Accueil > Wikipédia > Critiques sur Wikipédia : de la fiabilité des articles pharmaceutiques

Critiques sur Wikipédia : de la fiabilité des articles pharmaceutiques

Des titres racoleurs l’ont annoncé : les malades feraient bien de se défier de Wikipédia pour chercher des informations médicales.

Mais est-ce bien cela que l’étude sur laquelle se basent les articles disait ? Le journaliste ayant rédigé ce titre n’a pas du lire la même étude que nous, puisqu’au final le résultat de l’étude est assez différent de celui annoncé par ce titre racoleur : Wikipédia peut nuire à votre sante.

Un tube de pilules renversé sur une table avec des pilules bleues et blanches en sortant.

Photographie par Tom Varco, CC-BY-SA-3.0

L’étude citée compare des articles sur des médicaments prescrits sur ordonnance pris d’une part dans des bases de données destinées aux professionnels de santé, sur Wikipédia d’autre part.

Cette étude n’a relevé aucune erreur factuelle dans les articles de Wikipédia examinés (alors qu’elle en a relevé dans des articles professionnels). En revanche, elle a relevé des omissions sur certains articles : pas d’indications de posologie ou de liste exhaustive d’effets secondaires.

Rappelons que, normalement, un patient, pour obtenir des médicaments sur ordonnance, doit voir un ou plusieurs médecins ainsi qu’un pharmacien, lesquels sont les mieux placés pour donner un avis à un malade. Un ouvrage de référence, même le plus « professionnel », ne peut remplacer un médecin.

C’est ainsi que l’on distingue habituellement les ouvrages destinés au grand public, qui décrivent les symptômes des maladies et les médicaments en termes généraux, mais se gardent bien de donner des indications trop précises de prescription pour les médicaments sur ordonnance, et les ouvrages destinés aux professionnels de santé.

En bref, ce que cette étude montre n’est pas que les patients ne devraient pas consulter Wikipédia, c’est que les médecins et pharmaciens doivent rester abonnés à des bases de données pharmacologiques complètes.

Imaginons maintenant que Wikipédia ait des posologies et des listes réputées complètes de contre-indications. Gageons que dans ce cas, les critiques diraient que c’est un site irresponsable qui encourage à l’auto-médication sauvage !

Une querelle semblable a opposé ceux qui désiraient que Wikipédia ne publie pas d’informations trop détaillées  sur certains tests psychologiques, au motif que ces informations sont normalement réservées aux professionnels, et ceux qui faisaient remarquer que ces informations se trouvent dans des ouvrages accessibles au grand public, que ce soit en librairie ou en bibliothèque.

On constate bien qu’ici, comme dans d’autres domaines, Wikipédia est soumise à des attentes irréconciliables. Si de nombreuses critiques à l’égard de Wikipédia sont parfaitement fondées, notamment celles contre l’écriture décousue de certains articles, il n’en reste pas moins qu’on ne peut attendre qu’un même document propose une documentation nécessaire aux spécialistes tout en cachant certaines choses que le grand public devrait ignorer.  Peut-être le mieux est de supposer que le public est adulte et a un minimum de bon sens ou d’esprit critique, et comprend par exemple qu’on ne s’improvise pas médecin parce qu’on a lu une description de maladie dans une encyclopédie, même la meilleure et la plus exacte.

par David Monniaux
Categories: Wikipédia
,
  1. Rama
    12/10/2009 à 23:09 | #1

    Oui, assez souvent, en filigrane, ce dont les gens se plaignent réellement à propos de Wikipédia, c’est de ne pas savoir dans quelle case la mettre.

    C’est sans doute cela qui conduit parfois à lui attribuer des prétentions de perfection — idée pourtant démenties par l’expression « _projet_ d’encyclopédie ».

  1. 13/10/2009 à 15:09 | #1