Archive

Archives pour 05/2009
un commentaire 30/05/2009

Journée d’études : Wikipédia et les encyclopédies collaboratives : censurer ou former ?

Wikimédia France, l’association française de soutien et promotion de Wikipédia, participe régulièrement à des conférences tournant autour de l’éducation, de la connaissance et des licences libres telle que Parinux en février dernier.

Le mercredi 27 mai, Média Centre Ouest (université de Poitiers) a organisé une journée d’études à la Maison des sciences de l’homme et de la société de l’université de Poitiers. La thématique de cette journée d’étude était : « Wikipédia et les encyclopédies collaboratives : censurer ou former ? »

Julien Fayolle et Olivier Morand, tous deux membres de Wikimédia France, sont intervenus durant cette journée. Julien a fait une présentation généraliste de Wikipédia. Ses principes, ses objectifs et ses perspectives ont été présentées au panel d’enseignants et documentalistes présents. Quant à Olivier, il a axé sa présentation sur la place de l’encyclopédie collaborative dans l’offre documentaire de la bibliothèque.

Au final c’est près d’une soixantaine de personnes qui ont assistés à cette journée. L’audience était principalement composée de professeurs documentalistes mais on pouvait également compter des membres du personnel de bibliothèques universitaires et territoriales.

Le programme de la journée est disponible sur le site de l’Espace Mendès-France.
Le programme, tel qu’annoncé, a été légèrement modifié à la dernière minute puisque la première conférence a été tenue par Pierre Gourdain et celui de Michel Dumas a dû être annulé.

L’évènement ayant été filmé, il a été prévu qu’il soit prochainement retransmis sur la Web TV de l’université de Poitiers.

2 commentaires 29/05/2009

Critères de notoriété sur Wikipédia

Wikipédia est, comme vous le savez, le projet d’encyclopédie libre auquel tout le monde peut contribuer. Cette liberté de contribution a, au fil du temps, demandé à ce que des règles soient mises en place afin de mieux organiser les contenus.

Logo de Wikipédia, le projet d'encyclopédie libre

Logo de Wikipédia, le projet d'encyclopédie libre

La majorité des différentes versions linguistiques de Wikipédia se sont donc dotées de critères de notoriété, critère qui serviront de base pour déterminer si sujet mérite ou non d’avoir un article sur Wikipédia.

Certaines personnes, comme le chroniqueur américain Timothy Noah, considèrent que ces critères n’ont pas de raison d’être sur un produit exclusivement en ligne. En effet, dans une encyclopédie papier toute place accordée à un sujet l’est au détriment d’un autre, la pagination globale étant limitée pour des raisons de coût et d’encombrement du produit. En revanche, sur Wikipédia, la place occupée par un sujet considéré comme mineur ou frivole ne l’est pas au détriment de sujets plus importants.

Cette analyse me paraît cependant ignorer un point important : certes, sur Wikipédia, la place de texte n’est pas une ressource rare, mais il existe une autre ressource rare : le temps de travail des bénévoles, et plus particulièrement pour le traitement des « articles à problèmes ».

Les biographies, des articles dits « à problèmes »

Parmi les articles dits à problèmes, les biographies obtiennent la palme de la difficulté. Chaque biographie est potentiellement la cible de farceurs plus ou moins inconscients ou malintentionnés. Chaque biographie de personnalité controversée (et toute personnalité politique ou… tout commentateur sportif est potentiellement controversé) peut faire l’objet d’une « guerre d’édition » ou recevoir des propos malsonnants. Ces conflits, ces vandalismes, peuvent alors demander, pour leur résolution, une énergie disproportionnées par rapport à l’audience réelle de l’article et l’importance réelle de son sujet dans la société.

Autrement dit, les critères de notoriété sur les biographies protègent d’abord les sujets des biographies (car une biographie peu lue est peu contrôlée), ensuite limitent la charge de travail des bénévoles wikipédiens… et des bénévoles de l’association Wikimédia France, qui doivent gérer le côté « relations publiques » quand un problème est médiatisé.

Par ailleurs, Wikipédia ne désire pas devenir une plate-forme d’auto promotion, qui publierait des « biographies autorisées » ou des réclames à peine déguisées pour telle ou telle entreprise. C’est pour ces raisons qu’elle pose comme exigence que les produits, les entreprises ou les personnes décrites dans les articles aient acquis une certaine notoriété, démontrable par des sources indépendantes, avant de bénéficier d’un article sur Wikipédia.

Wikipédia, ceux qui ne l’aiment pas y veulent leur article

Cette clause ne « passe » pas auprès de certains qui s’étonnent, par exemple, que Wikipédia ait des articles sur Microsoft ou les Rolling Stones mais refuse un article sur leur PME informatique ou leur groupe de rock ayant joué dans des festivals régionaux.

Ces critères de notoriété sont nécessairement quelque peu flous. Comment estimer, par exemple, si un universitaire est une personnalité scientifique, ou simplement un chercheur ordinaire ? Doit-on utiliser des critères bibliométriques rigides ? Tout système de règles conduira nécessairement à des situations absurdes, et tout système souple aboutira nécessairement à des appréciations incohérentes et subjectives.

La situation s’envenime quand les déçus commencent à attribuer le refus de leurs articles à des critères politiques. Une simple recherche dans « Google blogs » m’amène ainsi deux billets rageurs, l’un expliquant que Wikipédia refuse des articles sur les musiques du Maghreb parce qu’elle est raciste et « frontiste », l’autre expliquant que Wikipédia refuse injustement un article sur une candidate du Front National pour des raisons de préférences politiques. On a du mal à réconcilier ces deux points de vue.

Là encore, tout est affaire de mesure. C’est un des travers du militant que d’apprécier le monde entier à l’aune de ses passions. Après tout, est-ce si grave de ne pas être mentionné sur un site que l’on estime de si mauvaise qualité ?

8 commentaires 23/05/2009

Couverture thématique de Wikipédia

À ses débuts, il fut souvent reproché à Wikipédia d’être rédigée par et pour des amateurs d’informatique. De ce fait, une représentation excessive des sujets techniques était généralement dénoncée comme un biais inadmissible.

D’intéressantes études statistiques, menées par des chercheurs de l’université Carnegie Mellon et du centre de recherche Xerox de Palo Alto permettent aujourd’hui de se faire une idée objective de la couverture thématique de la Wikipédia anglophone en janvier 2008.

Leur méthode s’appuie sur les catégories, ajoutées par les contributeurs : en cherchant le plus court chemin depuis un article jusqu’à l’une des catégories de plus haut niveau, il est possible de comptabiliser combien d’articles y sont rattachés.

La répartition montre une nette prédominance des articles culturels. Les pourcentages suivants sont ceux de janvier 2008, entre parenthèses est donné leur évolution depuis juillet 2006. Il faut également noter que pendant ces deux années, le nombre de pages et de catégories a plus que doublé :

Couverture thématique de la Wikipédia anglophone en janvier 2008.

Couverture thématique de la Wikipédia anglophone en janvier 2008.

  • Culture et arts : 30% (+210%)
  • Biographies et personnes : 15% (+97%)
  • Géographie et lieux : 14% (+52%)
  • Société et sciences sociales : 12% (+83%)
  • Histoire et évènements : 11% (+143%)
  • Sciences naturelles et physiques : 9% (+213%)
  • Technologie et sciences appliquées : 4% (-6%)
  • Religions et systèmes de croyances : 2% (+38%)
  • Santé : 2% (+42%)
  • Mathématiques et logique : 1% (+146%)
  • Philosophie et pensée : 1% (+160%)

Wikipédia est donc l’encyclopédie de la culture et des arts avant tout. Les auteurs mettent en garde contre une interprétation trop rapide de la baisse de la proportion des articles en sciences appliquées.

La même étude s’est également intéressée aux sujets provoquant le plus de conflits, proportionnellement à leur représentation dans l’encyclopédie. Les proportions sont alors toutes différentes :

Répartition thématique des conflits sur la Wikipédia anglophone en janvier 2008.

Répartition thématique des conflits sur la Wikipédia anglophone en janvier 2008.

  • Culture et arts : 2%
  • Biographies et personnes : 14%
  • Géographie et lieux : 2%
  • Société et sciences sociales : 7%
  • Histoire et évènements : 6%
  • Sciences naturelles et physiques: 7%
  • Technologie et sciences appliquées : 1%
  • Religions et systèmes de croyances : 28%
  • Santé : 0%
  • Mathématiques et logique : 1%
  • Philosophie et pensée : 28%

L’étude de l’équipe d’A. Kittur montre également qu’il est illusoire de chercher à considérer Wikipédia comme un ensemble d’articles homogène, les caractéristiques thématiques variant grandement.

Wikipédia est donc avant tout l’encyclopédie de la culture !

Sources

par Johann Dréo
Categories: Wikipédia