Archive

Articles taggués ‘Conférences internationales’
Aucun commentaire 07/08/2013

Wikimania 2013

Cette semaine se déroule la conférence annuelle Wikimania. Après Francfort, Boston, Taipei, Alexandrie, Buenos Aires, Gdansk, Haifa et Washington, c’est Hong Kong qui va accueillir plus de 1000 personnes qui vont échanger sur les projets Wikimédia pendant cinq jours.
Logo de Wikimania 2013

 

Cette année encore, Wikimédia France sera bien représentée avec une dizaine de membres et salariés qui interviendront sur les sujets suivants :
  • Des idées développées par la Wikipédia en français pour impliquer de nouveaux contributeurs, de la rue au wiki (Résumé)
  • A tale of moaning – Les Wikipédiens sont-ils des français ou des zombies ? (Résumé)
  • Comment les entreprises peuvent-elles aider Wikimédia à atteindre ses objectifs stratégiques ? (Résumé)
  • Paid editing : un cadre pour permettre aux entreprises de participer (Résumé)
  • Afripédia : l’expérience du Mali (Résumé)
  • GLAM scientifiques (Résumé)
  • Diversification des sources de financement (Résumé)
  • Wikipédia en 2022 (Résumé)
  • Wiki Loves Monuments (Résumé)
Note : les conférences sont diffusées en direct sur http://new.livestream.com/socreclive/wikimania.
Aucun commentaire 01/12/2010

Wikimédia France à l’événement GLAM-WIKI:UK

Les 26 et 27 novembre derniers, des membres de Wikimédia France ont participé à la conférence londonienne GLAM-WIKI:UK, organisée par Wikimedia UK, l’association nationale qui promeut et soutient les projets Wikimedia au Royaume-Uni.

La session du soir - Jill Cousins, Paula Le Dieu, Tom Morgan, Bill Thompson, Kenneth Crews

La session du soir - Jill Cousins, Paula Le Dieu, Bill Thompson, Tom Morgan, Kenneth Crews
(Benjamin Smith / Wikimedia Commons, CC-BY-SA)

Lors de cette conférence se sont succédées sur deux jours des présentations sur les thèmes : quelles collaborations existent entre les institutions culturelles et les projets Wikimédia ? Quels obstacles ont été rencontrés ? Quelles directions prendre pour continuer à avancer ?

La conférence s’est tenue au British Museum, lieu doublement symbolique : d’abord comme institution de renommée mondiale, ensuite comme musée qui fut le premier à accueillir, en juin 2010, un « wikipédien en résidence ».

Le premier jour,  Sébastien Beyou et Jean-Frédéric Berthelot  ont présenté le partenariat qui a été signé entre la Bibliothèque nationale de France et Wikimédia France (voir la présentation en ligne), décrivant dans le détail tout le travail déjà accompli par la communauté Wikisource, celui qui reste à faire, et les difficultés que cela représente. Le deuxième jour, Jean-Frédéric et Bastien Guerry ont présenté le partenariat signé par l’association avec la ville de Toulouse et ont essayé d’en tirer quelques « leçons » pour les partenariats à venir (voir la présentation en ligne).

Parmi les temps forts de ces deux jours, il y eut notamment la conférence de Cory Doctorow (son blog), dont cette phrase résume assez bien la teneur : « Love will get you through times of no money better than money will get you through time of no love ». Autrement dit : il est plus important pour les établissements culturels de travailler à être aimés qu’à être rentables. Le deuxième temps fort fut l’intervention de Kenneth Crews, directeur du copyright advisory office des bibliothèques de l’université Columbia, qui a incité les institutions à faire preuve de courage dans ce qu’elles mettent librement en ligne.

Le troisième temps fort fut la session du soir, avec un panel regroupant Jill Cousins, directrice d’Europeana, Paula Le Dieu, directrice du numérique au British Film Institute, Tom Morgan, représentant la National Portrait Gallery, Bill Thompson, présentateur de l’émission Digital Planet pour la BBC et Kenneth Crews. Le point culminant de cette table ronde fut le moment où Kenneth Crews déclara qu’il n’était plus temps de penser le problème des droits d’auteur et de « l’ouverture » des contenus en terme d’équilibre à trouver : l’ouverture des données demande de l’audace, et cette audace exige nécessairement que les équilibres classiques soient rompus…

À une semaine des Rencontres Wikimédia (vendredi 3 et samedi 4 à Paris), cette conférence était aussi l’occasion de s’intéresser à l’avenir des collaborations entre les projets Wikimedia et les organismes culturels, partout dans le monde.

Les présentations de GLAM-WIKI:UK sont disponibles dans ce groupe Slideshare.

un commentaire 06/10/2010

Le site des Rencontres Wikimédia 2010 est en ligne

Les intervenants des Rencontres Wikimédia 2010

Ils seront aux Rencontres Wikimédia 2010 - et vous ?

Les Rencontres Wikimédia 2010, ce sont deux jours de tables rondes et de discussions autour des partenariats qui se sont noués partout dans le monde entre des associations Wikimédia et des institutions culturelles.  C’est aussi un nouveau rendez-vous clef pour la culture libre en général : un endroit où se retrouveront les associations Wikimédia, les contributeurs des projets Wikimédia, les professionnels du secteur de la culture, les chercheurs qui réfléchissent à la manière dont le numérique vient changer nos pratiques de partage de la culture – et vous !

Cette année, les Rencontres Wikimédia font  partie du cycle GLAM-WIKI – un ensemble de conférences internationales portant sur les collaborations entre Wikimédia et les institutions culturelles.  La prochaine conférence GLAM-WIKI aura lieu à Londres les 26 et 27 novembre, au British Museum, et elle sera organisée par Lyam Wyatt – premier Wikipédien en résidence dans un musée.

L’association Wikimédia France est heureuse de vous annoncer le lancement du site de ces Rencontres Wikimédia: http://rencontres.wikimedia.fr

Ne manquez pas de lire le programme ou de voir qui viendra échanger avec vous.

Les inscriptions publiques ouvriront le 15 octobre 2010 – l’entrée est libre et gratuite, mais les places sont limitées – tenez-vous prêts, et faites passer le message :)