Accueil > Projets Wikimedia, Wikipédia > Mais qui sont les wikipédiens ? Résultats d’étude

Mais qui sont les wikipédiens ? Résultats d’étude

Au tout début de l’année 2011, le laboratoire M@rsouin de TELECOM Bretagne a mené une grande étude sur les utilisateurs (lecteurs et contributeurs) de Wikipédia. Cette enquête a été réalisée dans le cadre du projet ANR CCCP-Prosodie (cccp-prosodie.org) et en partenariat avec Wikimédia France, qui a notamment participé à l’élaboration des questionnaires, afin que cette enquête puisse poser aux lecteurs et contributeurs des questions adaptées à leur expérience d’utilisation de Wikipédia.
Cette enquête est encore en cours d’analyse et de traitement par l’équipe de TELECOM Bretagne, mais Nicolas Jullien, qui a coordonné le projet en partenariat avec Wikimédia France, a souhaité nous livrer quelques premiers résultats, qui pourront déjà permettre de découvrir, bousculer ou conforter quelques idées qu’on pouvait avoir sur les usages de Wikipédia et la population de ces usagers. Les résultats définitifs de cette étude seront publiés dans les mois qui viennent, nous nous en ferons l’écho ici.


Cliquez sur les schémas pour les voir en taille réelle


Qui sont les répondants ?


Nous avons eu plus de 16000 réponses au questionnaire et 13627 réponses utilisables, 30,8% de femmes et 68,3% d’hommes (le reste n’a pas répondu), alors que la répartition des internautes entre hommes et femmes est de 51%-49%, en France1. La répartition des âges est la suivante (illustration 1) :

Répartition des âges des répondants à l’enquête Wikipédia

Cette répartition est à mettre en regard de la répartition des internautes (en France, en 2010) :

Répartition des internautes français par tranche d’âge (source CREDOC)

On voit que les wikipédiens qui nous ont répondu sont plus jeunes que la moyenne des internautes.
Ils sont aussi beaucoup plus nombreux que les internautes à avoir une « profession » où la recherche d’information tient une place importante : lycéens et étudiants (on retrouve l’effet âge), mais aussi les cadres, avec une grosse sous-représentation des ouvriers et des employés.

Répartition des wikipédiens répondants par catégorie socio-professionnelle

Sur cette population de répondants, la grande majorité sont de « simples » lecteurs.

Répartition des répondants suivant leur niveau de contribution à Wikipédia

Où l’on constate que la « règle » des 80-20 (80% d’utilisateurs et 20% de contributeurs) semble à peu près respectée dans Wikipédia aussi…

date de la 1ère utilisation de Wikipédia


Les usages de Wikipédia.


Constatons d’abord que Wikipédia est utilisé, avant tout, comme source d’information pour la culture générale, encore plus que pour le travail (Illustration 7). Si l’on prenait une image, il s’agirait plus d’une encyclopédie que d’un référentiel pointu des connaissances.

Opinion sur l’usage de Wikipédia

Au delà des usages, on peut se demander ce que les utilisateurs perçoivent du fonctionnement du projet, par exemple de ce que les utilisateurs peuvent faire avec les articles (la licence). Comme le montre l’Illustration 8, cela reste une connaissance assez abstraite, et, de toute façon, complexe : seul un tiers des répondants est capable d’en comprendre la signification.

Ce que les utilisateurs connaissent de la licence des articles Wikipedia


Qui sont les contributeurs ?


Il existe deux grands types de contributeurs : ceux qui ont fait un ou deux essais, et qui ne sont pas allés plus loin, et les contributeurs « réguliers », un peu plus de 300 se considérant même comme des « gros » contributeur (question A4).

Le profil de ces contributeurs est un peu différent de la population globale des répondants, comme le montrent les graphiques suivant :
Même si les jeunes restent majoritaires, les contributeurs sont plus âgés, et plutôt en emploi qu’étudiants ou scolaires.

Répartition des contributeurs par âgeRépartition des contributeurs réguliers par âge

Et ces personnes sont, encore plus que pour les lecteurs, des « manipulateurs d’information ».

Répartition des répondants contributeurs par catégorie socio-professionnelleRépartition des contributeurs répondants réguliers par catégorie socio-professionnelle

Notamment, la part des cadres supérieurs est significativement plus importante. Pour contribuer, il faut avoir des connaissances, mais aussi des compétences, des habitudes, de manipulation de données, d’écriture et de mise en forme. Par contre, la répartition des contributeurs selon leur ancienneté d’utilisation de Wikipédia ne semble pas très différente de celle des lecteurs, même s’il y a un léger décalage vers la gauche (les contributeurs sont un peu plus anciens que les lecteurs).

Enfin, l’activité de contribution est encore plus « sexuée » que l’usage, puisque les contributeurs sont à 80% des hommes, et les contributeurs réguliers à plus de 86%.

Répartition des contributeurs selon leur année de 1ère utilisation de WikipédiaRépartition des contributeurs réguliers selon leur année de 1ère utilisation de Wikipédia

Sur les objectifs, la façon dont on utilise Wikipédia, là encore, les contributeurs ne se différencient pas des lecteurs, avec un accent mis surtout sur la culture générale, bien plus que sur le travail.

Opinion des contributeurs sur l’usage de Wikipédia

Opinion des contributeurs réguliers sur l’usage de Wikipédia

Source : http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/rapport-credoc-2010-101210.pdf retravaillé sur les internautes par OPSIS/M@rsouin, comme tous les chiffres suivants donnés sur les internautes.

  1. Exploser
    20/04/2011 à 22:15 | #1

    Je ne suis pas étonné que les scolaires et étudiants représentent une telle proportion des contributeurs. On apprend à longueur de journées, on va jeter un œil à Wikipédia en complément et, si on a vu en cours des informations non présentes sur l’article, on le complète éventuellement.
    Je contribue pas mal, mais j’aurais contribué encore beaucoup plus au temps de mes études (mais Wikipédia n’existait alors pas encore).

    Je pense qu’il faudrait absolument implanter des clubs de contributeurs dans chaque université, voire même, si c’est possible, dans les écoles. Cela permettrait de toucher des élèves, des profs, des chercheurs. Ils pourraient se former les uns les autres (ce qui serait quand même plus efficace que plonger dans les pages d’aide), s’organiser sur des projets particuliers en fonction de leurs spécialités, affinités, nombre de membres, se motiver et se stimuler les uns les autres. On pourrait imaginer d’avoir en permanence dans toutes les bibliothèques universitaires un représentant identifiable à son t-shirt Wikipédia, capable de répondre aux questions de futurs contributeurs sur Wikipédia.

    Mais il faudrait organiser un peu cela, par exemple au niveau de Wikimedia France. Quand est-ce qu’on s’y met ? Dès maintenant pour préparer la rentrée prochaine ?

  2. Jérémie
    21/04/2011 à 00:15 | #2

    La visualisation des données est difficile. La comparaison des angles des diagrammes n’est pas évidente. De plus, la comparaison des deux premiers diagrammes est impossible : ni l’échelle ni les couleurs ne correspondent !

  3. 21/04/2011 à 17:16 | #3

    @Exploser : Le partenariat avec des écoles ou des universités est en phase embryonnaire, mais ça avance :)

  4. Exploser
    27/04/2011 à 01:03 | #4

    Je ne sais pas quelle forme ce partenariat est en train de prendre. Où puis-je trouver plus d’informations ?

    Juste pour préciser ce à quoi je pensais : dans beaucoup d’écoles, d’universités… on trouve des clubs de toute sorte : œnologie, ping-pong, robotique, photographie, vidéo, journalisme, littérature, poésie… tout et n’importe quoi. Tous ces clubs ont en général un local prêté par l’école ou l’université, et tiennent des permanences pour recevoir les gens intéressés. Alors pourquoi pas suggérer à certains un club Wikipédia au lieu d’un club Jeu de rôle ou Robotique. Certains seront intéressés, d’autres pas… Mais si on a deux-trois intéressés par école/université, ça peut être un début intéressant. Il y aura certainement des établissements où ça ne prendra pas, mais dans d’autres on aura peut-être des groupes de quatre ou cinq motivés. Et quatre ou cinq motivés, ça peut mener pas mal de projets intéressants.

  5. Exploser
    27/04/2011 à 01:06 | #5

    Je serais d’ailleurs moi-même volontaire pour assurer des plages horaires de présence dans des bibliothèques. J’attends juste que l’appel à volontaires soit lancé.

  6. Aude
    02/05/2011 à 10:41 | #6

    @Exploser
    En contactant Wikimédia France.
    Grosso modo, il y a deux jeunes groupes de travail qui travaillent spécifiquement autour de ces thématiques : le groupe de travail “éducation” (en direction des enfants/ados) et “université et recherche”.
    Ces axes de travail pourraient être amenés à croître dans les mois à venir avec des actions ciblées en direction de publics et de leurs besoins spécifiques. Cela pourrait aller de l’atelier de découvertedu fonctionnement de Wikipédia et de son bon usage dans le cadre d’une recherche doucmentaire à des partenariats pour l’enrichissement des projets tels que Wikipédia.
    Tout reste à faire ! :)

  7. Jean-Pierre Desthuilliers
    07/01/2012 à 14:08 | #7

    @Jérémie
    Bien d’accord.
    La référence “Jacques Bertin” du très mauvais article “sémiologie graphique” n’a pas été mise à profit par le rédacteur de ce papier….
    Le camembert, ça se mange, mais ça se lit mal.

  8. Jean-Pierre Desthuilliers
    07/01/2012 à 14:16 | #8

    J’ai répondu au questionnaire.
    Et j’ai pris mon temps….
    Me voilà très déçu par la pauvreté en information de cette synthèse.
    Pour ne rien dire des illustrations, peu lisibles, voir pas lisibles du tout : mauvais choix des modes de représentation, et mauvaise exploitation des codes couleur.
    Il est vrai que certaines interprétations sont plutôt délicates, la plupart des contributeurs (à l’exception des redresseurs de torts et autres maniaques de la demande de sourçage) étant aussi des lecteurs.

  1. 21/04/2011 à 12:16 | #1
  2. 02/08/2011 à 19:00 | #2