Archive

Archives pour la catégorie ‘Afrique’
Aucun commentaire 07/02/2017

Les francophones bien représentés lors de WikiIndaba 2017, la rencontre des wikipédiens africains.

Il y a 15 jours se déroulait la deuxième rencontre des wikipédiens africains : WikiIndaba.

Wikiindaba_17_Day_3-63

Les participants de WikiIndaba 2017. Notez le tee-shirt WikiIndaba aux couleurs du Ghana….

Indaba… un terme venant du zoulou et désignant une rencontre destinée à réunir des groupes de taille modérée pour discuter de sujets d’intérêt général, rencontre permettant à chaque participant d’exprimer son avis et d’être acteur et non d’être confiné au rôle de simple spectateur comme souvent lors des conférences.

En 2014 s’est tenu la première WikiIndaba, à Joburg en Afrique du Sud. Une rencontre qui fut aussi une première pour bon nombre de participants, avec une très forte variabilité du niveau de connaissance du mouvement Wikimedia, dans un contexte de quasi-absence de chapters ou user groups sur la totalité du continent africain.

Le paysage a bien changé en ce mois de janvier 2017 alors qu’a eu lieu la deuxième WikiIndaba à Accra, organisée par le UserGroup Ghana avec le soutien de la Wikimedia Foundation.

3 jours de découvertes, d’échanges, d’apprentissage ont réuni 50 participants à Accra dans une atmosphère très amicale et joyeuse. Au menu, retour d’expérience sur de multiples actions, telles que Wiki Loves Africa, JoburgPedia, Wiki Loves Women, les édit-a-thons d’AfroCROWD, les derniers informations sur l’outil de consultation de Wikipedia offline Kiwix, ou le lancement de WikiFundi, plateforme d’édition d’articles Wikipédia hors connexion.
La Wikimedia Foundation n’était pas venue les mains vides… au sens propre comme figuré. Katherine Mayer, la directrice exécutive de la WMF, nous a honoré de sa présence chaleureuse et bienveillante. Zack McCune a pris de nombreuses photos de groupe ou individuelle de très grande qualité. Plusieurs employés de la WMF ont animé des sessions de réflexion (par exemple sur le story telling, les partenariats, la gestion des conflits, l’utilisation des réseaux sociaux etc.) ou d’acquisition de compétences sur WikiData et divers outils, le tout entrecoupé d’ice breaker et d’énergizer qui ont rencontré beaucoup de succès.

French_language_editors_at_Wiki_Indaba_2017

Les participants francophones à WikiIndaba 2017. CC-By-SA-4.0, source et noms disponibles à : File:French language editors at Wiki Indaba 2017.jpg

La conférence proprement dite était agrémentée d’un ensemble assez fourni d’activités « sociales », incluant visites de point d’intérêt touristiques, achat de tissus africains, une soirée karaoké assez épique (sans connexion internet…), un barbecue-networking en musique au Goethe Institute, une soirée plage avec danses et hymnes nationaux a capella etc. activités constituants un puissant ciment entre les participants et espérons le… porteur de fructueuses collaborations à venir.

Les participants francophones étaient fort bien représentés avec des membres venant du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, Algérie, Tunisie… mais aussi de façon plus inattendue, d’Afrique du Sud, du Chana ou même des États-Unis. Il reste cependant un bon bout de chemin à parcourir avant que la majorité des pays africains participent pleinement au mouvement Wikimédia.

Voir aussi

par Anthere
Categories: Wikifranca, Afrique
Aucun commentaire 29/02/2016

De Wiki Loves Africa à Wiki Loves Women

Après une première édition en 2014 sur la thématique de la gastronomie, le concours Wiki Loves Africa s’est tenu pendant les mois d’octobre et novembre 2015 sur la thématique “Parures et ornements“. Les images représentent ainsi la mode définie par des influences culturelles locales, notamment en ce qui concerne les bijoux, le maquillage, les coiffures, l’habillement. Le concours a été un succès tant dans la célébration de l’universalité de la mode que de la diversité des tenues et pratiques traditionnelles de toute l’Afrique.

En effet, ce sont 7453 images qui ont été téléchargées sur la médiathèque Wikimedia Commons par 734 contributeurs venant de 51 pays à travers le monde ! Les pays les plus impliqués sont la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Cameroun. Des équipes locales se sont constituées dans certains pays notamment en Algérie, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Égypte, au Nigeria, en Tanzanie, en Tunisie et en Ouganda pour organiser 41 événements locaux dans le but d’inciter les gens à participer. Des contributeurs plus isolés ont aussi participé dans des pays tels que le Ghana, le Kenya ou l’Éthiopie.

Le concours accueille des contributeurs qui pour beaucoup sont des primo-contributeurs aux projets Wikimédia. Lucas Takerkart, gagnant du deuxième prix et réalisateur pour Cultur’All – une association œuvrant à la préservation et à la valorisation des cultures populaires – explique :

Mon amie, une styliste franco-sénégalaise (Lô Créations), est tombée un peu par hasard sur le concours en faisant des recherches sur la mode et l’Afrique. Elle a ensuite envoyé quelques-unes de mes photos, assez facilement… Merci à elle sans qui je ne vous écrirais pas actuellement!

Je ne connaissais pas cette plate-forme. Je suis pour les licences libres et il faut que je m’y intéresse plus car je produis énormément sans forcément diffuser…

Les gagnants ont été sélectionnés par un jury international composé de wikimédiens, dont certains membres de Wikimédia France, de professionnels de la mode et de photographes professionnels : Paul Weinberg, Samson Ngumenawe, Oguntimehin A. Ariyo, Jacques Kouao, Siwar Horchani Zarrouk, Yetty Ogunnubi (Yetty D), Fanta Kone, Céline Rabaud, Sylvain Boissel and Habib M’henni. L’annonce des résultats a été faite le 19 février suite à un long travail de visionnage et de sélection effectué par le jury.

Premier Prix remis à Isaac Kaigi (Kenya) pour sa photo “Busy Afternoon”

Deuxième prix remis à Lucas Takerkart (France) pour “Fashion designer in St Louis in Senegal”

Lucas revient sur les conditions dans lesquelles il a réalisé la photo gagnante du 2e prix :

J’ai pris cette photo lors d’un repérage pour un documentaire sur les savoir-faire des artisans de Saint-Louis au Sénégal. C’est un tailleur dans son atelier… Quelqu’un d’assez charismatique… Son fils qui est en train de broder en arrière plan (on aperçoit sa casquette dépasser) est également un des rappeurs du groupe Nuul Kukk pour lesquels j’ai réalisé ce Street Clip).

Troisième prix remis à Dili Osuhor (Ghana) pour “Lady in Yellow, an african head dress in Ghana”

Le prix de la Communauté, quant à lui, a récompensé la meilleure photo selon la communauté Wikimedia parmi les 39 photos qui ont reçu la meilleure note de la part du jury.

Prix de la communauté remis à Mus52 pour “Women in haik at the Port of Algiers, Algeria” soutenue par 29 votes

Les gagnants ont été récompensé par un tirage papier de leur photo primée, un livre, des goodies Wikimedia ainsi qu’une tablette Samsung Galaxy Tab S 9 pour le premier prix et des chèques-cadeaux Amazon pour les trois autres prix.

Un projet en Afrique en appelle un autre … Découvrez Wiki Loves Women !

Wiki Loves Women est un projet de gestion des connaissances qui sera mis en oeuvre dans 4 pays de l’Afrique sub-saharienne. Il consiste en un ensemble de collaborations ambitieuses entre des Wikipédiens en Résidence situés dans chaque pays concerné, la communauté bénévole de wikipédiens, des institutions publiques, des organisations de la société civile, en particulier des structures impliquées dans l’égalité des genres. Wiki Loves Women est porté par Isla Haddow-Flood et Florence Devouard et mis en oeuvre en collaboration avec l’Institut Goethe.

Son but est l’émancipation et la mise à disposition du grand public du contenu culturel et éducatif déjà existant et vérifié au sein d’institutions publiques ou d’organisations de la société civile, mais peu visible ou peu accessible. Le projet vise ainsi à mettre en valeur les contributions et les réussites des femmes africaines notables ; et également à attirer l’attention sur les défis spécifiques rencontrées par les femmes africaines dans leur quotidien.

Par ailleurs, Wiki Loves Women apportera une attention toute spécifique à faciliter la participation des femmes à ce projet, ainsi que des hommes sensibles aux questions d’égalité homme/femme dans les pays sélectionnés.

Appel à candidature

WikiAfrica est à la recherche de quatre Wikipédiens en Résidence pour ce projet.

Le projet Wiki Loves Women cherche des candidats enthousiastes habitant en Afrique sub-saharienne pour mettre en oeuvre le projet depuis leur pays de résidence. Les Wikipédiens en Résidence seront chargés d’identifier les organisations partenaires disposant de contenus et de s’assurer de leur participation dans le projet lors de l’intégration de ces contenus dans les projets Wikimedia. Par ailleurs, les Wikipédiens en Résidence seront chargés de travailler en collaboration avec les Wikipédiens existants et nouveaux, pour faciliter le transfer et l’intégration du contenu. Cette collaboration sera facilitée par l’organisation régulière d’évènements au sein des Instituts Goethe.

Le Wikipédien en Residence travaillera, en collaboration avec l’Institut Goethe sur place et la communauté wikimédienne locale, à assurer la croissance de la communauté de rédacteurs du projet Wikipedia et facilitera leur participation au projet Wiki Loves Women.

 

 

 

 

 

 

par Sophie Roset
Categories: Projets Wikimedia, Wikifranca, Afrique