Accueil > Communiqué de presse, Projets Wikimedia > La DCRI menace un administrateur de Wikipédia pour supprimer un article

La DCRI menace un administrateur de Wikipédia pour supprimer un article

Paris, le samedi 6 avril 2013 – Wikimédia France tient à signifier sa totale incompréhension et sa stupeur face aux agissements dont a été victime un administrateur de Wikipédia de la part d’agents de la Direction Centrale du  Renseignement Intérieur (DCRI), ce jeudi 4 avril 2013.

 

 

La DCRI a contacté début mars la Wikimedia Foundation, organisation à but non lucratif et hébergeur de Wikipédia, au sujet dun article publié dans la Wikipédia en français et concernant une installation militaire française. La DCRI estimait que cet article portait atteinte au secret de la défense nationale, et exigeait la suppression immédiate de  larticle. La  Wikimedia Foundation a opposé un refus aux exigences de la DCRI, considérant quen létat des informations qui lui étaient fournies, rien ne permettait de déterminer le caractère litigieux de larticle incriminé.

 

La Wikimedia Foundation est habituée à collaborer sur requête judiciaire avec les autorités des différents pays de diffusion de Wikipédia. Elle reçoit des centaines de demandes de  retrait de contenu chaque année, et coopère de son mieux pour régler ce genre de problèmes lorsque les requêtes sont claires et juridiquement motivées.

 

Insatisfaite de cette décision, la DCRI a convoqué dans ses locaux, ce jeudi 4 avril 2013, un contributeur bénévole de Wikipédia, faisant partie des personnes ayant accès aux outils pour supprimer des pages sur lencyclopédie. Ce bénévole a été contraint de supprimer devant les agents larticle incriminé, sous peine dêtre placé sur le champ en garde à vue et mis en examen, et ce en dépit de ses explications sur le fonctionnement de Wikipédia. Devant les pressions exercées, il na pu faire autrement que de sexécuter et de prévenir les autres administrateurs quils risquaient le même traitement en cas de restauration de larticle. Ce bénévole na aucun rapport avec larticle incriminé : il nest pas lauteur du contenu de l’article concerné, et a découvert son existence dans les locaux de la DCRI.

 

Ce bénévole a été visé et convoqué parce quil était facilement identifiable publiquement, par ses actions régulières de promotion de Wikipédia et des projets Wikimedia en France.

 

Wikimédia France ne comprend pas et nadmet pas que lon utilise intimidation et méthodes expéditives contre un bénévole œuvrant pour un accès libre et gratuit à la connaissance pour le plus grand nombre.

 

Wikimédia France a pour objectif de soutenir la connaissance libre, et a le devoir de dénoncer les actions de censure et dintimidations menée contre des citoyens français donnant de leur temps pour cette œuvre collective, ce bien commun quest Wikipédia.

 

Contribuer à Wikipédia doit-elle devenir une activité risquée en France ? La DCRI n’a-t-elle pas larsenal juridique nécessaire pour faire respecter si besoin le secret militaire par des méthodes moins brutales ? Nous lespérions.

 

Il peut être rappelé également que le contenu de larticle incriminé était disponible sur Wikipédia depuis plusieurs années et quil ne semblait  pas jusqualors poser de problèmes particuliers.

 

Ces intimidations ne sont certainement pas nécessaires pour faire respecter le secret militaire en France et cette vision dun internet à réguler brutalement nest et ne sera jamais notre vision et celle partagée par les contributeurs de Wikipédia. Nous pensons que contribuer à Wikipédia est une activité généreuse et bénévole. Chacun est responsable de ce quil écrit, mais la DCRI a très certainement d’autres méthodes à employer pour faire respecter le droit. Nous espérons qu’une enquête indépendante pourra faire la lumière sur ces méthodes et cette affaire. La France est un état de droit où la régulation liée à des motifs de sécurité nationale ne devrait pas s’excercer par de telles mesures inqualifiables.

 

À propos de Wikipédia

 

Wikipédia  est un site internet à vocation encyclopédique, collaboratif et diffusé  sous licence libre. Chaque contributeur de Wikipédia est invité à  partager ses connaissances et est responsable du contenu quil produit.  Wikipédia est consultée chaque mois par près de 500 millions de  visiteurs dans le monde, dont 20 millions en France. Elle est écrite par  des milliers de contributeurs volontaires et bénévoles. Wikipédia en  français compte aujourdhui plus d 1,3 millions darticles.

 

 À propos de la Wikimedia Foundation
La Wikimedia Foundation est une fondation américaine sans but lucratif fondée en 2003. La Wikimedia Foundation est hébergeur des projets Wikimédia, dont Wikipédia fait partie.

 

À propos de Wikimédia France
Wikimédia  France est une association loi de 1901 qui vise à soutenir et  promouvoir les projets Wikimédia, dont Wikipédia fait partie. Wikimédia France nest en aucun cas ni éditeur ni hébergeur de Wikipédia : si certains membres de lassociation sont par ailleurs des contributeurs de  lencyclopédie, lassociation sattache à ne jamais intervenir par  elle-même, ou même simplement user de son influence pour faire modifier ou supprimer un article.

 

Wikimédia  France est une association indépendante de la Wikimedia Foundation, qui  est reconnue par cette dernière comme association promouvant les projets Wikimedia en France mais nen est en aucun cas une « filiale ».

 

Contact :
presse@wikimedia.fr
Christophe Henner : 06 29 35 65 94
par Conseil d'Administration
Categories: Communiqué de presse, Projets Wikimedia
  1. David
    10/04/2013 à 21:45 | #1

    Ouais effectivement la malhonnêteté n’a pas trop changé depuis le temps chez wikipedia. Désolée je ne mettrai pas la majuscule. Quand moi-même, devenu depuis administrateur de site, et créateur de contenu sur wiki j’exigeai que l’on supprime ce que j’y avais inscrit. Oui un contenu que j’avais partagé mais que l’on modifiait jusqu’à le rendre faux et incohérent…et même lorsque j’ai réussi à faire supprimer ce contenu où vous autres soit-disant bénévoles pour le bien de tous vous vous êtes permis d’utiliser encore des photographies qui ne sont certainement pas votre propriété…je pense que la DCRI ne vous a fait que le plus grand bien de vous remettre à votre place : celle de respecter le Code de Propriété Intellectuelle. Si ce n’était que ça. Où vous ne serez jamais à l’abri d’autres attaques juridiques du genre vu vos procédés. Allez vous n’avez qu’à censurer ce message, de toute façon comme ça les choses sont dites. Ca ne vous pas empêché d’avoir eu à le lire et si vous n’êtes pas trop cons d’y réfléchir “peut-être” à deux fois avant de tout vous permettre. Pour une fois je suis bien content de l’info Twitter.

  2. MARTIN Françoise
    11/04/2013 à 08:12 | #2

    Au minimum, tous les Ligériens et les habitants du Puy de Dôme connaissent la station de Pierre sur Haute. De ma fenêtre, je vois ce que depuis toujours, nous appelons “les radars”……….

  3. Arkadas
    11/04/2013 à 09:49 | #3

    @Akilo

    Ben oui! Ceux qui étaient intéressés savaient déjà et maintenant même ceux qui s’en ficheraient, savent.

    La DCRI fait en fait une diffusion générale d’informations d’importance négligeable en partant du fait que trop de renseignements tuent le renseignement. C’est des malins !

    Le directeur du renseignement a l’oreille de la présidence. Ceci est un “secret cosmic”.
    Il y a un PC à Taverny

  4. 11/04/2013 à 12:22 | #4

    ce problème me fait penser à un autre sur lequel je m’interroge: la psychatrie, ses définitions, les descripitions de ces modalités de fonctionnement, de ses pathologies , des médicaments, des thérapies…
    les connaissances actuelles sur le fonctionnement du cerveau débutent. Ses résultats débousssolent la psychiatrie classique. Que ce soit dans le domaine des neurones sciences, ou en psychiatrie, malheureusement les courants d’étude s’entredéchirent, sans la moindre éthique scientifique ou médicale. de plus, l’économie libérale favorise la diversification et la consommation des médicaments; quitte à créer de nouvelles maladies, avec des prétendues nouvelles connaissances. dans de tels contextes, qui croire? comment s’assurer de la validité réelle des connaissances. Face à la maladie d’un proche et avec mes capacités de recherche , je constate effectivement que l’accès à la connaissance , par internet, par wikipédia reflètent ces incertitudes et ces conflits.
    Je peux trouver des informations , certaines fois claires, qui font consensus. par contre il est des domaines où par exemple la spychanalyse, très influente en France, s’impose sans vergogne. L’évolution des apports de connaissances biologiques, notamment grâce à l’imagerie fonctionnelle, risque d’amplifier ces confrontations. Comment Wikipédia peut il gérer ses conflits violents d’acquisition des connaissances scientifiques? Certains articles en témoignent.Moi-même j’ai été incitée a apporter des compléments d’information. Je me suis efforcée, par l’éthique demandée, à respecter des propos déjà rédigés, à peine référencés, bien que je ne les partageais pas du tout.La pluralité d”écriture est-elle toujours possible? J’en doute sur ces sujets actuels, ou les connaissances sont en cours de réinvention Au-dela du problème d’éthique des sciences, ceci est d’autant plus difficile à vivre pour les proches des malades , compte-tenu des dégradations des pratiques médicales psychiatriques dans les hôpitaux français, ou le déshopitalisation est de règle, sans compensation de services à la personne. Ceci nous obliqe, proches à prendre en charge beaucoup de choses, dont l’information, voir la formation

    madame yveline le moal

  5. tifon
    13/04/2013 à 15:04 | #5

    La DCRI a tout fait raison!! je les soutiens, il ne faut pas qu’ils lachent

  6. De Monternaud
    20/04/2013 à 22:04 | #6

    @Julien
    Merci même un grand Merci pour la qualité de votre texte… en un mot J'<3

  7. JP
    21/04/2013 à 21:54 | #7

    Moué, on vous dit que c’est dangereux pour la sécurité nationale, tu l’enlèves… quel drame. La position de martyre là franchement… Allez en justice revient a dévoiler des secrets militaires, je sais pas moi, en tant que français, patriote, tu l’enlèves. C’est pas comme si tu venais de dévoiler un scandale d’Etat que les service voudrait étouffer.

  8. COD
    03/08/2015 à 08:54 | #8

    “Wikimédia France nous dit qu’elle est “une association loi de 1901 qui vise à soutenir et promouvoir les projets Wikimédia, dont Wikipédia fait partie. Wikimédia France n’est en aucun cas ni éditeur ni hébergeur de Wikipédia : si certains membres de l’association sont par ailleurs des contributeurs de l’encyclopédie, l’association s’attache à ne jamais intervenir par elle-même, ou même simplement user de son influence pour faire modifier ou supprimer un article”.

    Pour éviter réellement que Wikipédia soit sous “influence” des administrateurs de Wikimédia, il serait souhaitable que les dits administrateurs” de Wikimédia ne soient pas des contributeurs de Wikipédia.

Page des commentaires
1 2 3 5477
  1. 11/04/2013 à 13:03 | #1
  2. 14/04/2013 à 08:35 | #2
  3. 16/04/2013 à 19:18 | #3
  4. 30/04/2013 à 01:06 | #4
  5. 11/05/2013 à 22:06 | #5
  6. 24/05/2013 à 00:38 | #6
  7. 04/11/2013 à 14:14 | #7
  8. 20/10/2014 à 15:40 | #8
  9. 23/10/2014 à 11:59 | #9