Archive

Articles taggués ‘Museum de Toulouse’
Aucun commentaire 19/12/2013

Wikimédia France à Toulouse

Dans le cadre de l’élaboration du plan d’actions à deux ans et du projet stratégique de l’association, Nathalie Martin, directrice exécutive de Wikimédia France, va à la rencontre des différents groupes de bénévoles répartis aux quatre coins de la France.

La Cabale toulousaine devant la statue de Saint-Exupéry au Jardin Royal de Toulouse.
(PierreSelim, CC-By-SA)

Il n’est pas étonnant que la première escale soit Toulouse, première et seule ville à avoir un partenariat avec l’association. Les discussions ont à la fois permi d’aborder la situation actuelle, avec de très nombreuses collaborations avec les institutions culturelles locales : bibliothèque, muséum, musée des Augustins et archives municipales, mais aussi des initiatives plus populaires, comme la participation au Forom des langues organisé par le carrefour culturel Arnaud Bernard.

Le planning 2014 s’annonce déjà riche pour la ville rose avec la tenue de la journée du domaine public le 26 janvier, mais aussi des activités dans les autres villes de Midi-Pyrénées comme une conférence à la médiathèque du Grand Albigeois le 22 février ou des ateliers de contribution à la médiathèque de Saint-Étienne-de-Tulmont, près de Montauban, tout le long des mois de janvier et février. Mais les toulousains ont bien d’autres projets en tête : photographies d’événements sportifs, culturels et politiques, de parcs ou de monuments, ateliers de contribution à thèmes, rapprochement avec le Tetalab… 365 jours ne seront pas de trop pour mener à bien toutes les actions que les Toulousains préparent !

Aucun commentaire 22/02/2013

Le Muséum de Toulouse plus fort que la NASA !

Pour la septième année, Wikimédia Commons, la médiathèque libre, choisissait son image de l’année. Cette année, il s’agit d’une photographie d’un couple de guêpiers d’Europe, réalisée par Pierre Dalous, conservateur et ornithologue au muséum de Toulouse et dans le cadre d’un partenariat avec Wikimédia France, le projet Phœbus.

Couple de guêpiers d’Europe (Merops apiaster)
(Pierre Dalous, CC-BY-SA)

Le projet Phœbus a été lancé en 2010 dans le cadre d’un partenariat général avec la ville de Toulouse et a commencé par une campagne  de photographies de très haute qualité de pièces de la collection préhistorique du Muséum de Toulouse. De nombreuses photographies des autres collections du musée ont été prises également (entomologie, ichtyologie etc).  Récemment, le muséum a décidé de mettre en ligne sur Wikimedia Commons  une partie du Fonds Eugène Trutat, consistant en des photographies sur plaque de verre datant de la fin du XIXe siècle, avec une attention particulière aux métadonnées des photographies. Le partenariat évolue au fil des mois pour prendre davantage d’ampleur ; il incite désormais les personnels du Muséum à contribuer à Wikimedia Commons et c’est dans ce cadre que cette photographie a été prise.

Les photographies prises dans le cadre du projet Phœbus sont très régulièrement reconnues comme d’excellente qualité et illustrent de très nombreux articles dans les différentes versions linguistiques de Wikipédia. En moyenne, chaque mois plus de 3 millions de pages contenant des images du projet sont visitées sur plus de 260 versions linguistiques de Wikipédia. Toutes ces photographies sont librement diffusables, réutilisables et modifiables, puisque téléversées sous une licence libre.

L’image de l’année, appelée POTY en anglais (Picture of the Year), est sélectionnée parmi les images remarquables téléversées sur Wikimedia Commons au cours de l’année précédente. Après une première phase de vote, auquel peuvent participer les Wikimédiens ayant un minimum de contributions sur un projet Wikimedia, une quarantaine d’images sont sélectionnées dans diverses catégories (animaux, architecture, panoramas, images non photographiques, vidéos, etc.). Dans un deuxième temps, chaque votant est appelé à se déterminer pour un seul des 44 médias finalistes, et le média gagnant remporte le titre d’image de l’année. On notera que deux autres images finalistes de cette année ont été réalisées avec le soutien de Wikimédia France :

Les images suivantes complètent le podium :

Filament solaire géant du 31 août 2012 à 16h36 HE.
(NASA Goddard Space Flight Center, domaine public)

Photographie à grande vitesse d’une ampoule explosant
(Stefan Krause, LAL).

Aucun commentaire 19/10/2011

Wikimédia France à la Novela de Toulouse

Crâne de Babouin Cynocéphane

Babouin Cynocéphale Papio hamadryas cynocephalus.
(Didier Descouens, CC-BY-SA)

Dans le cadre du partenariat avec la mairie de Toulouse, Wikimédia France participera à de nombreux évènements lors de la Novela, le festival des savoirs partagés qui se tient du 7 au 23 octobre.

Muséum d’histoire naturelle

Ce mercredi 19 octobre, à 18h30, Amphithéâtre Picot de Lapeyrouse, Didier Descouens fera un état des lieux du Projet Phoebus qui vise à la mise en ligne sur Commons, la médiathèque libre, de photographies des collections du Muséum d’histoire naturelle de Toulouse accompagnée de notices d’explications trilingues (français, anglais et allemand). Cet état des lieux sera suivi d’une conférence de José Braga sur « Les Crânes » puis de la remise des prix du concours « le Crâne de Mon cousin ».

Ateliers scolaires

Vendredi 21 octobre, au musée des abattoirs de Toulouse, auront lieu des ateliers d’initiation à Wikipédia à l’intention d’élèves de CM1. Le but est de leur donner les clefs pour profiter au mieux et avec esprit critique de l’encyclopédie participative.

Convergence bibliothèques et projets Wikimédia

Toujours le vendredi 21 octobre aux Abattoirs, des membres de l’association discuteront avec des bibliothécaires des collaborations possibles entre les projets Wikimédia et les bibliothèques : présentation des projets Wikimédia (Wikipédia, Commons, Wikisource) et des licences OpenData ainsi que réflexion sur les ateliers passés (partenariat avec le château de Versailles ou le centre Pompidou) et à venir.

Ateliers pour tous

Enfin, le samedi 22 octobre aux Abattoirs, des bénévoles accueilleront le grand public pour un atelier découverte de Wikipédia.

Aucun commentaire 04/12/2010

Rencontres Wikimedia 2010 – Le partenariat entre Toulouse et Wikimédia France

En 2010 Wikimédia France a signé une convention cadre avec la mairie de Toulouse dans le but de développer les initiatives et partenariats des institutions culturelles avec Wikimédia France.

Dans le cadre de cette convention deux premières actions ont été menées. La première avec le Museum de Toulouse et la seconde avec les archives de Toulouse.

L’action avec le Museum de Toulouse a permis la prise de photos de haute qualité d’objets préhistoriques déposées sur Wikimedia Commons. Quant aux archives, le projet est de numériser et de déposer sur Wikimedia Commons une partie de l’Oeuvre du photographe Eugène Treutat.

Ci-dessous les présentations réalisées par Francis Duranton, François Bordes et Ludovic Péron.

Aucun commentaire 08/10/2010

Wikimédia France à la Novela : retour sur le partenariat avec Toulouse

Samedi 2 octobre 2010, le partenariat entre Wikimédia France et la Mairie de Toulouse a été rendu public et signé lors de l’inauguration de la partie « numérique » de la Novela, le festival des savoirs partagés. Retour sur le fond de ce partenariat et sur la journée du 2 octobre.

Novela 2010 - Pierre Cohen et Adrienne Alix

Signature de la convention par Pierre Cohen et Adrienne Alix.
(Ludovic Péron, CC-BY-SA)

Wikimédia France était à l’honneur de la Novela le 2 octobre dernier. Pendant toute une après-midi, nous avons pu présenter au public la genèse et les termes du partenariat qui nous lie à présent avec la Ville de Toulouse, et en profiter pour sensibiliser à l’importance de la libre diffusion de la connaissance.

L’après-midi a commencé par la signature officielle de ce partenariat, entre Pierre Cohen, maire de Toulouse, et  Adrienne Alix, présidente de Wikimédia France. Une signature lors de laquelle le maire de Toulouse a renouvelé ses engagements pour une politique de diffusion de la connaissance la plus large possible, s’appuyant sur les opportunités offertes par le numérique et notamment par les projets Wikimédia.

Poignard 0.188.1 2

Poignard en silex − néolithique, Danemark
(Didier Descouens, CC-BY-SA)

Après cette signature officielle, qui a été très bien accueillie et commentée dans les médias, l’après-midi s’est poursuivie par des présentations conjointes des acteurs institutionnels toulousains de ce partenariat et des wikimédiens impliqués. Didier Descouens, président de l’Institut Picot de Lapeyrouse, passionné de paléontologie, wikimédien et grand artisan, dès 2009, de ce partenariat, a présenté avec beaucoup d’énergie et d’humour les termes et les intérêts du partenariat mené avec le Museum de Toulouse, qui concerne la prise de photographies de très haute qualité technique et scientifique sur une partie des collections du Museum. Ces photographies sont progressivement mises en ligne sur Wikimedia Commons.

Pierre Gastou et Catherine Bernard, des Archives municipales de Toulouse, ont ensuite présenté leur vision du partenariat que nous avons entamé avec eux : mettre en ligne, sur Wikimedia Commons, un fonds de photographies anciennes d’Eugène Trutat, datant du début du XXe siècle. Pierre Gastou a présenté Eugène Trutat et la composition de ce fonds (ethnographie et vie quotidienne, collections du Museum de Toulouse, et monuments) ainsi que leur importance historique.

Fonds Eugène Trutat - Toulouse. Capitole. Juillet 1905

Toulouse. Capitole, juillet 1905.
(Eugène Trutat, domaine public)

Catherine Bernard a montré comment ce partenariat s’inscrit dans une démarche plus globale de numérisation et de connexion entre les archives et internet. Des discussions informelles entre ces deux dynamiques représentants des Archives et les wikimédiens ont émergé facilement une foule d’idées intéressantes pour continuer à collaborer, espérons que cela débouchera sur de nouveaux projets !

Puis la parole est passée aux wikimédiens « pur jus » : Ludovic Péron et Rama. Rama a commencé par une présentation de Commons, montrant l’organisation du projet, ce qu’on pouvait y trouver et comment contribuer, puis a démontré l’importance des licences libres et ouvertes pour la diffusion de la culture. Axant son discours sur la stratégie gagnante des institutions qui choisissent de libérer leurs contenus, gagnant ainsi en visibilité et donc en influence et en notoriété, nul doute qu’il a fait prendre conscience à beaucoup des enjeux de la présence sur internet, s’appuyant notamment sur le rapport que Wikimédia France a fourni il y a deux ans au ministère de la Culture sur ce sujet.

Ludovic a terminé cette après-midi riche en présentant le traitement des monuments historiques sur les projets Wikimédia, et la progression intéressante de ce projet fédérant de plus en plus de wikimédiens et ambitionnant de recenser, photographier, géolocaliser et décrire un maximum de Monuments historiques, en France et à l’étranger, afin de fournir un corpus cohérent et réutilisable.

Que retenir de cette journée de mise en valeur du partenariat entre Wikimédia France et la mairie de Toulouse ?

  • Nous avons ressenti un réel plaisir à nous rencontrer, présenter nos projets, montrer comment nous pouvons avancer ensemble.
  • L’accueil du public, des médias, des blogueurs, des « professionnels », est très enthousiaste.
  • Nouer des partenariats, c’est aussi en préfigurer d’autres. De voir quelque-chose qui fonctionne donne envie aux institutions de se lancer.
  • Les projets Wikimédia, lorsqu’ils sont bien compris, commencent à être réellement vus comme des partenaires, des atouts dans la création et la diffusion de la culture.

La mise en valeur de ce partenariat tombe formidablement bien, puisqu’il a concordé avec l’annonce officielle des Rencontres Wikimédia 2010, axées autour des partenariats et potentialités de projets entre les projets Wikimédia et les GLAM (musées, archives, galeries et bibliothèques). Deux jours pour faire bouillonner des milieux qui ont tout pour s’entendre !

Vous reprendrez bien un petit peu de GLAM ?