Archive

Archives pour 06/2010
28 commentaires 26/06/2010

Un nouvel éditeur scolaire utilise Wikimédia Commons sans respecter le droit d’auteur

Lelivrescolaire.fr : un nouvel éditeur scolaire

lelivrescolaire.fr est un nouvel éditeur scolaire qui publie cette année un manuel d’histoire-géographie et un manuel de français.

Démarche originale : lelivrescolaire.fr est allé puiser dans Wikimedia Commons de nombreuses images et s’en sert comme documents pédagogiques dans les versions « papier » et numérique de ses manuels. Que Wikimedia Commons serve ainsi est une nouvelle preuve de la qualité des images qu’on y trouve, et montre bien de quelle manière un projet dont le but est de diffuser librement des contenus n’est pas incompatible avec les réutilisations commerciales de ces contenus. Nous espérons que l’ensemble de l’édition scolaire explorera cette voie.

Mais il y a un problème : les manuels publiés par lelivrescolaire.fr ne respectent pas le droit d’auteur quand il s’agit de ces images libres.  La mention de la source se résume à “Wikimedia” – au lieu de l’auteur de l’image et d’un lien vers l’URL d’origine.

L'orangerie du château de Versailles

L'orangerie du château de Versailles - Source : Wikimedia Commons - Auteur : Gfmorin

Ce problème ne relève pas seulement du respect des licences libres, mais aussi de celui du simple droit moral, le droit moral de chaque auteur étant par nature inaliénable. Rappelons aussi que l’usage des licences libres sur Wikimédia Commons (et les autres projets Wikimedia) a pour fonction d’encourager la rediffusion et les réutilisations des images : si un enseignant veut réutiliser une image qu’il a sous les yeux dans un manuel, comment la retrouvera-t-il  sur Wikimedia Commons ?  Comment connaîtra-t-il les droits exacts qui lui sont associés ? Comment pourra-t-il la commenter ou bénéficier des métadonnées (géolocalisation, etc.) qui lui sont associées ?

Pour le dire autrement : « libre » ne doit pas être confondu avec « libre de droits ». Utiliser des contenus libres n’est pas (seulement) une occasion de faire des économies, c’est aussi s’engager à encourager la libre diffusion des contenus et de la connaissance. Et le rôle de Wikimédia France, en tant qu’association pour le libre partage de la connaissance, c’est de défendre le travail des contributeurs qui choisissent de mettre leur travail sous licence libre : ils ont choisi d’offrir leur travail à tous, mais ils restent les auteurs de leur travail et ceci doit être mentionné dans les réutilisations qui en sont faites.

Les problèmes de droits sont un casse-tête pour tous les enseignants : ces ouvrages sont sur la bonne voie en offrant la possibilité d’accéder à des contenus libres.  Nous espérons que l’éditeur ira au bout de sa logique en respectant et le droit d’auteur et ce qu’exigent les licences utilisées sur Wikimedia Commons.

Si ce problème n’est malheureusement pas soluble pour les quelques 30 000 manuels déjà imprimés, nous espérons que les versions numériques seront rapidement mises à jour…

Crédit de L’orangerie du château de Versailles – Source: Wikimedia Commons – Auteur: Gfmorin

Aucun commentaire 19/06/2010

Contribuez à Wikipédia et gagnez 100 £ de bon d’achat au British Museum

La coupe de Rillation, British Museum

La coupe de Rillation, l'un des trésors du British Museum
(Mike Peel, CC-BY-SA)

En mars dernier, nous vous annoncions que le British Museum allait accueillir Liam Wyatt, vice-président de Wikimedia Australia, en tant
que « Wikipédien en résidence ».

Le premier fruit de cette collaboration inédite est l’offre de cinq bons d’achat de 100 livres (soit environ 140$ ou 120€) pour récompenser les rédacteurs des cinq premiers articles de qualité portant sur des sujets concernant le musée – idéalement des objets des collections exposées. Cette offre est ouverte à tous les wikipédiens, et les articles peuvent être écrits dans toutes les langues.

Comme l’indique la page de Wikipédia consacrée au projet, c’est la première fois qu’une organisation britannique propose de tels prix, reconnaissant ainsi la valeur des articles sur Wikipédia. Ce prix ne signifie pas seulement que Wikipédia propose de bons articles, mais montre que son objectif est en phase avec celui du musée : amener le public à rencontrer les collections des musées. C’est une situation gagnant-gagnant pour le musée et la libre diffusion de la culture.

Au musée, des commissaires d’expositions répondent par courriel et par téléphone aux questions du public dans les domaines où ils sont experts : ces commissaires se proposent volontiers pour l’aide à l’édition d’articles portant sur des objets du musée… Si vous souhaitez entrer en contact avec ces commissaires, vous pouvez envoyez un mot à Liam Wyatt.

À vos claviers !

Pour aller plus loin :

par Bzg
Categories: Projets Wikimedia, Wikimedia Commons
Aucun commentaire 17/06/2010

Les activités de Wikimédia France en mai 2010

Les activités des projets Wikimédia

Une fleur de muguet

Du muguet !
(Meneerke bloem, CC-BY-SA)


Partenariat de Wikimédia France avec la Bibliothèque nationale de France
Après l’officialisation du partenariat avec la BnF le 7 avril dernier, les premiers livres commencent à apparaître sur Wikisource. À terme, ce ne sont pas moins de 1 400 livres qui seront importés. Pour le moment, la communauté Wikisource donne son avis sur les premiers exemplaires. Pour suivre les discussions relatives à cet import, vous pouvez allez jeter un coup d’œil sur le scriptorium de Wikisource.
Photographies avec le Musée de Toulouse
Le projet toulousain avance : de nouvelles photographies des objets du fonds paléontologique du Museum de Toulouse ont été prises en mai, avec l’aide de Didier Descouens, Commonsien averti.

Des nouvelles des groupes régionaux

La « cabale » toulousaine
À Toulouse, le projet de vulgarisation scientifique « Wikipeplum » se poursuit. Encadrés par des Wikimédiens toulousains avec le soutien de l’association Plume!, des doctorants participent à Wikipédia sur des sujets liés à leurs thèses respectives (et plus si affinités) : ce travail s’intègre dans un atelier-projet dans le cadre de leur formation de moniteur par le CIES (Centre d’initiation à l’Enseignement supérieur) Midi-Pyrénées).
La Non-Cabale de l’Ouest fait la Nuit des musées
Cinq valeureux représentants de la NCO (Benoît, Nicolas, Pym, Sébastien et Sylvain) ont profité de la Nuit européenne des musées pour aller arpenter des lieux de culture rennais afin d’en tirer quelques images encyclopédiques.

Préparation de la levée de fonds

Amélioration de l’interface de donations
L’interface de dons en ligne à Wikimédia France a été améliorée. Un journal des donateurs permet désormais de consulter les dons effectués par Internet avec le nom du donateur (s’il le souhaite) et son éventuel commentaire.
Participation de l’association à la rencontre sur la levée de fonds
Du 14 au 16 mai, deux membres du conseil d’administration se sont rendus au fundraising summit 2010 à Bristol, sommet qui a réuni des participants de la fondation Wikimédia et des chapitres. Cette rencontre, la première du genre, était organisée par Wikimédia UK : son but est de développer une stratégie commune à la fondation et aux chapitres pour les levées de fonds et de partager les bonnes pratiques le plus tôt possible.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les poser !
Et pour vous investir dans nos actions, il vous suffit d’adhérer à Wikimédia France !

Aucun commentaire 16/06/2010

Les “pending changes” à l’essai sur Wikipédia

Un test sur une fonctionnalité nommée “Pending Changes” (littéralement “modifications en attente”) vient de débuter sur la Wikipédia en langue anglaise. Ce test sera limité à un maximum de 2000 articles et durera environ 2 mois.

Cette fonctionnalité  est une variante des Flagged Revisions, qui permet la validation à-priori des modifications faites sur un article (c’est à dire qu’une modification ne sera pas visible des visiteurs tant qu’elle n’est pas validée). Toutefois contrairement à cette dernière qui affecte la totalité d’un wiki, elle est activable article par article.

Cette fonctionnalité est considérée comme une amélioration du système de protection d’article actuel, car même si une validation est nécessaire pour qu’elle soit visible par les visiteurs, il reste possible de proposer des amélioration directement sur l’article ;  tandis que le système actuel (semi-protection ou protection complète) interdit strictement les modifications.

A l’heure actuelle, seuls les administrateurs peuvent valider une modification ; il est toutefois possible qu’un groupe à part (comprenant des non-administrateurs) soit créé pour s’occuper de cette tâche.

Détail des droits par type d’utilisateur et de protection

statut

niveau de protection

visiteur “autoconfirmé”
(compte vieux de plus de 4 jours)
administrateurs
(aucun) peut éditer, modifications visibles immédiatement par tout le monde
Pending changes
(niveau 1)
peut éditer, mais sa modification ne sera pas visible des visiteurs tant qu’elle n’est pas validée. Ne peut pas voir les modifications non validées modification validée automatiquement si la précédente de la page l’est, sinon non. Peut voir les modifications non validées mais pas les valider. édition validée automatiquement si la précédente de la page l’est. Peut valider des éditions.
Semi-protection ne peut pas éditer peut éditer, modifications visibles immédiatement par tout le monde
Pending changes
(niveau 2)
peut éditer, mais sa modification ne sera pas visible des visiteurs tant qu’elle n’est pas validée. Ne peut pas voir les modifications non validées. peut éditer, mais sa modification ne sera pas visible des visiteurs tant qu’elle n’est pas validée. Peut voir les modifications non validées mais pas les valider. édition validée automatiquement si la précédente de la page l’est. Peut valider des éditions.
protection ne peut pas éditer peut éditer, modifications visibles immédiatement par tout le monde

Apparence

Le système de pending changes se présente de la manière suivante :

  • La dernière modification validée apparait par défaut sur la page
  • Pour les personnes ayant droit de validation, un menu apparait pour indiquer les éventuelles modifications en attente de validation.

Voir aussi

par Darkoneko
Categories: Wikipédia
,
3 commentaires 13/06/2010

Focus sur l’accessibilité

Faire évoluer l’ergonomie : toujours un défi !

Faire évoluer !
(Irønie, CC-BY-NC-ND)

Au mois de mai 2010 un groupe de travail sur l’accessibilité a été créé au sein des projets Wikimedia. Son but est de rendre les sites plus faciles d’accès et d’utilisation aux malvoyants, aux handicapés, et qu’ils soient plus respectueux des standards informatiques et ergonomiques afin de faciliter l’accès au savoir pour tous.

Pour rendre un site accessible, il faut passer en revue toute une foule de détails portant tant sur les plans technique que du contenu. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une bonne dose de connaissances sur l’ergonomie, sur les handicaps et sur les technologies existantes (claviers Braille, lecteurs d’écran, loupes d’écran, standards, etc.).

Des normes techniques internationales définissent précisément ce qui doit être fait respectivement par les développeurs, les designers et les rédacteurs de contenu : l’accessibilité concerne en effet tout ces intervenants. Par exemple, une bonne pratique invite les développeurs à s’assurer que chaque lien de l’interface sera utilisable au clavier (pour les internautes handicapés moteurs qui ne peuvent utiliser une souris par exemple). Une autre invite les designers à veiller à respecter des contrastes de couleur suffisants (pour que le contenu soit perceptible pour des internautes ayant un handicap visuel). Une dernière demande aux rédacteurs de donner aux images une alternative textuelle, qui sera restituée à la place de l’image par les lecteurs d’écran (synthèses vocales) utilisés par les internautes aveugles.

Comme on le voit à travers ces exemples, l’accessibilité bénéficie à un public plus large que celui des personnes handicapées : d’autres utilisateurs apprécieront de pouvoir interagir avec Wikipédia via leur clavier, ou d’avoir une. page suffisamment contrastée pour être aisément lisible.

Ce groupe de travail, qui vient de naître, se propose de devenir un lieu central pour les questions d’accessibilité sur les projets Wikimedia et pourra fédérer les initiatives locales de quelques projets ; ce sera un lieu de discussion, tant avec les utilisateurs que les développeurs, et de mise en place des recommandations facilement utilisables par les projets, appliquant les normes WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) et des ATAG (Authoring Tools Accessibility Guidelines) éditées par le W3C. Par exemple : à destination des contributeurs, montrer des bonnes et des mauvaises descriptions d’alternatives textuelles aux images, ou, à destination des développeurs, les inciter à vérifier systématiquement que les liens sont correctement et facilement utilisables au clavier.

Pour en savoir plus sur ce groupe de travail et, pourquoi pas, apporter votre pierre au projet, vous pouvez vous rendre sur le site du groupe de travail Accessibilité ou améliorer les articles relatifs à l’accessibilité sur Wikipédia.

[note : billet rédigé collaborativement par Seb35, Lgd, schiste, Trizek, Acer11, Lecartia et Stef48 - image de Irønie (pseudonymes de Wikipédia)]