Archive

Archives pour la catégorie ‘Communiqué de presse’
38 commentaires 06/04/2013

French homeland intelligence threatens a volunteer sysop to delete a Wikipedia Article

Wikimedia France strongly condemns pressure on Wikipedia sysop by French homeland intelligence agency (DCRI)

 

Lire en français

 

Paris, Saturday 6 April 2013 −

In early March, the DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) contacted the Wikimedia Foundation, the non-profit organization which hosts Wikipedia. They claimed that an article on the French-language Wikipedia about a French military compound contained classified military information, and demanded its immediate deletion. The Wikimedia Foundation considered that they did not have enough information and refused to grant their request.

The Wikimedia Foundation has often collaborated with public authorities to follow legal decisions. It receives hundreds of requests every year asking for the deletion of articles, and always complies with clearly motivated requests.

Unhappy with the Foundation’s answer, the DCRI summoned a Wikipedia volunteer in their offices on April 4th. This volunteer, which was one of those having access to the tools that allow the deletion of pages, was forced to delete the article while in the DCRI offices, on the understanding that he would have been held in custody and prosecuted if he did not comply. Under pressure, he had no other choice than to delete the article, despite explaining to the DCRI this is not how Wikipedia works. He warned the other sysops that trying to undelete the article would engage their responsability before the law.

This volunteer had no link with that article, having never edited it and not even knowing of its existence before entering the DCRI offices. He was chosen and summoned because he was easily identifiable, given his regular promotional actions of Wikipedia and Wikimedia projects in France.

Wikimedia France cannot understand how bullying and coercitive methods can be used against a person dedicated to promote the freedom and knowledge. As Wikimedia France supports free knowledge, it is its duty to denounce such acts of censorship against a French citizen and Wikipedia editor.

Has editing Wikipedia officially become risky behaviour in France? Is the DCRI unable to enforce military secrecy through legal, less brutal methods?

Let us remember that the article has been available for many years without raising any problems until these last few days.

Intimidation is not the right way to enforce military secrecy in France, and the Internet is not a place that has to be regulated in such a brutal manner. We believe the DCRI has other ways to enforce the law. We hope that an independent investigation will clear up the recent events. France is a legal state, where national security should not be ensured through such measures.

About Wikipedia
Wikipedia is an encyclopedic, collaborative and freely shared website. Each contributor is invited to share his/her knowledge and is responsible about its contributions.
Wikipedia  and the other projects operated  by the Wikimedia Foundation receive more  than 488 million unique  visitors per month, making them the fifth-most  popular web property  worldwide (comScore, January 2013). Available in  285 languages,  Wikipedia contains more than 25 million articles  contributed by a  global volunteer community of roughly 80,000 people.

 

About Wikimedia Foundation
The Wikimedia Foundation is the non-profit organization that operates Wikipedia,  the free encyclopedia. Based in San Francisco, California, the Wikimedia Foundation is an  audited, 501(c)(3) charity that is funded primarily through donations and grants.

 

About Wikimédia France
Wikimédia France is a charity which supports the Wikimedia projects in France. Wikimedia does not host nor edit Wikipedia: if some members are also Wikipedia contributors, the charity never intervenes in Wikipedia. It is independent from Wikimedia Foundation.

 

Contact :
presse@wikimedia.fr
Christophe Henner : (+33) 06 29 35 65 94
par Conseil d'Administration
Categories: Communiqué de presse, Projets Wikimedia
80 commentaires 06/04/2013

La DCRI menace un administrateur de Wikipédia pour supprimer un article

Paris, le samedi 6 avril 2013 – Wikimédia France tient à signifier sa totale incompréhension et sa stupeur face aux agissements dont a été victime un administrateur de Wikipédia de la part d’agents de la Direction Centrale du  Renseignement Intérieur (DCRI), ce jeudi 4 avril 2013.

 

 

La DCRI a contacté début mars la Wikimedia Foundation, organisation à but non lucratif et hébergeur de Wikipédia, au sujet dun article publié dans la Wikipédia en français et concernant une installation militaire française. La DCRI estimait que cet article portait atteinte au secret de la défense nationale, et exigeait la suppression immédiate de  larticle. La  Wikimedia Foundation a opposé un refus aux exigences de la DCRI, considérant quen létat des informations qui lui étaient fournies, rien ne permettait de déterminer le caractère litigieux de larticle incriminé.

 

La Wikimedia Foundation est habituée à collaborer sur requête judiciaire avec les autorités des différents pays de diffusion de Wikipédia. Elle reçoit des centaines de demandes de  retrait de contenu chaque année, et coopère de son mieux pour régler ce genre de problèmes lorsque les requêtes sont claires et juridiquement motivées.

 

Insatisfaite de cette décision, la DCRI a convoqué dans ses locaux, ce jeudi 4 avril 2013, un contributeur bénévole de Wikipédia, faisant partie des personnes ayant accès aux outils pour supprimer des pages sur lencyclopédie. Ce bénévole a été contraint de supprimer devant les agents larticle incriminé, sous peine dêtre placé sur le champ en garde à vue et mis en examen, et ce en dépit de ses explications sur le fonctionnement de Wikipédia. Devant les pressions exercées, il na pu faire autrement que de sexécuter et de prévenir les autres administrateurs quils risquaient le même traitement en cas de restauration de larticle. Ce bénévole na aucun rapport avec larticle incriminé : il nest pas lauteur du contenu de l’article concerné, et a découvert son existence dans les locaux de la DCRI.

 

Ce bénévole a été visé et convoqué parce quil était facilement identifiable publiquement, par ses actions régulières de promotion de Wikipédia et des projets Wikimedia en France.

 

Wikimédia France ne comprend pas et nadmet pas que lon utilise intimidation et méthodes expéditives contre un bénévole œuvrant pour un accès libre et gratuit à la connaissance pour le plus grand nombre.

 

Wikimédia France a pour objectif de soutenir la connaissance libre, et a le devoir de dénoncer les actions de censure et dintimidations menée contre des citoyens français donnant de leur temps pour cette œuvre collective, ce bien commun quest Wikipédia.

 

Contribuer à Wikipédia doit-elle devenir une activité risquée en France ? La DCRI n’a-t-elle pas larsenal juridique nécessaire pour faire respecter si besoin le secret militaire par des méthodes moins brutales ? Nous lespérions.

 

Il peut être rappelé également que le contenu de larticle incriminé était disponible sur Wikipédia depuis plusieurs années et quil ne semblait  pas jusqualors poser de problèmes particuliers.

 

Ces intimidations ne sont certainement pas nécessaires pour faire respecter le secret militaire en France et cette vision dun internet à réguler brutalement nest et ne sera jamais notre vision et celle partagée par les contributeurs de Wikipédia. Nous pensons que contribuer à Wikipédia est une activité généreuse et bénévole. Chacun est responsable de ce quil écrit, mais la DCRI a très certainement d’autres méthodes à employer pour faire respecter le droit. Nous espérons qu’une enquête indépendante pourra faire la lumière sur ces méthodes et cette affaire. La France est un état de droit où la régulation liée à des motifs de sécurité nationale ne devrait pas s’excercer par de telles mesures inqualifiables.

 

À propos de Wikipédia

 

Wikipédia  est un site internet à vocation encyclopédique, collaboratif et diffusé  sous licence libre. Chaque contributeur de Wikipédia est invité à  partager ses connaissances et est responsable du contenu quil produit.  Wikipédia est consultée chaque mois par près de 500 millions de  visiteurs dans le monde, dont 20 millions en France. Elle est écrite par  des milliers de contributeurs volontaires et bénévoles. Wikipédia en  français compte aujourdhui plus d 1,3 millions darticles.

 

 À propos de la Wikimedia Foundation
La Wikimedia Foundation est une fondation américaine sans but lucratif fondée en 2003. La Wikimedia Foundation est hébergeur des projets Wikimédia, dont Wikipédia fait partie.

 

À propos de Wikimédia France
Wikimédia  France est une association loi de 1901 qui vise à soutenir et  promouvoir les projets Wikimédia, dont Wikipédia fait partie. Wikimédia France nest en aucun cas ni éditeur ni hébergeur de Wikipédia : si certains membres de lassociation sont par ailleurs des contributeurs de  lencyclopédie, lassociation sattache à ne jamais intervenir par  elle-même, ou même simplement user de son influence pour faire modifier ou supprimer un article.

 

Wikimédia  France est une association indépendante de la Wikimedia Foundation, qui  est reconnue par cette dernière comme association promouvant les projets Wikimedia en France mais nen est en aucun cas une « filiale ».

 

Contact :
presse@wikimedia.fr
Christophe Henner : 06 29 35 65 94
par Conseil d'Administration
Categories: Communiqué de presse, Projets Wikimedia
Aucun commentaire 24/11/2010

Annonce de la conférence GLAM-WIKI:Uk

Nous traduisons ici le communiqué de presse que vient de publier Wikimédia UK sur son blog.

« Être une institution aimée vous permettra de traverser les périodes financièrement difficiles mieux que l’argent ne vous permettra de traverser les moments où vous n’êtes pas une institution pertinente. »

– Cory Doctorow

19 novembre 2010, Royaume-Uni : est-ce que le secteur culturel doit accepter le récent uppercut et réduire ses activités – ou doit-il essayer d’impliquer cette communauté en ligne de e-bénévoles qui touche déjà un tiers de la population britannique tous les jours ? Wikipédia est déjà ce programme GLAM de e-bénévolat, seulement les institutions ne le soutiennent pas encore.

Les 26 et 27 novembre, la conférence GLAM-WIKI au British Museum réunira les galeries, les bibliothèques, les archives, les musées et Wikimedia pour une série de présentations percutantes. Lors de cette conférence, vous entendrez de quelle manière certains musées sont déjà en train de tirer parti du lien entre le fait de partager une partie de leurs collections avec Wikimedia et celui de voir des retombées spectaculaires – comme une croissance rapide de la fréquentation de leur site et une augmentation de leurs ventes. Les participants comprendront mieux comment l’intérêt des Wikimédiens rejoint celui des conservateurs du patrimoine culturel.

La National Portrait Gallery

Tom Morgan, Directeur des Droits et des Reproductions à la National Portrait Gallery, fera une présentation sur « Wikipédia et la National Portrait Gallery – un premier rendez-vous manqué ? Perspective sur les relations qui se développent entre Wikipédia et les organisations du patrimoine culturel. » Ce sera la première fois que la NPG pourra exprimer son point de vue à une audience intéressée de Wikimédiens depuis le débat houleux de l’année dernière.

Cory Doctorow

Le blogueur, scientifique et futurologue en ligne Cory Doctorow (intervenant à la conférence GLAM-WIKI:UK le 26 novembre) a dit à Wikimedia UK : « échanger la pertinence contre des fonds, c’est faire une  mauvaise affaire ».  Les coupes dans le financement signifient que la route vers moins de pertinence s’ouvre devant nombre d’institutions comme une menace réelle. Cette conférence porte sur les solutions qui peuvent empêcher une chose aussi désastreuse d’arriver.

But de la conférence

« Pour employer le jargon actuel », dit Andrew Turvey, président de Wikimedia UK, « il y a une alternative ! » C’en est une que le secteur doit considérer maintenant, dès lors que les dépenses prioritaires sont définies pour les prochaines années, et que les budgets opérationnels pour les 2-4 prochaines années deviennent plus clairs. C’est de travailler plus étroitement avec le secteur bénévole. De nombreuses organisations, comme Wikimedia UK, ont pour principaux objectifs, la diffusion de patrimoine culturel commun à une audience aussi large que possible.

Wikimedia UK est prêt à écouter les problèmes auxquels font face ceux qui protègent notre héritage culturel. Notre communauté souhaite que nous travaillions plus étroitement avec le secteur pour explorer la manière dont nous pouvons tirer parti de notre présence comme cinquième site plus consulté au monde – et l’apporter au profit des institutions audacieuses qui fournissent du contenu à Wikipédia et aux autres projets. Avoir un petit pourcentage du contenu d’une institution créera un buzz dans l’univers en ligne, buzz qui pourrait aboutir à des profits à la fois culturel et peut-être commerciaux pour les donateurs -  par une plus grande fréquentation de leur site web. En effet, des liens plus étroits avec Wikipédia et les autres projets ajouteront du “wiki-jus” aux résultats de recherche web et signifient que les petites institutions verront vraisemblablement un regain d’intérêt pour ce qu’elles font.

La suite : GLAM-WIKI France à Paris

La construction de partenariats GLAM est un effort mondial du mouvement Wikimédia.  Wikimédia France organise un événement dans le même sens les 3 et 4 décembre : le but est aussi de présenter les partenariats GLAM et d’élargir la réflexion sur les cultures collaboratives numériques en impliquant de nombreux acteurs du secteur culturel.  Plus de 50 intervenants et 300 participants se réuniront pour bâtir ce dialogue, et travailler à l’avenir de la culture en ligne.

Notes des éditeurs

Autres informations

Le programme de la conférence est disponible sur http://glamwiki.org

Au sujet de Wikimédia

Le terme « Wikimedia » désigne à la fois les projets soutenus par la Wikimedia Foundation et le mouvement des bénévoles qui y contribuent et les maintiennent. Ces projets sont : Wikipédia, Wikimedia Commons, Wikiversité, Wikispecies, Wikinews, Wikisource, Wikibooks, Wikiquote, Mediawiki et Wiktionnaire. Ces projets forment l’un des cinq premiers sites du monde.

Au sujet de Wikimedia UK

Wikimedia UK est un chapitre Wikimedia local couvrant le Royaume Uni. Wikimedia UK est une organisation indépendante qui soutient la connaissance libre et ouverte à travers toute le Royaume-Uni, y compris les projets de l’organisation à but non lucratif Wikimedia Foundation.

Au sujet de la Wikimedia Foundation

Wikimedia Foundation Inc. est une organisation à but non lucratif située aux États-Unis qui fait fonctionner quelques uns des plus grands projets de référence édités collectivement dans le monde. Ceux-ci incluent Wikipédia, l’un des 10 sites les plus visités dans le monde, et Wikimedia Commons.

Contacts

Michael Peel, Secretary, Wikimedia UK

  • Email: michael.peel@wikimedia.org.uk
  • Phone: +44 (0)7988 013 646
4 commentaires 23/09/2010

Wikipédia atteint un million d’articles en français !

Logo spécial de Wikipédia choisi pour célébrer le millionième article.

Wikipédia atteint un million d’articles

Née en mars 2001, la version en français de l’encyclopédie en ligne Wikipédia a franchi cette nuit le seuil symbolique du million d’articles. Après la version en anglais (qui compte actuellement 3,4 millions d’articles) et la version en allemand (1,1 million), la version en français est la troisième à franchir cette barre. Les prochaines versions millionnaires pourraient être celles en italien et en polonais.

Le succès de cette entreprise ambitieuse est fondé sur la participation bénévole de tous les internautes. Pour la seule version en français, ce ne sont pas moins de 60 millions de modifications que les internautes ont dû réaliser pour créer un million d’articles répartis en près de 1 000 portails thématiques, le portail « Cinéma » regroupant à lui seul 45 000 articles.

Plus de 300 000 contributeurs francophones enregistrés ont ainsi participé depuis neuf ans à la rédaction de ce million d’articles, sans compter les centaines de milliers d’internautes non enregistrés (c’est-à-dire ne disposant pas d’un compte utilisateur).

En 2010, tous les mois ce sont environ 15 000 contributeurs enregistrés et des dizaines de milliers de personnes non enregistrées qui enrichissent l’encyclopédie en effectuant au moins une modification du contenu de Wikipédia en français.

Après la période de forte croissance des années 2005-2006, marquée par l’ajout d’articles géographiques (36 000 communes françaises), la version en français semble avoir atteint un rythme de « croisière » et s’enrichit de plus de 300 nouveaux articles par jour ; le projet est toujours rejoint par plus de 800 nouveaux participants tous les mois.

Le projet d’encyclopédie, dont la politique éditoriale est entièrement confiée aux internautes bénévoles, est cadré par quelques principes de base :

Projet international et multilingue, Wikipédia est déclinée en 272 versions linguistiques totalisant près de 14 millions d’articles qui ont nécessité plus d’1 milliard de contributions de la part d’internautes de tous les pays. Le gigantisme est tel que la comparaison avec les encyclopédies classiques, telles que Universalis ou Britannica, perd presque tout sens en termes de nombre d’entrées.

Ce graphique représente la taille de wikipédia ainsi que celle de trois autres encyclopédies généralistes « classiques ».  La surface du toit des bâtiments est proportionnelle au nombre d'article. Affiché dans sa taille originale, un pixel représente un article. La hauteur des bâtiments est fonction du pourcentage de conflits dans la catégorie correspondante. Les catégories et les conflits ne sont pas montrés pour les encyclopédies classiques.  Chaque fenêtre rouge correspond à 1000 éditeurs très actifs (avec plus de 100 éditions par mois), les bleus représentent 1000 contributeurs actifs (plus de 5 éditions par mois). Chaque bonhomme bâton représente un million de visiteurs uniques par mois. Du fait du manque d'information concernant les encyclopédies classiques, il n'y a aucun visiteur dessiné près d'elles. Certains bonshommes transportent de petits carrés, qui représentent chacuns 21 nouveaux articles par mois (un pixel par article dans les proportions normales).

Ce graphique représente la taille de Wikipédia ainsi que celle de trois autres encyclopédies généralistes « classiques » (cliquez pour agrandir)

La volonté des internautes et les potentialités de l’ère numérique rendent presque infinies les possibilités de développement des sujets traités : de la culture populaire (sport, séries télévisées,…) aux articles scientifiques pointus (astronomie, chimie,…) en passant par l’histoire, la géographie ou la littérature, Wikipédia affiche un éclectisme impressionnant. Son mode de fonctionnement particulier, basé sur le wiki, permet en outre une grande réactivité et une mise à jour permanente.

Illustrée grâce aux contenus de la médiathèque libre Wikimedia Commons (qui a atteint les 5 millions de fichiers il y a un an), Wikipédia fait partie d’un ensemble de projets frères fondés sur les mêmes principes : le Wiktionnaire (dictionnaire et thésaurus, avec plus de 1,5 million d’entrées en français), la Wikiversité (communauté pédagogique proposant plus de 1 000 leçons en français), Wikisource (bibliothèque libre, qui vient d’engager un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France), etc.

S’il est devenu l’un des sites les plus consultés au monde, wikipedia.org, hébergé par une fondation caritative à but non lucratif de droit américain (la Wikimedia Foundation), reste fondé sur des principes atypiques dans le monde du web : son financement, ainsi que celui de l’ensemble de ses projets frères, repose exclusivement sur les dons des internautes et d’autres fondations ainsi que sur le mécénat. L’intégralité de son contenu est gratuit, librement réutilisable et sans publicité.

Souvent critiquée pour son mode de rédaction ou pour la fiabilité de certains de ses articles, Wikipédia est un projet en constante évolution qui compte sur la participation de tous pour s’améliorer.
Avec environ 17 millions de visiteurs uniques par mois en France (près d’un internaute sur deux, chiffres Médiamétrie de mai 2010), le nombre de ses contributeurs potentiels est énorme.

Pourquoi pas vous ?

2 commentaires 21/09/2010

Les Rencontres Wikimédia 2010, c’est le 3 et 4 décembre au 101 rue de l’Université (Paris)

Trois ans après l’organisation de son premier colloque, l’association Wikimédia France est heureuse de vous convier aux Rencontres Wikimédia 2010 — deux jours de conférences sur le thème « Patrimoine culturel et web collaboratif ».

Ces journées auront lieu les vendredi 3 et samedi 4 décembre 2010 au 101 rue de l’Université, 75007 Paris.  Elles se tiendront dans la salle Victor Hugo de l’immeuble « Jacques Chaban-Delmas » de 9h00 à 19h00 (accès direct par la station de métro Assemblée nationale.)

Ces Rencontres s’intègrent aux conférences internationales GLAM-WIKI, dont le but est de présenter les projets collaboratifs réunissant les associations Wikimédia et les institutions culturelles.  Il s’agit aussi, lors de ces conférences, de mener une réflexion de fond sur les nouvelles possibilités offertes par le web de diffuser la culture plus largement, plus librement et de manière plus participative.

La première conférence GLAM-WIKI a eu lieu en Australie en octobre 2009 et la seconde aura lieu à Londres en novembre 2010.

La participation à cette conférence sera libre et gratuite, dans la limite de capacité de la salle.  L’inscription est obligatoire — le site pour les inscriptions sera mis en ligne le 15 octobre.  Le programme sera prochainement annoncé.

Faites passer le message, et réservez vos dates !

GLAMWIKI

Wikimédia France is pleased to announce the first edition of the Rencontres Wikimédia series – a two-days conference on « cultural heritage and collaborative web ».

The conference is hosted at the 101 rue de l’Université, Paris, in the “Victor Hugo” conference room, on the 3rd and 4th of December 2010.  The closest métro station is Assemblée nationale.

This edition of the Rencontres Wikimédia is part of the international GLAM-WIKI conferences, where cultural projects led by Wikimedia chapters and cultural institutions are presented.  It’s also a unique opportunity for cultural policy makers to gather with wikimedians and researchers and to discuss how innovative web tools promote free culture and participation of all.

The first GLAM-WIKI conference happened back in October 2009 in Australia, the second will take place in London, november 2009.

Entrance for the Rencontres Wikimedia is free.  Registration will be opened on October 15th.

Please join us at Rencontres Wikimédia!