Accueil > Projets Wikimedia, Wikipédia > L’AFP interdit d’utiliser Wikipédia comme source : entre évidence et ironie

L’AFP interdit d’utiliser Wikipédia comme source : entre évidence et ironie

L’Agence France-Presse (AFP) a mis en ligne un document intitulé « Règles d’utilisation des réseaux sociaux pour recueillir de l’information » (mise en ligne annoncée par communiqué de presse).

Entre autres choses y figure ce passage :

Rappelons enfin qu’il est interdit d’utiliser Wikipédia comme source de documentation, encore moins d’en reproduire des passages. Le mode de rédaction participative de cette encyclopédie en ligne ne répond pas à nos critères de fiabilité.

Macaques japonaisse baignant dans les sources chaudes de Jigokudani, Préfecture de Nagano, Japon.

Une source est à utiliser avec intelligence.
(Yosemite, CC-BY-SA)

Une démarche logique, étant donné que Wikipédia est une encyclopédie, autrement dit un outil de synthèse des connaissances existantes sur un sujet. Comme toute encyclopédie, Wikipédia n’est pas en elle-même à l’origine des informations : elle constitue une source secondaire, ou plus souvent une source tertiaire. Ce qu’elle contient n’est pas pour autant à rejeter ! Ce contenu peut être une piste de départ pour croiser des sources et ainsi vérifier une information. D’autant que « Citez vos sources » est un des principes cardinaux imposés aux rédacteurs de l’encyclopédie.

Cependant, cette injonction de ne pas citer Wikipédia est quelque peu entachée par certains exemples récents de plagiats par l’AFP, rendant la démarche légèrement ironique. Ainsi a-t-on vu récemment des dépêches reprendre presque mot pour mot un article de Wikipédia sans citer leur source : le décès de Wouter Weylandt a notamment été annoncé accompagné d’une liste des cyclistes morts en course, reprise par bien des médias, tel que Yahoo, et dont la source était un article de Wikipédia, non crédité dans la dépêche ! En outre, on notera que la liste en question comporte un bandeau d’avertissement aux lecteurs et le comportait déjà le jour où la dépêche fut envoyée. Celui-ci les informe du fait que cet article ne cite lui-même pas suffisamment ses sources. Malgré cet avertissement, donné par Wikipédia, le contenu fut ré-employé tel quel par les journalistes…

Rappelons donc qu’il est tout à fait possible d’utiliser du texte de Wikipédia (et des images de Wikimedia Commons) à condition de respecter la licence (CC-BY-SA) et de citer les auteurs. Par ailleurs, bien que Wikipédia soit en perpétuelle actualisation, il est possible pour un journaliste ou un chercheur de citer une version précise et stable de l’article voulu, à l’aide d’un permalien, qu’on peut obtenir dans la colonne de gauche de l’encyclopédie en ligne, section boîte à outil, puis adresse de cette version. Enfin, un journaliste cherchant à remonter aux sources d’une information saura à partir d’un article de Wikipédia ou de ses versions dans différentes langues, trouver les sources qui ont été utilisées. Il est donc facile d’avoir une utilisation périphérique de Wikipédia : certains médias, tel que Rue89, utilisent l’encyclopédie pour compléter et développer certains contenus qu’ils publient, en plaçant dans le corps de texte des liens renvoyant à un article Wikipédia. Wikipédia est alors un outil pratique, permettant de fournir une illustration à une information de première main.

Wikipédia est par conséquent un outil de complément intéressant pour les professionnels de l’information, et nous ne pouvons que les encourager à l’utiliser, lorsqu’ils le font à bon escient. Ce rappel déontologique fait par l’AFP était certes légitime, car, pour être publiée, une information doit être validée par plusieurs sources croisées, comme sur Wikipédia. Ce qui, espérons-le, n’empêchera pas l’AFP de reconnaître les services que lui rend l’encyclopédie en ligne.

Et peut-être, un jour, cette vision d’un des membres de Wikimédia France se réalisera-t-elle :

Je ne serais pas surpris de lire un jour sur le fil AFP :
« Telle personnalité vivant dans un pays coupé du monde est morte cette nuit, rapporte Wikipédia, citant un site peu connu dans un dialecte local que l’agencier de l’AFP ne comprend pas. »


Mise à jour (6 juillet) : Après discussions avec l’AFP, lire ce billet « Mise au point conjointe Wikimédia France / AFP ».


Ce billet a été rédigé collaborativement par Trizek, Aude, Jean-Frédéric, Ofol, Rémi M. et Wikinade.

  1. KaosPorthis
    02/07/2011 à 15:48 | #1

    Du coup j’imagine leur niveau pour sortir une absurdité pareille, ça fait peur à quel point ils sont consternants..

    Bref, un ramassé d’hypocrites irrespectueux!
    Et encore, ça voudrait dire qu’ils peuvent comprendre la profondeur toute puissante du concept.

    Ca m’énerve quand quelqu’un d’influent dénigre la plus belle des avancées humanistes (après Internet bien sûr).

  2. 02/07/2011 à 17:27 | #2

    Je regrette que vous continuiez a colporter des allegations fausses publiees en mai sur le blog d’un responsable de Wikipedia suisse a propos d’une liste de coureurs cyclistes morts en course.
    Nous avons notre propre base de données sportives et notre liste des principaux décès survenus en course diffusée hier et largement reproduite par nos clients  a été composée à partir des seules données de cette base. Notre liste est d’ailleurs légèrement différente de celle de Wikipedia. Nous couvrons le cyclisme depuis bien avant la création de Wikipedia et il est au contraire très probable que votre propre liste qui date de seulement mai 2008 ait été rédigée à partir de notre propre travail. Je vous serais donc reconnaissant de corriger votre article en consequence.
    Afin d’eviter tout malentendu, a titre personnel, je trouve que le projet Wikipedia est un grand acquis de l’internet mais a titre professionnel, je ne pourrai jamais l’utiliser car il n’y a aucun moyen de savoir si la nouvelle information mise en ligne a l’instant T est le fait d’un erudit ou d’un mauvais plaisant.
    Jean-Luc Testault Redacteur en chef France a l’AFP

  3. Ludovic Péron
    02/07/2011 à 18:19 | #3

    Monsieur,

    Comme je viens de vous l’indiquer par mail, je suis toujours en attente d’une réponse de votre part depuis le 10 mai 2011.

    Quant aux allégations fausses, Wikipedia Suisse n’existe pas. Je n’en suis donc pas responsable.

    Dans l’attente de votre réponse à mon mail du 10 mai dernier, veuillez recevoir mes cordiales salutations.

    Ludovic Péron

  4. Remi Mathis
    02/07/2011 à 18:31 | #4

    Cher Monsieur,

    Nous vous savons gré de votre réaction.

    En ce qui concerne les « allégations fausses », vous avez parfaitement raison de dire que tout le monde peut compiler de telles listes et qu’elles ne sont d’ailleurs pas en tant que telles soumises au droit d’auteur. Nous nous permettrons toutefois de nous étonner que la base dont vous faites état comporte des formulations si proches de celles de Wikipédia :
    Dépêche : « André Raynaud (FRA), champion du monde de demi-fond, se tue au cours d’une épreuve à Anvers. » / WP : « André Raynaud, champion du monde de demi-fond, se tue au cours d’une épreuve à Anvers »
    Dépêche : « 1950: Camille Danguillaume (FRA) est renversé par une moto vers la fin du Championnat de France à Montlhéry. » / WP : « Camille Danguillaume, est renversé par une moto vers la fin du Championnat de France à Montlhéry »
    Dépêche : « 1967: Tom Simpson (GBR), ancien champion du monde sur route, est victime d’une défaillance cardiaque au Mont-Ventoux, lors d’une étape du Tour de France, très probablement due à l’absorption de substances interdites. » / WP : « Tom Simpson, ancien champion du monde sur route, est victime d’une défaillance cardiaque au Mont Ventoux due à l’absorption de substances interdites »

    Sur le fond, vous affirmez « je ne pourrai jamais l’utiliser car il n’y a aucun moyen de savoir si la nouvelle information mise en ligne a l’instant T est le fait d’un erudit ou d’un mauvais plaisant ». C’est précisément le sujet de ce billet. Le contenu de Wikipédia ne provient pas des recherches menées par les wikipédiens mais constitue une simple synthèse d’éléments qui doivent être cités. Vous pouvez donc savoir d’où provient une information (quand l’article est correctement « sourcé » : nous convenons que ce n’est pas systématiquement le cas). La qualité du wikipédien ayant mis en ligne ce contenu n’a aucune importance. Mais il conviendra alors de citer la source originale et non la synthèse de Wikipédia, qui ne doit constituer qu’une porte d’entrée vers la littérature scientifique validée. Porte d’entrée utile puisque cette littérature est parfois difficile d’accès, que sa lecture demande des compétences intellectuelles que n’a pas tout journaliste, qu’elle peut être rédigée dans des langues rares, etc.

    Bien cordialement,

    Rémi Mathis
    Wikimédia France
    Président

  5. 03/07/2011 à 12:32 | #5

    Salut à tous, je mets mon grain de sel dans la discussion puisque j’ai participé au travail d’actualisation des règles d’utilisation en tant que responsable des réseaux sociaux à l’AFP. Sur le passage Wikipedia, peut-être la formulation est abrupte, ce qui a entraîné votre réaction, elle existait déjà depuis plusieurs années dans le Manuel de l’agencier. Peut-être faudrait préciser en disant: “il est interdit d’utiliser Wikipedia comme unique source de documentation et comme source primaire…”.
    Sur cette histoire de liste de coureurs morts, comme le souligne Jean-Luc, nous sommes beaucoup plus anciens que WP et nous avons une base de données sports. J’ai regardé votre entrée, il n’y a pas beaucoup de sources. J’aimerai avoir ces éléments, ce serait un élément important. En tout c’est peut-être l’occasion de se parler, je suis disponible, discuter est toujours plus intéressant que de poursuivre des polémiques sans fin via des posts.
    Amicalement

  6. Charles Andrès
    04/07/2011 à 11:29 | #6

    Bonjour,
    Concernant l’idée de reformulation de la phrase incriminée, il me semble que l’interdiction simple d’utilisation de Wikipédia est une aberration, vos journalistes continueront à le faire, car quoi qu’on en dise wikipédia est la plus grande source d’informations disponible sur internet.
    Donc, pour cette phrase il me semblerait plus juste et pédagogique d’indiquer à vos collaborateurs que Wikipédia étant une synthèse de connaissances, cette encyclopédie ne constitue pas une source primaire, et que son caractère collaboratif oblige à l’utiliser de manière réfléchie, en citant par exemple systématiquement la version de l’article utilisé ainsi que la source originelle de l’information.

    Concernant votre offre de discussion, je suis certains qu’il y aura toujours quelqu’un de disponible au sein des associations Wikimedia France ou Wikimedia Suisse pour venir donner une présentation à vos collaborateurs sur comment bien lire un article sur Wikipédia

    Cordialement

    Charles Andrès
    Membre du board de Wikimedia Suisse

  7. 04/07/2011 à 14:58 | #7

    Rebonjour, contact a été pris, merci à vous. Par contre nous avons vérifié cette histoire de liste de coureurs morts et nous pouvons confirmer que notre journaliste spécialiste du cyclisme n’a jamais utilisé Wikipedia. Il dispose de ses propres archives. Par conséquent, l’emprunt n’est pas tel que le décrivez mais plutôt dans l’autre sens… Cet encadré existe dans notre base de données depuis au moins 1995 et il est régulièrement actualisé. Les phrases sur Tom Simpson, André Raynaud, Camille Danguillaume dans la page Wikipedia sont rigoureusement identiques à un encadré diffusé le 18 juillet 1995 après la mort de Fabio Casartelli sur le Tour de France.
    Cordialement

  8. Ludovic Péron
    04/07/2011 à 15:42 | #8

    @Bougon
    Certes, ça fait deux mois que j’ai demandé à M. Testault de montrer une telle publication… Pourquoi toujours refuser de le faire ?

    Ludovic Péron

  9. 05/07/2011 à 00:16 | #9

    J’ai tout montré à Rémi Mathis, il a les documents, on a retrouvé la dépêche de 1995. Quand nous nous trompons à l”AFP, nous le reconnaissons très vite, question de crédibilité. Amicalement

  10. lucasbfr
    05/07/2011 à 18:00 | #10

    Imaginant que les propos de Bougon sont vrais, j’espère que WM France aura la courtoisie de rayer la partie (inutilement inflammatoire) de son billet…

  11. 05/07/2011 à 18:56 | #11

    @lucasbfr: nous avons beaucoup discuté avec les responsables de Wikimédia depuis deux jours, nous sommes arrivés à un texte de compromis qui va être diffusé bientôt. Je répète qu’il n’était nullement dans l’intention de l’AFP de stigmatiser Wikipédia. Quant à la liste de coureurs, elle provient bien de l’AFP, l’intérêt de tous dans cette affaire est de rétablir la vérité amicalement

  12. Trizek
    06/07/2011 à 22:42 | #12

    Une lise au point est disponible à cette adresse : http://blog.wikimedia.fr/mise-au-point-conjointe-wikimedia-france-afp-3404

  13. Frédéric
    08/07/2011 à 23:04 | #13

    Pour un commentaire un peu différent, écrit par un journaliste: “Wikipédia et les médias, la poule et l’œuf”, à http://www.letemps.ch/Page/Uuid/ec2b8ce2-a93d-11e0-bbe0-8fd2373fa590/Wikip%C3%A9dia_et_les_m%C3%A9dias_la_poule_et_l%C5%93uf

    (pour les wikipédiens: oui, la légende de la photo est incorrecte en ce moment; je viens d’écrire pour qu’elle soit corrigée…).

  1. 06/07/2011 à 16:02 | #1
  2. 03/12/2011 à 22:14 | #2