Archive

Archives pour la catégorie ‘Wikipédia’
Aucun commentaire 02/02/2015

Quelle taille prendrait Wikipédia si on l’imprimait ?

Depuis sa création, Wikipédia n’a cessé de grandir, dans des proportions inimaginables à ses débuts. Au départ comparé aux autres encyclopédies existantes, elle les a rapidement dépassés en taille et en couverture pour redéfinir le standard encyclopédique actuel.

De fait, Wikipédia n’a plus commune mesure avec les encyclopédies qui furent imprimées sur papier. Là où Britannica — la plus ancienne et sans doute la plus reconnue des encyclopédies — contient 40 000 articles en langue anglaise, Wikipédia contient à l’heure actuelle plus de 27 millions d’articles dans plus de 250 langues, accompagné de plus de 23 millions de fichiers multimédia.

Ces chiffres sont difficiles à appréhender, comment comparer des objets aussi différents ? Britannica, dans son ultime version imprimée, occupait environ deux étagères… quelle place prendrait Wikipédia si on l’imprimait dans des conditions similaires ?

Nous avions déjà tenté de répondre à cette question en 2010, avec un dessin en 2D. Aujourd’hui, nous vous proposons une mise à jour à l’aide d’un allié inattendu : le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps, Minecraft.

Minecraft est un jeu vidéo où le joueur peut construire des bâtiments en 3D un peu à la manière des Lego, par assemblage de blocs cubiques de différentes matières (bois, pierre, … et même un bloc « étagère de livres »). Nous allons mettre à profit ses qualités pour construire une bibliothèque virtuelle prenant la même place qu’une version papier de Wikipédia.

En partant de l’hypothèse conservatrice que chaque bloc étagère dans Minecraft peut contenir 10 000 articles et en arrangeant ces blocs sur deux rangées superposées, on peut construire un bâtiment de bibliothèque à deux étages qui (une fois rendu à l’aide d’un visualiseur à lancé de rayon), ressemble à ça :

Vue en contre plongée d'une bibliothèque de deux étages contenant de grands rayonnages de livres.

Aperçu de l’intérieur d’un bâtiment contenant une Wikipédia imprimée… en Minecraft.

Dans cette approche, Britannica occupe 4 blocs, là où Wikipédia en occupe plus de 2300 :

Quatre étagères de livres derrière une grille en fer.

L’encyclopédie Britannica, représentée par 4 blocs dans l’univers Minecraft.

Dans l’article de 2010, nous répartissions les articles en différentes catégories, suivant l’étude scientifique d’Aniket Kittur et ses collègues (1). Ici, nous utilisons une étude menée par  Jacopo Farina et ses collègues (2), plus récente et menée sur des bases un peu différentes. Les étagères sont donc classées selon les thèmes dégagés par cette dernière étude (histoire, sciences, géographie, etc.) dans des zones agrémentées de tapis colorées. Les drapeaux anglais indiquent les rangées d’étagères occupées par les articles anglophones (les autres langues ne sont pas indiquées, l’anglaise étant la plus représentée au sein de l’encyclopédie).

À titre d’exemple, les articles traitant de géographie et de lieux (le plus grand thème) prennent plus de 17 longues rangées sur un tiers de la largeur du bâtiment, dont trois seulement sont en langue anglaise :

Une longue rangée d'étagères, dont trois sont agrémentées de drapeaux anglais.

Vue sur la zone « géographie et lieux ».

Le rez-de-chaussé est occupé par les articles de Wikipédia proprement dit, le premier étage par la médiathèque « Wikimedia Commons » :

Vue générale avec le premier étage, contenant Wikimédia Commons.

Vue générale avec le premier étage, contenant Wikimédia Commons.

La vidéo ci-dessous vous invite à une promenade dans le bâtiment :

Wikipédia construite en Minecraft from Noj Han on Vimeo.

Si vous disposez vous-même d’une copie de Minecraft, vous pouvez également y explorer la bibliothèque Wikipédia en y installant les  fichiers sources : Wikipedia-Minecraft.zip. Décompressez cette archive dans le répertoire « data/saves » de votre installation.

Allée centralelivresvueallee_commonsbatiment

Merci à Amélie, Clémence et Claire pour leur précieuse aide lors de la réalisation de cette construction.

Sources

    1. Aniket Kittur, Ed H. Chi, and Bongwon Suh, What’s in Wikipedia?: Mapping Topics and Conflict using Socially Annotated Category Structure. In Proceedings of the 27th international Conference on Human Factors in Computing Systems (Boston, MA, USA, April 04 – 09, 2009) — CHI ’09. ACM.
    2. Jacopo Farina, Riccardo Tasso and David Laniado, Automatically assigning Wikipedia articles to macrocategories. In Proceedings of the 22nd ACM conference on Hypertext and hypermedia (Eindhoven, The Netherlands, June 6-9, 2011) — HT’11. ACM.
    3. reportcard.wmflabs.org
    4. stats.wikimedia.org
par Johann Dréo
Categories: Projets Wikimedia, Wikimedia Commons, Wikipédia
Aucun commentaire 28/01/2015

Lancement des ateliers WikiCheese

Interview pour la télévision allemande ZDF

Le premier projet de crowdfunding de l’association Wikimédia France a été un franc succès. Du 24 novembre 2014 au 1er janvier 2015, la campagne a permis de collecter 7345 € sur la plateforme Kisskissbankbank. 114 personnes ont soutenu financièrement le projet et de nombreuses autres ont relayé les messages de la campagne sur les réseaux sociaux. La couverture presse a également été importante. Pas moins de 53 articles ont été consacrés à WikiCheese dans 17 pays.

Le projet va se décliner en 18 ateliers photo-dégustation dans les locaux de l’association à Paris. Le premier atelier qui s’est tenu vendredi 23 janvier a réuni une vingtaine de personnes. À l’occasion du lancement du projet, les médias sont venus nombreux. Des donateurs étaient également présents ainsi que les wikimédiens.

Entre deux interviews, nous avons photographié la fourme d’Ambert, l’époisse, le laguiole, le banon, le livarot, le massipou, l’emmental, le pouligny-saint-pierre, un fromage de chèvre cendré, et un le fromage anglais, le stilton. Les images sont en cours de traitement et viendront rapidement enrichir Wikimedia Commons.

Suivez l’avancement du projet sur Wikipédia:WikiCheese et retrouvez les photos de la soirée sur Commons ici !

Aucun commentaire 07/11/2014

Victor Segalen, ou comment voyager de Brest jusqu’en Chine en passant par les Iles de la Société

Voyage à travers la francophonie

Durant le mois d’octobre 2014 a eu lieu le mois de la contribution francophone. Cet événement regroupe une série d’ateliers et d’événements organisés en octobre à travers toute la francophonie et qui a pour but d’enrichir les projets Wikimédia en français, de permettre aux contributeurs locaux de se rencontrer, de tisser des liens avec des institutions telles que les bibliothèques et les universités ou encore d’augmenter la visibilité médiatique des projets Wikimédia grâce à une mobilisation internationale.
Cette année, des contributeurs de 11 pays ont donné rendez-vous au grand public pour mieux appréhender la culture du libre et la contribution sur les projets Wikimédia. Des ateliers ont ainsi été organisé au Burkina Faso, en Tunisie, en République Tchèque, en Inde…
En France, près de 21 villes ont accueilli une action liée aux projets Wikimédia dans le cadre du mois de la contribution : un succès !
Afin de permettre à tous de s’approprier les projes Wikimédia, les contributeurs étaient libres de mettre en place l’action qu’ils désiraient. Ainsi des sorties photos ont été organisé mais aussi des ateliers de découvertes, des wikipermanences, des formations, des ateliers de contribution…
Bravo à tous les wikimédiens impliqués dans ce projet !
Chaque semaine jusqu’à fin novembre, retour sur des actions en France à cette occasion… et nous démarrons par Brest !
Article sur l'action menée à Brest

Article sur l’action menée à Brest

Victor Segalen s’élève dans le domaine public

Gaëlle, référente du groupe local de Brest, a proposé aux wikimédiens et aux contributeurs locaux une approche thématique. Il se trouve que l’œuvre de Victor Segalen est récemment entrée dans le domaine public. Le passage des oeuvres de Victor Segalen dans le domaine public était un cas d’école, car ce n’est pas 70 ans après la mort de l’auteur que le domaine public s’est appliqué !  Il n’en fallait pas moins pour que le groupe local de Brest se retrouve près de six fois durant le mois d’octobre pour aller chercher des sources et les utiliser pour améliorer les projets Wikimédia. Ont donc été organisés successivement :
  • Une rencontre conviviale entre Wikipédiens ouverte à tous le lundi 6 octobre
  • Un atelier Wikisource le vendredi 17 octobre à la Cantine sur Victor Segalen
  • Des Wikipermanences les jeudis 9, 16, 23 et 30 octobre à entièrement consacrées à l’œuvre de l’artiste
Et voici une partie du résultat :
Couverture - Georges-Daniel de Monfreid [Public domain], via Wikimedia Commons

Couverture – Georges-Daniel de Monfreid [Public domain], via Wikimedia Commons

Aucun commentaire 03/10/2014

Mois international de la contribution francophone

Logo du Mois de la contribution - CC BY-SA 4.0 - Jean-Philippe WMFr, œuvre dérivée : User:Benoit Rochon

Logo du Mois de la contribution – CC BY-SA 4.0 – Jean-Philippe WMFr, œuvre dérivée par Benoit Rochon

C’est parti !

En octobre 2014, dans plus d’une vingtaine de villes de la francophonie, des ateliers de formation où wikimédiens expérimentés et le grand public se rassemblent pour améliorer Wikipédia en français et ses projets frères sont organisés. Que ce soit à l’université, dans une institution culturelle ou simplement dans un bistro, tout au long du Mois international de la contribution francophone, les Wikimédiens et les néophytes se côtoient pour partager leurs expériences, pour initier des nouveaux à la contribution aux projets Wikimédia ou pour simplement fraterniser.

En Afrique, en Amérique, en Europe, les chapitres francophones de Wikimédia et les groupes d’utilisateurs s’organisent et tissent des liens avec les institutions locales qui accueillent les ateliers, en plus de former la population locale aux rudiments de l’édition multi-contributive. Par exemple, la mairie de Bordeaux en France invite les citoyens dans une dizaine d’institutions culturelles de la ville. À Paris et à Rennes, ce ne sont pas moins de seize ateliers qui permettront aux nouveaux contributeurs de se former. À Montréal, Bibliothèque et Archive nationale du Québec reçoit les néo-contributeurs durant 4 jours. Les ateliers de formation se multiplient en Algérie, en Belgique, au Bénin, au Burkina Faso, en Suisse, en Tunisie, etc.

Les ateliers locaux sont organisés par des wikimédiens passionnés et expérimentés ; la thématique, le lieu, le projet Wikimédia visé sont à leur entière discrétion. Le Mois international de la contribution francophone est un projet rassembleur, qui sollicite très peu les ressources des chapitres locaux, et s’exécute à peu de frais. Les objectifs sont les suivants:

  • favoriser la production de contenus localement ;
  • permettre aux contributeurs locaux de se rencontrer dans les différents pays participants ;
  • initier les participants néophytes à l’édition de Wikipédia et ses projets frères ;
  • tisser des liens avec des institutions telles que les bibliothèques, les archives, les universités, etc.

Les participants aiment ces ateliers parce que c’est « cool » de participer à Wikipédia ; les institutions sont ravies d’être les hôtes de journées contributives puisqu’elles partagent la mission éducative des projets Wikimédia, et c’est une approche moderne pour leur public. Les professeurs et les universitaires s’intéressent au Mois de la contribution ; on recherche des wikimédiens expérimentés pour former les étudiants en classe. Bref, la deuxième année de cet événement, organisé par le collaboratif WikiFranca, [cf. ce post de la Wikimania 2014] promet d’être, encore une fois, un succès.

Propos rédigés par Benoit Rochon (chargé de projet à Wikimédia Canada et coordonnateur de WikiFranca).

Retrouvez les informations concernant la France dans le communiqué de presse publié par Wikimédia France.

par Anne-Laure Prévost
Categories: Projets Wikimedia, Wikifranca, Wikimédia France, Wikipédia
2 commentaires 09/05/2014

Lauréats du Wikiconcours lycéen 2014

Dans le cadre du Wikiconcours lycéen qui s’est déroulé d’octobre 2013 à mars 2014, le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’information) et Wikimédia France ont proposé aux lycéens et lycéennes de contribuer à l’encyclopédie libre Wikipédia.

Ce wikiconcours lycéen s’est déployé sur 6 académies en 2013-2014 (Aix-Marseille, Amiens, Bordeaux, Créteil, Orléans-Tours, Strasbourg).

Voici les gagnants de l’édition 2014 :

Le jury souhaite encourager la classe de Terminale Bac-pro du Lycée Picasso de Périgueux pour la qualité de son travail sur La gastronomie en Dordogne et l’engage à publier son article, actuellement sur les pages utilisateurs, directement sur l’encyclopédie.

Composition du jury :
Adrienne Alix de Wikimédia France, David Groison, rédacteur en chef de Phosphore, parrain de l’édition 2014, et l’équipe du Clemi national : Carole Helpiquet, Pauline Mercury, Gérard Colavecchio, Carole Hourt, Eric Schweitzer.