL de l’Ouest : (Actux, Finix, Gulliver, Infothema, LinuxQuimper, Rhizomes, N@utile), In Libro Veritas, Les Écossolies, Libre Accès, Linux-Azur, Linux MAO, La Poule ou l’Œuf, MaCommune.org, Montpel’libre, Mozilla-Europe, Musique Libre ! Dogmazic, Ofset, OpenBSD / OpenSSH, OpeneXia, OpenOffice.org, RHIEN, SCIDERALLE, Shtooka, SliTaz, Sparnatux, TuxFamily, Ubuntu-fr et Wikimédia France (nous).

Pourquoi un village associatif ?

Le but de la présence de ces associations est d’informer le public venant aux RMLL de leur travail, de leurs actions, de se faire connaître.
C’est aussi un instant où les associations peuvent se rencontrer entre elles. On y retrouve souvent les mêmes personnes qui, tous les ans, vont aux RMLL ou à d’autres salons où un village associatif existe.

Le public cherche souvent à rencontrer les personnes derrière des projets connus et dont ils utilisent les produits. D’autres viennent comme simples visiteurs sans but précis, mais sont souvent interpellés par le nom d’un stand pour en avoir entendu parlé ou pour avoir utilisé leur production.

Véritable vitrine du monde du libre, les RMLL et son village associatif montrent l’ampleur et la volonté de se faire connaître du public.

par Crochet.david
Categories: Projets Wikimedia
,
Aucun commentaire 19/08/2009

OpenStreetMap : Une carte géographique libre

Demandez à des passants de citer une encyclopédie libre à laquelle chacun peut contribuer, beaucoup vous répondrons « Wikipédia ».
Maintenant demandez de citer une carte géographique, libre, et à laquelle chacun peut contribuer, certains vous répondrons OpenStreetMap, OSM pour d’autres.

Logo dOpenStreetMap, CC-by-sa-3.0

Logo d’OpenStreetMap
(OpenStreetMap Foundation, CC-by-sa-3.0)

Comment ça ? Des cartes géographiques libres ? Un concurrent de cartes telles que celles de Michelin, l’IGN ou Google Maps ? Oui, c’est possible !

Le but du projet OpenStreetMap est donc de cartographier le monde entier, en y ajoutant toutes les indications possibles que peut recevoir une carte (voie de circulation automobile, pédestre, ferrée ou fluviale, point et bâtiment remarquable, zone industrielle, etc.)

Mais comment construire une carte ? Tout simplement en utilisant un GPS, et en effectuant des relevés de points, qui seront ensuite envoyés sur le serveur, et à partir de ces ensembles de points, retracer les voies et leur ajouter des informations (voie unique, type de revêtement, vitesse limite, catégorie, ou tout simplement leur nom).

Deuxième source d’information : les fichiers du cadastre français. Pour cela il suffit d’afficher en arrière-plan l’image du plan du cadastre, et ensuite sur le calque de OSM, de mettre en place les traces. Le logiciel JOSM (Java OSM) le fait très bien par exemple.

Bref, dans quelque temps, la France aura une carte bien renseignée, tel que l’on peut le voir dans la zone Belgique, Pays-Bas, Allemagne ou aux États-Unis.
Et dans l’avenir : des GPS, tournant avec un système d’exploitation libre et utilisant une carte géographique libre.

Alors, vous aussi, arpentez les chemins et les routes avec un GPS pour y ajouter votre contribution.

Aucun commentaire 08/07/2009

RMLL – une première journée de liberté

Comme nous vous l’avons annoncé hier, toute cette semaine Wikimédia France est présente sur le village associatif des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre.

Bannière RMLL

Bannière RMLL

Cette première journée est pour nous une journée de mise en place. Nous ne participons à aucune intervention aujourd’hui et profitons du temps libre pour discuter avec les membres d’autres associations et s’organiser pour la semaine.

Suite à quelques petits soucis logistiques, une partie des bénévoles a couru la majeure partie de la journée afin de réaliser, imprimer et plier la signalétique et les prospectus pour la semaine.

Une bonne journée se termine devant une bonne bière

Une bonne journée se termine devant une bonne bière

Première journée durant laquelle aucun de nous n’a eu le temps d’assister à des conférences. Demain sera une toute autre journée, puisque nous suivrons, et vous ferons un résumé, de 6 conférences liées à la création de contenus libres, les communautés, les aspects juridiques des licences libres et l’évolution de l’éducation populaire.

par Christophe Henner
Categories: Wikimédia France
un commentaire 06/07/2009

Wikimédia France débarque aux RMLL 2009

Événement incontournable de l’été, les Rencontres mondiales du logiciel libre 2009 se tiennent à Nantes à partir de mardi prochain. Pour la 7e année consécutive, Wikimédia y sera représentée.

Cette année, Wikimédia France est partenaire des RMLL et sera fortement impliquée, puisque tout au long de la semaine ce seront 7 membres de l’association qui animeront le stand. N’hésitez pas à venir nous rendre visite sur notre stand au village associatif et à venir assister aux différentes conférences données en rapport avec les projets Wikimédia :

L’association, avec la participation de Christophe Henner, sera également représentée durant la table ronde Publication et partage du savoir : aspects juridiques qui se tiendra le jeudi à 14h00.

Durant toute la semaine, les membres de l’association présents sur Nantes vous tiendront au courant de ce qu’il s’y passe, et ce via des comptes rendus quotidiens et des mises à jour du Twitter de l’association.

Bonne semaine à tous.

par Conseil d'Administration
Categories: Wikimédia France
un commentaire 19/07/2008

Wikipédia participe aux 9ème Rencontres Mondiales du Logiciel Libre

Début juillet 2008, Wikimédia France a participé à Mont-de-Marsan, aux 9èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre.

Logo des RMLL

Logo des RMLL

Cette rencontre est dans les faits une conférence grand public autour de la thématique du logiciel libre. Rassemblant salon de présentation et conférences, les RMLL permettent d’en connaitre un peu plus sur le monde des logiciels libres, que se soit sur leurs thèmes, leurs applications, mais aussi sur l’utilisation qu’il peut en être fait. Il est souvent oublié que de nos jours les logiciels libres sont partout (téléphones portables, GPS, auto-radio, et bien entendu, système informatique). Mais les RMLL ne sont pas là pour parler seulement que de logiciels et d’informatique.

Les logiciels libres ont initié un mouvement qui a aujourd’hui largement dépassé les frontières de l’informatique pour atteindre la connaissance avec les projets Wikimédia ou la culture musicale avec des projets comme Jamendo.

Ainsi, l’association Wikimédia France a tenu un stand dans le village associatif afin d’informer le public au sujet du projet Wikipédia, l’encyclopédie libre et gratuite, ainsi qu’à propos des autres projets Wikimedia. Durant ces journées dédiées au libre, un grand nombre de personnes désirait connaître de façon un peu plus concrète ce qu’était Wikipédia. La présence de personnes physiques leur permettait d’avoir une réelle conversation autour des projets mais également de trouver des réponses aux questions qu’ils se posaient. C’est là un des buts principaux des RMLL.

Un autre des buts des RMLL est de démontrer au grand public que le libre, et les logiciels libres, sont accessibles à tous et qu’il n’y a pas besoin d’être féru d’informatique pour pouvoir les utiliser.

Comme je vous le disais précédemment, durant les 5 jours que durent les RMLL, de nombreuses conférences publiques sont tenues. Ces conférences ont pour but de présenter aussi bien des logiciels, que leurs utilisations possibles ou même des communautés du libre. Ces 9èmes RMLL ont été notamment marquées par la présence de Richard Matthew Stallman et sa conférence sur l’évolution à la version 1.3 de la GFDL, licence relevant du droit d’auteur et produite par la Free Software Foundation. Cette licence étant une des licences les plus utilisées dans le monde du logiciel et de la documentation libre.

Durant ces journées, des médias tels que Freenews TV ou Divergence FM ainsi que de nombreux médias de presse écrite ont permis de relayer les objectifs des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre grâce à la diffusion d’émission ou d’articles.

En 2009, les 10èmes RMLL auront lieu à Nantes du 7 au 11 juillet.

par Crochet.david
Categories: Wikimédia France, Wikipédia
,