Archive

Archives pour la catégorie ‘Wikidata’
2 commentaires 11/10/2016

Se former à Wikidata

WP-WD

Infobox Wikipédia mise en forme à gauche et données brutes Wikidata à droite (copies d’écran de Wikipédia en CC-BY-SA et de Wikidata CC-0 GPLv2+, montage CC-BY par VIGNERON).

Wikidata est une base de connaissances. C’est un projet frère de Wikipédia, développé par Wikimedia Deutschland et hébergé par la Wikimedia Foundation. Wikidata stocke des informations structurées, sourcées et réutilisables par l’ensemble des projets Wikimedia. Lorsqu’une information évolue, elle peut être reportée automatiquement sur l’ensemble des projets Wikimedia. Par exemple, lors de la mise à jour annuelle de la population d’une commune, l’information peut être mise à jour dans Wikidata et reportée automatiquement sur l’ensemble des Wikipédias utilisant cette information.
Autre exemple de l’avantage de ce dépôt centralisé : Wikidata stocke les liens interwikis des projets Wikimedia. Auparavant, lorsque l’on changeait le nom d’une page Wikipédia, il était nécessaire de reporter ce changement manuellement sur toutes les autres versions linguistiques de Wikipédia et tous les projets Wikimedia. Aujourd’hui, le changement se fait à un seul endroit, avec une interface adaptée.
La traduction des articles est également simplifiée : un lien dans une langue est facilement identifiable dans une autre langue. Quand vous traduisez un article avec l’outil de traduction, vous gagnez en fluidité. Quand vous modifiez un article pour y insérer un lien vers un autre article, vous avez aujourd’hui une courte description illustrée issue de Wikidata vous permettant de faire le meilleur choix.
Wikidata est un projet encore jeune : il fêtera ses 4 ans en octobre prochain. Toutefois, si l’on regarde le nombre croissant d’ateliers Wikidata organisés chaque année dans la francophonie, l’intérêt pour ce projet se développe régulièrement. Le besoin de formation est donc réel, comme l’a montré l’atelier de formation à Wikidata lors de la Wikiconvention francophone et la série d’ateliers Wikidata organisés depuis l’automne dernier à Paris et cet été à Rennes. Tout d’abord, ces ateliers sont un succès certain — une trentaine de participant-e-s lors de la Wikiconvention (dont de nombreux nouveaux contributeurs – nouvelles contributrices), une quarantaine lors de l’atelier organisé à l’université Paris-Sud, une douzaine au total lors des ateliers rennais — et durable — les trois quarts des participant-e-s aux ateliers rennais ont pris part à au moins deux ateliers. Ensuite, ils permettent aux contributeurs – contributrices, expérimenté-e-s ou non sur d’autres projets Wikimedia, d’appréhender Wikidata et d’être autonomes dans son utilisation. Enfin, ils sont un vecteur d’émulation, comme en témoignent les outils de contribution et de visualisation créés lors de ces ateliers.
201608 WikiConvention Paris

Contributeurs pendant l’atelier Wikidata de la Wikiconvention (Ziko van Dijk, CC BY-SA 4.0).

Si vous n’avez pas eu l’occasion de participer à un de ces ateliers, il est encore temps d’apprendre ! Par exemple, vous pouvez :
Wikidata étant un projet transverse à tous les projets Wikimedia, vous pouvez également trouver de l’aide sur chaque projet, par exemple sur le projet Wikidata sur Wikipédia ou dans la page d’aide sur Wikisource.

 

 Auteurs : Envel Le Hir, Trizek, Nicolas Vigneron

 

par Envel Le Hir
Categories: Wikidata, Groupe local
Aucun commentaire 20/06/2016

La première Wikiconvention francophone arrive à Paris !

Logo_Wikiconvention_Francophone.svg

La toute première WikiConvention francophone aura lieu à Paris du 19 au 21 août 2016 !

Comme son nom l’indique, elle accueillera près de 160 participants francophones issus des communautés des projets Wikimedia comme Wikipédia et ses projets-frères. Elle a été conçue pour contribuer à l’émergence et au développement d’entités francophones locales. Des Wikimédiens venant d’Algérie, de Belgique, de Côte d’Ivoire, de Madagascar, de Suisse, du Sénégal, de France, de la Tunisie, du Canada et d’ailleurs sont attendus. Un tel événement s’inscrit dans les missions de WikiFranca, coopération des entités francophones du mouvement Wikimedia, où Wikimédia France s’investit de manière conséquente.

Organisée pour la première fois pour et par les Wikimédiens francophones, comme cela a été le cas, depuis plusieurs années dans les communautés germanophones, hispanophones, ou encore néerlandophones, la WikiConvention sera un événement dédié au partage de savoirs, de pratiques et de perspectives pour encourager les synergies et développer des stratégies d’enrichissement des projets Wikimedia en français, sans oublier de valoriser les langues régionales et minoritaires des pays participants. Elle cherchera également à assurer la présence de contributrices, notamment par la mise en œuvre d’une garderie sur place. En effet, moins de 15 % des contributeurs à Wikipédia aujourd’hui sont des femmes. Ce fossé des genres est un combat prioritaire du mouvement, tout comme l’est la contribution des pays dits du “Sud”. En effet, l’un des objectifs prioritaires de la Wikimedia Foundation, comme pour le reste du mouvement Wikimedia est d’agir face au fossé qui se creuse entre les pays dits “du Nord” et ceux dits “du Sud” tant au niveau de la diversité des contenus qui se trouvent sur les projets Wikimedia, que sur la diversité des contributeurs à ces projets.

L’événement sera accueilli au sein de la Halle Pajol, un bâtiment récemment réhabilité, éco-conçu, pourvu de 7 salles de réunion et d’une auberge de jeunesse, afin de faciliter l’hébergement des participants à moindres frais. Dans cette même idée, plusieurs partenaires soutiennent cet événement. L’Organisation Internationale de la Francophonie finance généreusement la venue de 15 Wikimédiens d’Afrique francophone, dont la contribution aux débats est essentielle ; Google soutient financièrement la mise en œuvre de l’événement et la Fondation L’Oréal participe quant à elle à permettre l’accueil d’enfants lors de la convention, afin de favoriser la venue des parents, comme évoqué ci-dessus. Wikimedia CH soutient également cette action, à travers un soutien financier mais aussi grâce à l’attribution de bourses pour les participants suisses.

Le programme est encore en train d’être affiné, mais les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et ce jusqu’au 15 juillet.

Plus d’informations sur la page Meta de l’événement.

Pour retrouver toute l’actualité de la WikiConvention, abonnez-vous au fil Twitter @wikiconvention et suivez le hashtag #WikiConvFR !

 

Aucun commentaire 24/02/2016

Wikidata pour la science

Une journée de découverte de Wikidata a été organisé le 2 février par Wikimédia France et le Center for Data Science de Paris-Saclay. Cette journée ouverte à tous s’est tenue au sein de l’Université Paris-Saclay, elle a été  pour une quarantaine d’universitaires et de doctorants de découvrir comment Wikidata parvient à constituer une des premières bases de connaissances au monde, et comment l’intégrer et l’exploiter dans les projets des étudiants et des chercheurs de l’université.

Le partage des données, avec comme objectif le Linked Data (Web des données), encore appelé Graphe Global Géant ou encore le Web 3.0, implique la constitution coûteuse de bases de connaissances, qui elles mêmes se périment très vite. L’alternative est l’élaboration collective de ces bases de connaissances de façon contributive.

Les divers domaines scientifiques sont déjà représentés dans Wikidata. Ces contributions peuvent être exploitées par exemple pour faciliter la découverte d’information, la reproductibilité et la traçabilité des travaux de recherche. Le Center for Data Science a travaillé sur les outils destinés à faciliter la découverte et la réutilisation des données de Wikidata.

Durant cette journée à travers des exemples réels et des travaux pratiques, les participants ont pu découvrir les travaux de recherche qui utilisent déjà les données de Wikidata et ces premiers outils.

Les sujets suivants ont été abordés durant la journée :

  • Qu’est-ce que Wikidata et Wikipédia ?
  • Quel est l’objectif de Wikidata ?
  • Comment peut-on contribuer, manuellement ou automatiquement à ce projet ?
  • Comment découvrir et utiliser les données de Wikidata ?
  • Quels sont les projets scientifiques qui utilisent déjà Wikidata dans lemonde et à l’université ?
  • Que peut apporter Wikidata pour partager les données de la recherche ?
  • Quels services propose le Center for Data Science de ParisSaclay dans ce domaine ?

Wikidata

La première moitié de la journée a été consacrée à une présentation de Wikidata par Sylvain Boissel, administrateur systèmes et réseaux de Wikimédia France et Harmonia Amanda, administratrice sur Wikidata.

Dernier né des projets Wikimedia, Wikidata a fêté ses trois ans en octobre dernier. Il s’agit d’une base de données collaborative placée sous licence CC0.

La présentation est organisée en trois parties, d’abord une présentation générale du site, puis les différents moyens de faire des requêtes sur la base de données et de la réutiliser et enfin comment contribuer à son amélioration.
Nouveau venu dans les bases de données en web sémantique, Wikidata a très vite pris une place centrale du fait de sa licence libre, de son aspect collaboratif et de la confiance qui lui est accordée concernant la stabilité du projet. C’est également un projet multilingue, gérant plus de 250 langues de façon native, et qui est encore en développement.

L’objectif premier du projet était proprement interne aux projets Wikimedia, puisqu’il s’agissait de centraliser les liens interwikis. Dans un deuxième temps, il s’agit de constituer une base de données structurée et réutilisable qui permette de stocker des données brutes ensuite utilisables sur les projets Wikimedia. Pour ce faire, il était nécessaire de construire une base de données requêtable et donc réutilisable plus largement.

La deuxième partie de la présentation s’intéresse aux façons de faire des requêtes sur la base de données pour pouvoir l’utiliser notamment les différents moyens de trouver un élément précis (les divers liens depuis Wikipédia, le système de recherche, la méthode de recherche par nom exact, etc.), présentation rapide de l’API et de son interface graphique.
Plusieurs exemples sont présentés :

  • réutilisations depuis Wikipédia : parsers functions, modules lua…
  • scripts en Python pour faire des requêtes et des insertions sur les sites Mediawiki (pywikibot)
  • interfaces de requêtes : Wikidata Query et SPARQL (query.wikidata.org)
  • outils spécialisés dans la réutilisation des données (outils de généalogie, de frises chronologiques, de cartes, ou encore de présentations plus lisibles pour des être humains que les éléments eux-mêmes)
  • réutilisations extérieures à Wikimédia sont également présentés

La troisième partie est consacrée à la contribution à Wikidata : créer un compte Wikimedia, paramétrer les langues d’interface, ajouter différents gadgets d’édition y compris des gadgets permettant des contributions semi-automatiques…

Retrouvez la présentation faite pendant cet atelier par ici.

Expérimentations Wikidata à Saclay

L’après midi, plusieurs chercheurs du plateau de Saclay ont présenté leurs travaux et la manière de se connecter à l’ontologie de Wikidata afin de mettre à disposition leurs données dans le Web des données.

Deux gadgets spécifiques pour Wikipédia ont été présentés. En effet, en copiant un petit bout de code dans la page de JavaScript personnalisée, les chercheurs du plateau de Saclay ont accès, depuis Wikipédia, à des onglets présentant des informations supplémentaires. Ainsi, directement depuis l’article de Wikipédia concernant un domaine de recherche, ils peuvent trouver les chercheurs compétents dans leurs domaines à l’Université de Paris-Sud (lien vers l’outil).

Autre exemple appliqué aux matériels disponibles pour les chercheurs, depuis l’article « spectromètre de masse », ils peuvent retrouver l’emplacement de tous les appareils disponibles de ce type disponibles sur le plateau (lien vers l’outil). Ces gadgets ont été présentés par Gregory Grefenstette (INRIA – TAO) et Valérie Cantonny (Institute of Plant Sciences Paris-Saclay IPS2 – Plateforme Métabolisme Métabolome)

Deux autres présentations concernaient la constitution de deux bases de connaissances ouvertes au sein de l’Université de Paris-Sud. Une base de connaissances ouverte pour les plateformes analytiques, par Sana Tfaili (Lip(Sys)2), puis une autre pour le droit canonique, nommée « projet Gregorius », par Julien Nauroy (Direction Informatique).

Karima Rafes (Paris-Sud / BorderCloud) a ensuite animé un atelier pratique, présentant comment interroger à l’aide du langage SPARQL les données de Wikidata à travers les outils du Center for Data Science.

La journée s’est terminée sur une table ronde accompagnée d’un débat avec le public. Les participants se sont interrogés sur la place de Wikidata dans la science, et la place de la science dans Wikidata. Les réflexions ont porté, notamment sur la faisabilité d’établir une ontologie couvrant l’ensemble du savoir humain, et sur les besoins des chercheurs en matière de bases de connaissances : s’ils sont souvent trop spécifiques pour que les données soient mises directement sur Wikidata, les bases peuvent en revanche être reliées entre elles par le biais des éléments Wikidata.

Prochain atelier de présentation de Wikidata : jeudi 25 février à 19:30 à La Paillasse (226 rue Saint Denis, 75002 Paris)

par Sylvain Boissel
Categories: Projets Wikimedia, Wikidata
Aucun commentaire 16/11/2015

Visite des espaces contributeurs allemands

Fin octobre, Sylvain Boissel et Pierre-Yves Beaudouin ont visité plusieurs espaces contributeurs mis en place par des wikimédiens allemands. Les villes de Cologne et Hambourg possèdent des espaces en centre-ville loués par Wikimedia Deutschland pour que les contributeurs se réunissent afin de mieux se connaître, échanger, monter des projets et se former.

Lokal K

Vue du Lokal K

Lokal K (Sylvain WMFr, CC-BY-SA-4.0)

Situé à Cologne, le Lokal K est le premier espace ouvert en avril 2014. En l’espace d’un mois, un groupe de contributeurs bénévoles a entièrement aménagé un local commercial de 70 m² situé à deux pas du centre ville, pour en faire un lieu chaleureux. Depuis huit personnes s’y réunissent régulièrement tenant une wikipermanence le jeudi après-midi et organisent un gros événement une fois par mois. Le groupe de contributeurs de Cologne est l’un des plus anciens et des plus actifs d’Allemagne. Il organise entre autres la WikiConvention germanophone (rassemblement annuel de la communauté germanophone), Wiki Loves Monuments et le projet Festivalsommer consistant à réaliser des photos de concerts.

Kontor

Vue du Kontor

Kontor (NordNordWest, CC-BY-SA-3.0 de)

Situé à Hambourg, le Kontor a ouvert en octobre 2014. Les Hambourgeois ont également souhaité aménager par eux-mêmes le local en récupérant ici et là le mobilier. Le local commercial a sensiblement les mêmes caractéristiques que son homologue à Cologne. Le local est prêté à d’autres associations, telles que OpenStreetMap et l’Open Knowledge Foundation. La salle de réunion est utilisée par les projets thématiques de Wikipédia quand ils souhaitent faire des réunions physiques  (ex. le projet chimie et les cartographes). Le groupe de Hambourg est aussi à l’origine du projet Wiki Loves Cocktail qui consiste à photographier des cocktails et tout le matériel nécessaire.

TU23

Gâteau d'anniversaire de Wikidata

Gâteau d’anniversaire de Wikidata (Jason Krüger, CC-BY-SA-4.0)

Dernière étape de notre périple : le TU23, c’est-à-dire les bureaux de Wikimedia Deutschland à Berlin. Nous sommes arrivés pour célébrer le troisième anniversaire de Wikidata. L’événement était composé d’une série de présentations en anglais ou en allemand avec traduction simultanée,  d’un quiz et du traditionnel gâteau d’anniversaire.

Comme Wikimédia France, l’association allemande a pris soin de mettre une partie de ses locaux à disposition de la communauté. Le groupe berlinois est moins actif que les deux autres. Il organise néanmoins plusieurs événements  dans les locaux : des soirées contributives (par exemple à destination du public féminin), et des débats nommés Wikipedianischer Salon.

 

Ces visites ont été enrichissantes. Elles nous ont permis de nous rendre compte du fonctionnement de nos voisins allemands. Sans forcément copier leur fonctionnement, cela nous incite à développer l’espace contributeur situé à Paris qui accueille déjà plusieurs événements,  tels que les soirées WikiCheese et WikiGrenier ainsi que des ateliers de formation consacrés à Wikidata, Wikisource, la photographie, etc.

par Pierre Yves Beaudouin
Categories: Projets Wikimedia, Actualité Wikimédia France, Wikidata
Aucun commentaire 21/02/2013

Wikidata lancé sur la Wikipédia en anglais

Ce billet est issu d’une traduction de l’annonce sur le blog de Wikimedia Deutschland. Le billet original a été publié sous CC-BY-SA 3.0 par Lydia Pintscher le 13 février 2013.

Après le déploiement de la première phase de Wikidata sur les Wikipédias en hongrois, hébreu et italien, l’anglais a été ajouté à la liste aujourd’hui.
Cela signifie que les liens interlangues sur cette Wikipédia viennent également maintenant de Wikidata. C’est une autre étape sur le chemin menant à un système où les liens interlangues sont stockés dans un seul emplacement central (à l’opposé du wikitexte de chaque article sur chaque Wikipédia).
Logo de Wikidata

Logo de Wikidata

Que se passe-t-il exactement ?

  • Les liens interlangues dans la barre de gauche viendront automatiquement de Wikidata, une fois l’article lié à Wikidata. Aucune syntaxe spéciale n’est requise pour ça.
  • Les liens interlangues existants continueront de fonctionner et auront priorité sur les liens de Wikidata.
  • Pour chaque article, les liens interlangues de Wikidata peuvent être supprimés complètement par le mot magique noexternallanglinks.
  • Les changements sur Wikidata liés aux articles de cette Wikipédia seront visibles dans les modifications récentes et les listes de suivi, si l’option est activée par l’utilisateur. (Il y a encore quelques problèmes avec ça quand vous avez activé les modifications récentes groupées.)
  • En bas de la liste des liens interlangues, vous trouverez un lien pour éditer les liens interlangues, ce qui vous mène vers la page liée sur Wikidata.
  • Vous pouvez voir un exemple de la façon dont ça se présente sur l’article concernant Maria Goeppert-Mayer.
  • La seconde phase de Wikidata (à propos des infoboxes) a été démarrée sur Wikidata, mais ne peut pas encore être utilisée sur les Wikipédias. Cela suivra plus tard.
Une FAQ est disponible.

Qu’y a-t-il ensuite ?

Les premières parties de la phase 2 ont été déployées sur wikidata.org. Nous travaillons maintenant sur les parties manquantes de la phase 2. Ceci comprend par exemple la possibilité d’entrer des dates et des coordonnées géographiques.
En même temps, nous préparons le déploiement sur toutes les autres Wikipédias. Ceci est planifié pour le 27 février, mais en raison d’un grand nombre de réunions dans les bureaux de la Wikimedia Foundation, cela sera peut-être avancé ou retardé de quelques jours. Nous vous tiendrons au courant.

Office hour

Si vous avez des questions, vous êtes par exemple le bienvenu pour venir à une des prochaines office hours sur IRC.
par Seb35
Categories: Wikidata