Accueil > Projets Wikimedia > Pas de grève pour les hackers de Wikimedia !

Pas de grève pour les hackers de Wikimedia !

Le vendredi 23 mai, jour de grève pour les transports en commun lyonnais… mais il en fallait plus pour décourager nos codeurs venus du monde entier pour travailler sur le développement d’outils autour des projets Wikimedia ! C’est ainsi que l’association Wikimédia France a organisé le hackathon annuel de Wikimedia à Écully, une petite ville juste à coté de Lyon.


Hackathon Wikimedia 2015 – France / Lyon par Wikimedia_France

Wikimedia_Hackathon_2015_-_2360_-_Group_photo

La traditionnelle photo de groupe – PierreSelim, CC BY

Mais pourquoi un hackathon… et pourquoi à Lyon ? 

Le Hackathon Wikimedia est le rendez-vous annuel des développeurs et codeurs du mouvement Wikimedia. C’est dans ces moments là que sont développés certains outils que vous utilisez désormais tous les jours lors de votre utilisation de Wikipédia et des autres projets. C’est pourquoi l’association a choisi d’organiser cet événement à Lyon, et plus précisément à Valpré, un centre de congrès et séminaires de la région lyonnaise. Les participants pouvaient ainsi profiter de tout le confort nécessaire, les logements et les salles de travail étant au même endroit. Une garderie, un restaurant, un grand terrain ainsi que 5 salles de travail étaient entièrement à disposition des codeurs nuit et jour.

L’édition 2015 du Hackathon Wikimedia fut une vraie réussite, avec la présence de plus de 200 participants venant de 20 pays différents ! De plus, cette année, l’organisation a été pensée pour accueillir de nouveaux contributeurs, et c’est ainsi que 66 nouveaux participants ont pris place le 23 mai à 9h dans l’amphithéâtre bondé du centre de congrès et séminaires Valpré où s’est déroulée la conférence d’ouverture du hackathon.

Conférence d'ouverture du Hackathon

Salle comble pour la cérémonie d’ouverture – Jean-Philippe Kmiec, CC BY-SA

Comment ça marche ?

Durant trois jours, les codeurs ont travaillé sur des modules et des outils en relation avec Wikipédia, Wikimédia Commons, WikidataMediaWiki et bien d’autres…  Au total, ce sont 62 rencontres et ateliers. Les participants avaient le choix de travailler dans une des 5 salles à disposition, ils pouvaient ainsi travailler de jour comme de nuit pour optimiser au mieux leurs développements. En parallèle des ateliers et des sessions, des conférences publiques étaient organisées. Celles-ci permettaient d’échanger avec le public et de présenter le mouvement Wikimedia, l’association ou encore les différents projets. Ce fut un coup de projecteur et un temps d’échange fort pour le groupe local lyonnais qui a partagé avec le public les initiatives organisées régulièrement dans la région.

33 projets présentés

Ce ne furent pas moins de 33 projets qui ont été présentés le lundi 25 mai à 16h, lors de la cérémonie de clôture. On retrouve des projets très graphiques comme Wikipédia sur iWatch ou encore une version ultra minimaliste de l’encyclopédie libre : La découvrir ! Mais aussi des projets plus technologiques avec la recherche de données en écrivant une phrase en langage naturel : testez-le (en anglais).

Un événement médiatisé 

Le Hackathon Wikimedia a été couvert par une quinzaine de médias régionaux et nationaux, ce fut l’occasion de communiquer autour de l’association et des projets de Wikimedia.

Retrouvez ci-dessous une infographie des statistiques de l’événement ! 

Infographie Hackathon Lyon 2015

Jean-Philippe Kmiec – CC-By-SA

par Jean-Philippe Kmiec
Categories: Projets Wikimedia