Archive

Archives pour la catégorie ‘Wikipédia’
Aucun commentaire 03/10/2014

Mois international de la contribution francophone

Logo du Mois de la contribution - CC BY-SA 4.0 - Jean-Philippe WMFr, œuvre dérivée : User:Benoit Rochon

Logo du Mois de la contribution – CC BY-SA 4.0 – Jean-Philippe WMFr, œuvre dérivée par Benoit Rochon

C’est parti !

En octobre 2014, dans plus d’une vingtaine de villes de la francophonie, des ateliers de formation où wikimédiens expérimentés et le grand public se rassemblent pour améliorer Wikipédia en français et ses projets frères sont organisés. Que ce soit à l’université, dans une institution culturelle ou simplement dans un bistro, tout au long du Mois international de la contribution francophone, les Wikimédiens et les néophytes se côtoient pour partager leurs expériences, pour initier des nouveaux à la contribution aux projets Wikimédia ou pour simplement fraterniser.

En Afrique, en Amérique, en Europe, les chapitres francophones de Wikimédia et les groupes d’utilisateurs s’organisent et tissent des liens avec les institutions locales qui accueillent les ateliers, en plus de former la population locale aux rudiments de l’édition multi-contributive. Par exemple, la mairie de Bordeaux en France invite les citoyens dans une dizaine d’institutions culturelles de la ville. À Paris et à Rennes, ce ne sont pas moins de seize ateliers qui permettront aux nouveaux contributeurs de se former. À Montréal, Bibliothèque et Archive nationale du Québec reçoit les néo-contributeurs durant 4 jours. Les ateliers de formation se multiplient en Algérie, en Belgique, au Bénin, au Burkina Faso, en Suisse, en Tunisie, etc.

Les ateliers locaux sont organisés par des wikimédiens passionnés et expérimentés ; la thématique, le lieu, le projet Wikimédia visé sont à leur entière discrétion. Le Mois international de la contribution francophone est un projet rassembleur, qui sollicite très peu les ressources des chapitres locaux, et s’exécute à peu de frais. Les objectifs sont les suivants:

  • favoriser la production de contenus localement ;
  • permettre aux contributeurs locaux de se rencontrer dans les différents pays participants ;
  • initier les participants néophytes à l’édition de Wikipédia et ses projets frères ;
  • tisser des liens avec des institutions telles que les bibliothèques, les archives, les universités, etc.

Les participants aiment ces ateliers parce que c’est « cool » de participer à Wikipédia ; les institutions sont ravies d’être les hôtes de journées contributives puisqu’elles partagent la mission éducative des projets Wikimédia, et c’est une approche moderne pour leur public. Les professeurs et les universitaires s’intéressent au Mois de la contribution ; on recherche des wikimédiens expérimentés pour former les étudiants en classe. Bref, la deuxième année de cet événement, organisé par le collaboratif WikiFranca, [cf. ce post de la Wikimania 2014] promet d’être, encore une fois, un succès.

Propos rédigés par Benoit Rochon (chargé de projet à Wikimédia Canada et coordonnateur de WikiFranca).

Retrouvez les informations concernant la France dans le communiqué de presse publié par Wikimédia France.

par Anne-Laure Prévost
Categories: Projets Wikimedia, Wikifranca, Wikimédia France, Wikipédia
2 commentaires 09/05/2014

Lauréats du Wikiconcours lycéen 2014

Dans le cadre du Wikiconcours lycéen qui s’est déroulé d’octobre 2013 à mars 2014, le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’information) et Wikimédia France ont proposé aux lycéens et lycéennes de contribuer à l’encyclopédie libre Wikipédia.

Ce wikiconcours lycéen s’est déployé sur 6 académies en 2013-2014 (Aix-Marseille, Amiens, Bordeaux, Créteil, Orléans-Tours, Strasbourg).

Voici les gagnants de l’édition 2014 :

Le jury souhaite encourager la classe de Terminale Bac-pro du Lycée Picasso de Périgueux pour la qualité de son travail sur La gastronomie en Dordogne et l’engage à publier son article, actuellement sur les pages utilisateurs, directement sur l’encyclopédie.

Composition du jury :
Adrienne Alix de Wikimédia France, David Groison, rédacteur en chef de Phosphore, parrain de l’édition 2014, et l’équipe du Clemi national : Carole Helpiquet, Pauline Mercury, Gérard Colavecchio, Carole Hourt, Eric Schweitzer.

Aucun commentaire 21/02/2014

Retour sur l’ « editathon » Femmes de Sciences sur Wikipédia

Claudie Haigneré ouvrant la journée « Femmes de science » le 1er février 2014 - Photo X-Javier - CC-BY-SA

Claudie Haigneré ouvrant la journée « Femmes de science » le 1er février 2014
(X-Javier, CC-By-SA)

Le 1er février 2014, nous avons organisé le premier « editathon » consacré aux femmes de sciences sur Wikipédia. Ce projet a été mené avec la Fondation L’Oréal pour les femmes et la science et la bibliothèque d’histoire des sciences de la Cité des sciences et de l’industrie.

Cet editathon est le fruit d’une réflexion menée avec nos partenaires sur la faible visibilité des femmes de science dans Wikipédia : après des siècles de quasi-invisibilité historique (hormis quelques grandes figures), il n’est pas étonnant que cet état de fait soit également répercuté sur Wikipédia, aggravé probablement par le faible nombre de contributrices (environ 87% des contributeurs de Wikipédia sont des hommes).

Cette journée a donc rassemblé à la bibliothèque d’histoire des sciences de la Cité des sciences et de l’industrie une quinzaine de boursières de la Fondation L’Oréal, doctorantes ou post-doctorantes repérées et aidées en raison de l’excellence de leur parcours et de leur potentiel, volontaires pour apprendre à contribuer et particulièrement sensibilisées à ce sujet ; les bibliothécaires de la Villette, qui ont préparé une documentation fournie et adaptée à la rédaction de biographies de femmes de sciences historiques ; ainsi que des bénévoles de Wikimédia France prêts à guider les nouvelles contributrices dans leurs premiers pas sur Wikipédia.

La journée a été ouverte par Claudie Haigneré, présidente d’Universcience, qui regroupe la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte, qui a rappelé l’importance d’une meilleure présence des femmes scientifiques sur Wikipédia pour améliorer de façon générale la représentation des femmes et inciter les futures scientifiques à se sentir à leur place, en tant que femmes, dans ce milieu. Aude Desanges pour la Fondation L’Oréal et Nathalie Martin, directrice exécutive de Wikimédia France, ont également rappelé combien ce type de projet entrait dans les objectifs des deux structures.

Ensuite, la matinée et l’après-midi ont été consacrées à l’apprentissage à la contribution. L’excellence de la préparation par la bibliothèque, l’enthousiasme et la compétence des boursières, l’ambiance joyeusement studieuse ont permis de beaux résultats : une douzaine d’articles ont été largement améliorés ou créés, permettant ainsi de mieux connaître et comprendre la vie et l’action de femmes de science aussi diverses que :

Contributrices à l'œuvre pendant l'Editathon - Photo X-Javier - CC-BY-SA

Contributrices à l’œuvre pendant l’Editathon
(X-Javier, CC-By-SA)

Les contributrices formées le 1er février ont été invitées à continuer leurs contributions. Chacun est invité à faire de même, afin que la place des femmes de science soit plus équilibrée sur Wikipédia.

Aucun commentaire 06/01/2014

Wikimédia et les acteurs culturels dans l’Ouest : un an après

Retour d’expérience sur les actions de l’année 2013 menées par Wikimédia France et les acteurs culturels de Rennes et d’ailleurs.

Le 21 décembre s’est tenue la WikiPermanence mensuelle du groupe de Wikimédiens rennais, la Non-Cabale de l’Ouest (NCO). Cette permanence avait lieu à la Cantine numérique rennaise avec pour thème les actions avec les institutions culturelles. À la suite de la wikipermanence de décembre 2012, cette conférence était centrée sur la culture, contrairement au format habituel d’atelier pratique. C’est donc un bilan d’une année de réalisations et d’expérimentations en collaboration avec les acteurs culturels de Rennes et sa métropole qui était proposé.

WikiPermanence,_Rennes,_20-12-2013-3

Benoît Evellin et Sarah Toulouse (CC-BY-SA, EdouardHue)

La permanence était animée par Benoît Evellin, avec l’intervention de Violaine Le Nénaon des Archives municipales de Rennes, de Sarah Toulouse de la Bibliothèque de Rennes Métropole et de Nathalie Martin et Jean-Frédéric Berthelot de Wikimédia France. Une vingtaine de personnes ont assisté à la présentation.

Les projets de l’année avec les acteurs culturels rennais

Après une brève présentation des projets et du mouvement Wikimedia par Benoît, Violaine Le Nénaon a présenté les ateliers de contribution réalisés aux Archives municipales de Rennes et destinés à faire connaître ce lieu, sa bibliothèque et ses collections. Deux sessions de trois heures avaient été organisées les 9 et 16 novembre, permettant à des débutants de faire leurs premiers pas sur Wikipédia et à des wikipédiens chevronnés d’accéder à une documentation spécifique et de valeur sur le patrimoine local. Seize personnes ont ainsi participé à ces ateliers qui seront reconduits en 2014.

Autre succès pour les Archives, le versement de numérisations de documents du domaine public en haute résolution : 82 fichiers ont été versés sur Wikimedia Commons. La visibilité de ces fichiers est à la hauteur du rayonnement des projets Wikimedia : 125 414 vues pour 41 fichiers utilisés et 61 utilisations différentes sur des pages des projets Wikimedia entre octobre et décembre 2013.

2fi453_Projet_d'une_salle_de_spectacle_1831

Exemple d’image importée par les Archives : projet de salle de spectacle à Rennes, Charles Millardet, 1831 (domaine public, sur Wikimedia Commons)

 

Sarah Toulouse, conservatrice de la Bibliothèque de Rennes Métropole, nous a ensuite fait part du point de vue de son institution quant aux travaux réalisés avec les wikimédiens. Un atelier destiné à des contributeurs chevronnés a eu lieu le 24 novembre 2013 afin d’éprouver la collaboration entre les contributeurs et le personnel de la bibliothèque. Suite au succès de cette opération, qui a rassemblé une dizaine de wikipédiens, une session grand public sera organisée un dimanche au printemps. Ces ateliers, tout comme l’évolution de l’article consacré à l’institution, sont importants pour la Bibliothèque afin que celle-ci « apparaisse sur Wikipédia comme lieu de ressource pour les sources ».

Sarah a ensuite présenté les Tablettes rennaises, la bibliothèque numérique patrimoniale lancée en septembre 2013. Bien qu’étant une des dernières bibliothèques numériques lancées en France, celle-ci se distingue par l’attribution explicite des documents publiés au domaine public. Les métadonnées des documents sont sous licence ODbL et les autres écrits du site sous licence Creative Commons. Il s’agit pour la bibliothèque de lancer le débat autour de la réelle utilisation du domaine public, qui appartient à tous, et d’en favoriser la réutilisation. Les statistiques de consultation sont encourageantes : les 7 fichiers importés ont généré 4 746 vues d’octobre à décembre 2013.

2013-11-24 15.01.29

Atelier contributif à la bibliothèque des Champs Libres le 24 novembre 2013 (CC-BY-SA Auregann)

Nathalie Martin, directrice exécutive de Wikimédia France, a présenté les ateliers contributifs réalisés au Centre Pompidou. Ceux-ci associent wikimédiens débutants et personnels de l’institution afin d’accroître la visibilité et la connaissance autour des artistes contemporains. Jean-Frédéric Berthelot, contributeur actif de Wikimedia Commons et fin connaisseur des problématiques des institutions culturelles, a présenté des projets de versements de contenus soutenus et conseillés par Wikimédia France, par lesquels les métadonnées sont mises en valeur. Par des cas concrets, il a expliqué que Wikimedia Commons donnait à ces contenus un potentiel d’accessibilité démultipliée : structuration multilingue des métadonnées, système transversal et exhaustif de classement, dynamique contributive de la description des fichiers.

Nous remercions encore Nathalie Martin pour son soutien, ainsi que Sarah Toulouse et Violaine Le Nénaon pour leurs interventions et leur enthousiasme contagieux !

En 2014

La présentation s’est terminée par une ouverture sur les projets à réaliser en 2014. Outre les ateliers d’apprentissage à la contribution, programmés pour le premier semestre à la Cantine numérique, nous espérons proposer au public des ateliers aux Archives ou à la Bibliothèque. Un nouveau partenariat en cours d’élaboration apportera bientôt de nouveaux contenus aux projets Wikimedia.

Les collaborations entre acteurs culturels et wikimédiens restent ouvertes à toute idée ou opportunité. Vous souhaitez participer, vous tenir au courant ou rencontrer les wikimédiens rennais ? N’hésitez pas à suivre l’agenda de la Cantine, laisser un message à rennes –AT– wikimedia.fr ou à venir nous rencontrer à l’une de nos rencontres hebdomadaires !

par Auregann
Categories: Rennes, Wikimedia Commons, Wikipédia
Aucun commentaire 14/11/2013

La formation des étudiants, au cœur des projets pédagogiques avec Wikipédia

(Ce billet est écrit par Jami Mathewson, du Wikipedia Education Program. Il a été publié sur le blog de la Wikimedia Foundation sous licence CC-By, et traduit par Jean-Frédéric, Guillaume, Mariiwakura et Cquoi)

Jami Mathewson
(Jami Mathewson, CC-BY-SA)

Je travaille avec le Wikipedia Education Program aux États-Unis et au Canada depuis bientôt deux ans. Dans ce programme, des enseignants de l’université chargent leurs étudiants de contribuer à Wikipédia dans le cadre de leur cursus. Généralement, les enseignants mettent de côté le classique papier de recherche et à la place forment leurs étudiants à effectuer les mêmes recherches et à les compiler en un article Wikipédia.

Si vous êtes nouveau dans l’utilisation de Wikipédia en classe, vous vous direz peut-être que c’est un très bon moyen de « légitimer » Wikipédia, et d’amener de « bons rédacteurs et chercheurs » à contribuer aux projets. J’entends cela tout le temps. Mais Wikipédia n’a pas besoin d’aide pour être « légitimée », ce que j’explique fréquemment aux nouveaux venus. Et j’ai pu constater que les étudiants, pour la plupart d’entre eux, ne sont pas de bons rédacteurs et chercheurs − je pense que la plupart des enseignants seront probablement de mon avis. Dans un monde idéal, nos lycéens seraient diplômés avec une compréhension solide de ce qu’est un travail de recherche universitaire, comment y accéder, le reproduire et le citer. Pour le moment, c’est une compétence que beaucoup d’étudiants n’acquièrent pas avant les études supérieures.

Mais dans notre société de l’information − où tout est accessible dans l’instant, d’un seul clic − ces compétences en recherche sont plus importantes que jamais. Nous devons apprendre à nos étudiants comment lire une source de presse, déterminer son origine, et analyser sa fiabilité. Nous devons apprendre à nos étudiants quand ne pas prendre les choses pour argent comptant, même si − ou surtout si − c’est sur Internet.

C’est ce que le Wikipedia Education Program propose à ses participants chaque trimestre. Les étudiants contributeurs apprennent comment consommer  l’information en la produisant. Plutôt que d’utiliser Wikipédia  seulement comme un point de référence, ils prennent part à un devoir  participatif et apprennent la complexité de la diffusion des  connaissances. Avec 500 millions de personnes consultant Wikipédia chaque mois, il est important de déterminer ce qu’ils consultent. Qui décide de ce qui est suffisamment important pour figurer dans un article ? Quels travaux de recherche sont cités, quels journaux ?

Nous avons déjà mené deux projets de recherche, et les résultats montrent que les étudiants contributeurs ont non seulement les compétences pour améliorer la qualité des articles Wikipédia, mais qu’ils le font dans 9 cas sur 10. Ce n’est pas surprenant à mes yeux. Les étudiants travaillent pour avoir une bonne note, ils ont accès à des sources fiables via leur bibliothèque universitaire, et leurs professeurs peuvent identifier des manques dans Wikipédia grâce à leur expertise, même s’ils n’ont pas le temps de contribuer eux-même.

Si nous avons montré que ces contributions à Wikipedia ne sont pas négligeables, je ne crois pas que ce soit la seule raison pour laquelle le Wikipedia Education Program a le potentiel de changer à ce point le monde. L’aboutissement idéal que je vois pour le programme est le suivant : des étudiants contributeurs ont une expérience d’apprentissage très positive, et au passage ils améliorent Wikipédia. Peut-être que l’étudiant ne fera qu’une modeste contribution, mais il apprendra comment citer un papier publié dans une revue à comité de lecture. Peut-être que la classe entière ne modifie “que” deux articles, mais les étudiants obtiennent le statut “Bon Article” et développeront leur maîtrise de l’information et leur esprit critique. Ou peut-être qu’un étudiant contribuera grandement à un seul article, apprenant comment évaluer et développer la couverture d’un sujet, et que cet article portant sur, mettons, la mortalité du nourrisson (Infant mortality), sera consulté par 20 000 personnes chaque mois.

Jimmy Wales nous a demandé d’« imaginer un monde dans lequel chaque être humain a librement accès à l’ensemble du savoir humain ». Je pense que l’ensemble du savoir humain ne se limite pas à une compilation de faits, biographies, théories, etc. La maîtrise de l’information n’en fait-elle pas partie ? Et les capacités de rédaction et de recherche ? La capacité à travailler collaborativement, à faire des compromis, à garder l’esprit ouvert et rester prêt à revoir son opinion lorsque nos horizons s’élargissent ? Je pense que notre communauté de contributeurs apprend ces compétences, et il est important de les partager le plus largement possible.

L’impact quantitatif et qualitatif sur Wikipédia n’est pas le seul résultat d’un étudiant contribuant à Wikipédia. J’espère que nous pourrons établir des indicateurs fiables et réalistes pour évaluer les enseignements que l’étudiant retire du programme, pour que nous puissions aussi évaluer notre efficacité sur cet axe. J’ai hâte de voir se développer encore l’utilisation de Wikipédia en classe, pour donner à encore plus de personnes l’occasion d’apprendre tant par la contribution à Wikipédia.

Jami Mathewson
Wikipedia Education Program, United States and Canada