Archive

Archives pour 10/2013
Aucun commentaire 24/10/2013

Des musées suédois partagent librement des images de leurs collections

(Ce billet est écrit par Karin Nilsson et Fredrik Andersson de l’Armurerie Royale, du Château Skokloster et du musée Hallwyl en Suède, pour annoncer la publication des images de leurs collections et la mise à disposition de beaucoup d’entre elles sur Wikimedia Commons. Il a été publié sur le le blog de la Wikimedia Foundation sous licence CC-By-SA, et traduit par Jean-Frédéric, Guillaume, R. et Nicolas)

Porträtt, Rudolf II som Vertumnus. Guiseppe Arcimboldo – Skoklosters slott – 87582)

Aujourd’hui, ce 23 octobre, l’Armurerie Royale, le Château Skokloster et le musée Hallwyl s’associent à Wikimedia Suède pour annoncer la publication de plus de 12 000 images.

En début d’année, ces trois musées suédois (qui ensemble constituent une agence gouvernementale, dépendant du Ministère de la Culture) ont franchi un pas décisif vers une plus grande ouverture en publiant les collections de photographies haute-définition sur le site du musée. En octobre, nous avons commencé à verser des images sur Wikimedia Commons. Durant cette première étape, environ 19 000 fichiers ont été versés. Ce nombre devrait augmenter au fur et à mesure de l’avancée de la numérisation.

Les images ont été produites durant une longue durée, et ont pour but de documenter les collections, de permettre d’organiser des expositions, de publier des ouvrages ou de faire de la communication. Les originaux sont très divers, du négatif sur verre (avec l’image négative jointe) aux images numériques créées pour l’occasion.

Cette contribution nous est bénéfique de diverses façons :

  • Nous offrons une plus large audience à nos images, au niveau national comme international, en les publiant sur une plate-forme utilisée par plusieurs millions de personnes chaque jour.
  • Les informations sur les collections et les images des musées sont enrichies par la possibilité de créer des liens entre les images, individus et événements historiques, tant sur Wikimedia Commons que Wikipédia.
  • Tout le monde peut modifier l’information et contribuer à mieux contextualiser les images

Klänning, afton
(Hallwyl Museum / Jens Mohr / CC-By-SA)

Jamais autant d’images n’avaient été libérées par un musée suédois sur Wikimedia Commons, et il s’agit d’une des plus importantes libérations à l’échelle mondiale. Mais la contextualisation des images est plus importante que ce nombre. Toutes les métadonnées proviennent d’un important export des bases de données du musée. Elles sont donc particulièrement riches, comprenant des informations sur les anciens collectionneurs, les artistes, les événements historiques qui sont liés aux pièces, les expositions et publications, etc., et tout est relié aux articles de Wikipédia sur ces sujets.

Ces images appartiennent au domaine public (en raison de leur âge) ou sont placées sous licence libre

  • les images prises par les photographes des musées à partir des années 1990 sont placées sous licence CC-By-SA 3.0
  • elles sont placées sous CC0 quand le musée détient le droit d’auteur mais ne désire pas faire jouer ses droits (par exemple, les photos des négatifs sur verre numérisés)
  • elles appartiennent au domaine public quand le droit d’auteur a expiré, ou qu’il s’agit d’une reproduction mécanique d’une œuvre du domaine public

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier de Vinnova, qui soutient l’Open Data, et à la forte implication d’André Costa de Wikimedia Suède.

Karin Nilsson, directrice du département des ressources numériques, et Fredrik Andersson, coordinateur numérique − Armurerie Royale, Château Skokloster et musée Hallwy.

Aucun commentaire 23/10/2013

Les actions de Wikimédia France durant ces trois derniers mois

Depuis début 2013, Wikimédia France édite la WikiRevue : un rapport trimestriel des actions de l’association afin de remercier et tenir informés nos donateurs des dernières activités de l’association.

Au programme de cette WikiRevue n°3, les projets menés entre juillet et septembre 2013 avec notamment un focus sur notre partenariat avec la Cité de la Céramique de Sèvres, ainsi que de nombreux reportages photos réalisés par nos groupes de bénévoles régionaux. Nous avons souhaité également vous présenter les projets qui animeront la vie de l’association durant l’année 2013-2014. Avec l’arrivée de notre nouvelle directrice exécutive, Nathalie Martin, nous souhaitons vous faire partager nos choix de développement pour Wikimédia France pour les deux années à venir.

Bonne lecture !

WikiRevue n°3

Aucun commentaire 04/10/2013

Retour sur les Rencontres Wikimédia 2012, en images (3/4)

Les 14 et 15 décembre 2012, Wikimédia France organisait deux journées de Rencontres sur le thème de l’éducation. Une occasion de réunir les acteurs de l’éducation autour des pratiques collaboratives en ligne favorisant le libre accès à la connaissance et des retours d’expériences d’enseignants qui travaillent avec leurs élèves en s’appuyant sur Wikipédia.

Au programme de cette troisième demi-journée, après une introduction de Gilles Braun, conseiller technique pour le numérique au ministère de l’éducation, la première conférence, proposée par Éric Bruillard, professeur des universités et directeur du laboratoire STEF – ENS Cachan – IFÉ, avait pour thème Wikipédia face aux institutions. La seconde conférence, de Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire SENSE d’Orange Labs et chercheur associé au Centre d’études des mouvements sociaux, a traité de la pédagogie du savoir collectif sur Wikipédia.

Cette troisième demi-journée s’est terminée par une table ronde axée sur le travail collaboratif et les apprentissages autonomes. Animée par Aude Mugnier, membre de Wikimédia France, avec Isabelle Gonon, chargée d’accompagnement aux usages des TICE au CNAM de Paris, Mathias Damour, président de Vikidia, et Yann Leroux, docteur en psychologie et psychanalyste.

Conférence : Wikipédia face aux institutions

Rencontres Wikimedia 2012-Wikipédia Face aux… par Wikimedia_France

Conférence : Le pédagogie du savoir collectif sur Wikipédia

Rencontres Wikimedia 2012 – Pédagogie du savoir… par Wikimedia_France

Table ronde : Travail collectif et apprentissages autonomes
PARTIE 1

Rencontres Wikimedia 2012-Travail collaboratif… par Wikimedia_France

Table ronde : Travail collectif et apprentissages autonomes
PARTIE 2

Rencontres Wikimédia 2012-Travail collaboratif… par Wikimedia_France

Le site dédié aux Rencontres Wikimedia : http://rencontres.wikimedia.fr

Aucun commentaire 01/10/2013

Des drones à Versailles pour des photos aériennes libres !

C’est une expérience originale qui a été menée cet été au Château de Versailles par un groupe de photographes membres de Wikimédia France. Le château de Versailles est en partenariat avec Wikimédia France depuis début 2011, ce qui a donné lieu à plusieurs initiatives, dont des séances ayant permis de réaliser de belles photos du château et du parc, à présent disponibles sous licence libre.

Vue aérienne du château de Versailles
(ToucanWings, CC-BY-SA)

Parallèlement à cela, Wikimédia France est entrée en contact, grâce à un de ses membres, avec des passionnés de construction de drones, l’association Toucan Wings. Avec eux, des photographes de Wikimédia France ont expérimenté la prise de photos aériennes, notamment de monuments historiques. Une première sortie avait eu lieu à Chevreuse en septembre 2012, donnant quelques photos aériennes inédites sur Wikimedia Commons du château de la Madeleine.

Vue aérienne du château de la Madeleine à Chevreuse
(ToucanWings, CC-BY-SA)

Cet été, des contacts ont donc été pris avec le château de Versailles afin de pouvoir tester la prise de photos aériennes par un drone au-dessus du parc.

L’équipe du service audiovisuel du château avait, de son côté, besoin de photos et de vidéos aériennes pour développer leurs applications interactives. La réponse du château fut donc non seulement positive, mais enthousiaste ! Elle a permis à Toucan Wings accompagné de wikimédiens de faire trois séances de prise de vue au-dessus du domaine de Versailles, à la fois le matin et le soir. Au total plus de 150 photographies ont été versées sur Wikimedia Commons et sont à présent librement réutilisables.

Vol au-dessus du Grand Canal au coucher du soleil
(Lionel Allorge, CC-BY-SA)

Côté technique, les photos ont été faites en mode automatique. L’appareil photo est réglé pour prendre des prises de vues à intervalle régulier, de 2 à 4 secondes. Au sol, une console vidéo permet de vérifier le cadrage et de modifier la position du drone selon les besoins. Les batteries permettent un temps de vol de quelques minutes : il faut donc prévoir plusieurs batteries chargées à l’avance pour pouvoir faire une séance de prise de vue. Le drone est équipé d’un système de contrôle de l’horizontalité de manière à faire des photos et des vidéos stables.

Vol devant le château de Versailles au coucher du soleil
(Lionel Allorge, CC-BY-SA)

On ne peut que se réjouir de faire se rencontrer des passionnés de construction de drones, des photographes et une institution culturelle prestigieuse : au résultat, c’est la culture libre qui s’enrichit et documente le patrimoine pour la connaissance et le plaisir de tous !