Archive

Articles taggués ‘Evènements publics’
Aucun commentaire 01/12/2010

Wikimédia France à l’événement GLAM-WIKI:UK

Les 26 et 27 novembre derniers, des membres de Wikimédia France ont participé à la conférence londonienne GLAM-WIKI:UK, organisée par Wikimedia UK, l’association nationale qui promeut et soutient les projets Wikimedia au Royaume-Uni.

La session du soir - Jill Cousins, Paula Le Dieu, Tom Morgan, Bill Thompson, Kenneth Crews

La session du soir - Jill Cousins, Paula Le Dieu, Bill Thompson, Tom Morgan, Kenneth Crews
(Benjamin Smith / Wikimedia Commons, CC-BY-SA)

Lors de cette conférence se sont succédées sur deux jours des présentations sur les thèmes : quelles collaborations existent entre les institutions culturelles et les projets Wikimédia ? Quels obstacles ont été rencontrés ? Quelles directions prendre pour continuer à avancer ?

La conférence s’est tenue au British Museum, lieu doublement symbolique : d’abord comme institution de renommée mondiale, ensuite comme musée qui fut le premier à accueillir, en juin 2010, un « wikipédien en résidence ».

Le premier jour,  Sébastien Beyou et Jean-Frédéric Berthelot  ont présenté le partenariat qui a été signé entre la Bibliothèque nationale de France et Wikimédia France (voir la présentation en ligne), décrivant dans le détail tout le travail déjà accompli par la communauté Wikisource, celui qui reste à faire, et les difficultés que cela représente. Le deuxième jour, Jean-Frédéric et Bastien Guerry ont présenté le partenariat signé par l’association avec la ville de Toulouse et ont essayé d’en tirer quelques « leçons » pour les partenariats à venir (voir la présentation en ligne).

Parmi les temps forts de ces deux jours, il y eut notamment la conférence de Cory Doctorow (son blog), dont cette phrase résume assez bien la teneur : « Love will get you through times of no money better than money will get you through time of no love ». Autrement dit : il est plus important pour les établissements culturels de travailler à être aimés qu’à être rentables. Le deuxième temps fort fut l’intervention de Kenneth Crews, directeur du copyright advisory office des bibliothèques de l’université Columbia, qui a incité les institutions à faire preuve de courage dans ce qu’elles mettent librement en ligne.

Le troisième temps fort fut la session du soir, avec un panel regroupant Jill Cousins, directrice d’Europeana, Paula Le Dieu, directrice du numérique au British Film Institute, Tom Morgan, représentant la National Portrait Gallery, Bill Thompson, présentateur de l’émission Digital Planet pour la BBC et Kenneth Crews. Le point culminant de cette table ronde fut le moment où Kenneth Crews déclara qu’il n’était plus temps de penser le problème des droits d’auteur et de « l’ouverture » des contenus en terme d’équilibre à trouver : l’ouverture des données demande de l’audace, et cette audace exige nécessairement que les équilibres classiques soient rompus…

À une semaine des Rencontres Wikimédia (vendredi 3 et samedi 4 à Paris), cette conférence était aussi l’occasion de s’intéresser à l’avenir des collaborations entre les projets Wikimedia et les organismes culturels, partout dans le monde.

Les présentations de GLAM-WIKI:UK sont disponibles dans ce groupe Slideshare.

Aucun commentaire 24/11/2010

Annonce de la conférence GLAM-WIKI:Uk

Nous traduisons ici le communiqué de presse que vient de publier Wikimédia UK sur son blog.

« Être une institution aimée vous permettra de traverser les périodes financièrement difficiles mieux que l’argent ne vous permettra de traverser les moments où vous n’êtes pas une institution pertinente. »

— Cory Doctorow

19 novembre 2010, Royaume-Uni : est-ce que le secteur culturel doit accepter le récent uppercut et réduire ses activités – ou doit-il essayer d’impliquer cette communauté en ligne de e-bénévoles qui touche déjà un tiers de la population britannique tous les jours ? Wikipédia est déjà ce programme GLAM de e-bénévolat, seulement les institutions ne le soutiennent pas encore.

Les 26 et 27 novembre, la conférence GLAM-WIKI au British Museum réunira les galeries, les bibliothèques, les archives, les musées et Wikimedia pour une série de présentations percutantes. Lors de cette conférence, vous entendrez de quelle manière certains musées sont déjà en train de tirer parti du lien entre le fait de partager une partie de leurs collections avec Wikimedia et celui de voir des retombées spectaculaires – comme une croissance rapide de la fréquentation de leur site et une augmentation de leurs ventes. Les participants comprendront mieux comment l’intérêt des Wikimédiens rejoint celui des conservateurs du patrimoine culturel.

La National Portrait Gallery

Tom Morgan, Directeur des Droits et des Reproductions à la National Portrait Gallery, fera une présentation sur « Wikipédia et la National Portrait Gallery – un premier rendez-vous manqué ? Perspective sur les relations qui se développent entre Wikipédia et les organisations du patrimoine culturel. » Ce sera la première fois que la NPG pourra exprimer son point de vue à une audience intéressée de Wikimédiens depuis le débat houleux de l’année dernière.

Cory Doctorow

Le blogueur, scientifique et futurologue en ligne Cory Doctorow (intervenant à la conférence GLAM-WIKI:UK le 26 novembre) a dit à Wikimedia UK : « échanger la pertinence contre des fonds, c’est faire une  mauvaise affaire ».  Les coupes dans le financement signifient que la route vers moins de pertinence s’ouvre devant nombre d’institutions comme une menace réelle. Cette conférence porte sur les solutions qui peuvent empêcher une chose aussi désastreuse d’arriver.

But de la conférence

« Pour employer le jargon actuel », dit Andrew Turvey, président de Wikimedia UK, « il y a une alternative ! » C’en est une que le secteur doit considérer maintenant, dès lors que les dépenses prioritaires sont définies pour les prochaines années, et que les budgets opérationnels pour les 2-4 prochaines années deviennent plus clairs. C’est de travailler plus étroitement avec le secteur bénévole. De nombreuses organisations, comme Wikimedia UK, ont pour principaux objectifs, la diffusion de patrimoine culturel commun à une audience aussi large que possible.

Wikimedia UK est prêt à écouter les problèmes auxquels font face ceux qui protègent notre héritage culturel. Notre communauté souhaite que nous travaillions plus étroitement avec le secteur pour explorer la manière dont nous pouvons tirer parti de notre présence comme cinquième site plus consulté au monde – et l’apporter au profit des institutions audacieuses qui fournissent du contenu à Wikipédia et aux autres projets. Avoir un petit pourcentage du contenu d’une institution créera un buzz dans l’univers en ligne, buzz qui pourrait aboutir à des profits à la fois culturel et peut-être commerciaux pour les donateurs –  par une plus grande fréquentation de leur site web. En effet, des liens plus étroits avec Wikipédia et les autres projets ajouteront du “wiki-jus” aux résultats de recherche web et signifient que les petites institutions verront vraisemblablement un regain d’intérêt pour ce qu’elles font.

La suite : GLAM-WIKI France à Paris

La construction de partenariats GLAM est un effort mondial du mouvement Wikimédia.  Wikimédia France organise un événement dans le même sens les 3 et 4 décembre : le but est aussi de présenter les partenariats GLAM et d’élargir la réflexion sur les cultures collaboratives numériques en impliquant de nombreux acteurs du secteur culturel.  Plus de 50 intervenants et 300 participants se réuniront pour bâtir ce dialogue, et travailler à l’avenir de la culture en ligne.

Notes des éditeurs

Autres informations

Le programme de la conférence est disponible sur http://glamwiki.org

Au sujet de Wikimédia

Le terme « Wikimedia » désigne à la fois les projets soutenus par la Wikimedia Foundation et le mouvement des bénévoles qui y contribuent et les maintiennent. Ces projets sont : Wikipédia, Wikimedia Commons, Wikiversité, Wikispecies, Wikinews, Wikisource, Wikibooks, Wikiquote, Mediawiki et Wiktionnaire. Ces projets forment l’un des cinq premiers sites du monde.

Au sujet de Wikimedia UK

Wikimedia UK est un chapitre Wikimedia local couvrant le Royaume Uni. Wikimedia UK est une organisation indépendante qui soutient la connaissance libre et ouverte à travers toute le Royaume-Uni, y compris les projets de l’organisation à but non lucratif Wikimedia Foundation.

Au sujet de la Wikimedia Foundation

Wikimedia Foundation Inc. est une organisation à but non lucratif située aux États-Unis qui fait fonctionner quelques uns des plus grands projets de référence édités collectivement dans le monde. Ceux-ci incluent Wikipédia, l’un des 10 sites les plus visités dans le monde, et Wikimedia Commons.

Contacts

Michael Peel, Secretary, Wikimedia UK

  • Email: michael.peel@wikimedia.org.uk
  • Phone: +44 (0)7988 013 646
un commentaire 15/10/2010

Rencontres Wikimédia 2010 : ouverture des inscriptions

Rencontres Wikimédia 2010

Rencontres Wikimédia 2010

Wikimédia France, association pour le libre partage de la connaissance, s’est beaucoup investie cette année dans des partenariats culturels, de l’accord avec la Bibliothèque nationale de France à celui récemment signé avec la ville de Toulouse. Le mouvement Wikimédia dans son ensemble a initié de nombreux partenariats culturels partout dans le monde.   Associations et institutions, professionnels et volontaires, nous avons tous à apprendre des uns et des autres : faisons-le autour d’une table !

Les Rencontres Wikimédia 2010 réuniront des acteurs importants du milieu de la culture pour aborder le thème « Patrimoine culturel et web collaboratif ».

Inscrivez-vous tout de suite en ligne – l’entrée est libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Ces Rencontres ont lieu les 3 et 4 décembre 2010 dans la salle Victor Hugo, 101 rue de l’Université.  Elles s’inscrivent dans la série des conférences GLAM-WIKI, dont elles seront la troisième édition, la deuxième ayant lieu à Londres les 26 et 27 novembre 2010 (voir http://glamwiki.org pour plus d’information).

Pour vous donner un aperçu rapide du programme complet, voici  la liste des intervenants :

Adrienne AlixAlexandre MoattiAlexandre MonninAndrea ZanniAnne FauconnierArnaud BeaufortBastien GuerryBeatriz BusanicheBen WhiteBenjamin JeanBenoît EvellinColine AunisDaniel MietchenDavid Evan HarrisDavid MonniauxDiane DrubayDidier DescouensEmilie LaffrayEmmanuelle BermèsFlorence DevouardFrancis DuranthonFrançois BordesGautier PoupeauGerard MeijssenGhislaine ChartronGilles VerckenGloria OriggiGrégoire BlancIan PadghamJean-Frédéric BerthelotLiam WyattLudovic PéronMarin DacosMathias SchindlerMichael DaleMichel BriandMélanie Dulong de RosnayNicolas VigneronOlivier HugotOsmar ValdebenitoRoei AmitRégis AndréRémi MathisSamuel BaussonStéphane PouyllauThomas AillagonVincent PuigXavier Crouan

Ne manquez surtout pas ce nouveau rendez-vous de la culture libre !

Aucun commentaire 05/06/2010

Photos du saut de Taïg Khris à la tour Eiffel, les photos libres sur Wikimedia Commons

Portrait de Taïg Khris

Portrait de Taïg Khris
(Thesupermat, CC-BY-SA)

Le samedi 29 mai 2010 en fin d’après-midi, le champion de roller Taïg Khris s’élance du haut d’une plateforme située à hauteur du premier étage de la tour Eiffel pour battre le record du monde de saut en roller détenu jusqu’à ce jour par l’américain Danny Way avec un saut de 8,53 mètres.

Effet Koh Lanta, cette tentative retransmise en direct  par la chaine de télévision W9, était suivie par des dizaines de milliers de spectateurs, dont deux wikimédiens (Jastrow et moi-même) venus tout spécialement pour enrichir Wikimedia Commons de quelques clichés pris sur le vif.

Les photos sous licence libre disponibles sur cette page ont été postées le soir même sur Wikimedia Commons.

Si vous aussi, vous souhaitez enrichir la base de données libre qu’est Wikimédia Commons, n’hésitez pas !