Archive

Archives pour la catégorie ‘Wikifranca’
Aucun commentaire 07/02/2017

Les francophones bien représentés lors de WikiIndaba 2017, la rencontre des wikipédiens africains.

Il y a 15 jours se déroulait la deuxième rencontre des wikipédiens africains : WikiIndaba.

Wikiindaba_17_Day_3-63

Les participants de WikiIndaba 2017. Notez le tee-shirt WikiIndaba aux couleurs du Ghana….

Indaba… un terme venant du zoulou et désignant une rencontre destinée à réunir des groupes de taille modérée pour discuter de sujets d’intérêt général, rencontre permettant à chaque participant d’exprimer son avis et d’être acteur et non d’être confiné au rôle de simple spectateur comme souvent lors des conférences.

En 2014 s’est tenu la première WikiIndaba, à Joburg en Afrique du Sud. Une rencontre qui fut aussi une première pour bon nombre de participants, avec une très forte variabilité du niveau de connaissance du mouvement Wikimedia, dans un contexte de quasi-absence de chapters ou user groups sur la totalité du continent africain.

Le paysage a bien changé en ce mois de janvier 2017 alors qu’a eu lieu la deuxième WikiIndaba à Accra, organisée par le UserGroup Ghana avec le soutien de la Wikimedia Foundation.

3 jours de découvertes, d’échanges, d’apprentissage ont réuni 50 participants à Accra dans une atmosphère très amicale et joyeuse. Au menu, retour d’expérience sur de multiples actions, telles que Wiki Loves Africa, JoburgPedia, Wiki Loves Women, les édit-a-thons d’AfroCROWD, les derniers informations sur l’outil de consultation de Wikipedia offline Kiwix, ou le lancement de WikiFundi, plateforme d’édition d’articles Wikipédia hors connexion.
La Wikimedia Foundation n’était pas venue les mains vides… au sens propre comme figuré. Katherine Mayer, la directrice exécutive de la WMF, nous a honoré de sa présence chaleureuse et bienveillante. Zack McCune a pris de nombreuses photos de groupe ou individuelle de très grande qualité. Plusieurs employés de la WMF ont animé des sessions de réflexion (par exemple sur le story telling, les partenariats, la gestion des conflits, l’utilisation des réseaux sociaux etc.) ou d’acquisition de compétences sur WikiData et divers outils, le tout entrecoupé d’ice breaker et d’énergizer qui ont rencontré beaucoup de succès.

French_language_editors_at_Wiki_Indaba_2017

Les participants francophones à WikiIndaba 2017. CC-By-SA-4.0, source et noms disponibles à : File:French language editors at Wiki Indaba 2017.jpg

La conférence proprement dite était agrémentée d’un ensemble assez fourni d’activités « sociales », incluant visites de point d’intérêt touristiques, achat de tissus africains, une soirée karaoké assez épique (sans connexion internet…), un barbecue-networking en musique au Goethe Institute, une soirée plage avec danses et hymnes nationaux a capella etc. activités constituants un puissant ciment entre les participants et espérons le… porteur de fructueuses collaborations à venir.

Les participants francophones étaient fort bien représentés avec des membres venant du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, Algérie, Tunisie… mais aussi de façon plus inattendue, d’Afrique du Sud, du Chana ou même des États-Unis. Il reste cependant un bon bout de chemin à parcourir avant que la majorité des pays africains participent pleinement au mouvement Wikimédia.

Voir aussi

par Anthere
Categories: Wikifranca, Afrique
Aucun commentaire 29/06/2016

Day 3: Ce n’est qu’un au revoir

C’est sous une chaleur écrasante que s’est déroulée la troisième et dernière journée de la Wikimania 2016 à Esino Lario. Au programme de ce dimanche 26 juin, questions et réponses à la nouvelle directrice exécutive de la Wikimedia Foundation ainsi que conférences et discussions autour de l’héritage culturel dans le monde par les wikimédiens.

Katherine Maher, nouvelle directrice exécutive de la Wikimédia Foundation a répondu à une série de questions de la part des wikimédiens afin d’évoquer la vision future du mouvement ainsi que la stratégie de la Fondation. Puis c’est un focus sur la Wikimedia Foundation qui a été opéré afin de préciser les différents services et missions que cette dernière propose pour le mouvement.

 

Dans l’après-midi, c’est Jean-Frédéric Berthelot, secrétaire adjoint du conseil d’administration de Wikimédia France, et Philip Kopetzky, membre du conseil d’administration de Wikimédia Autriche, qui ont présenté le projet Wiki Loves Monuments et les évolutions futures de ce projet.

Puis, en fin d’après-midi a eu lieu la traditionnelle cérémonie de clôture de la Wikimania 2016. Ce fut l’occasion de remercier les habitants du village d’Esino Lario ainsi que les organisateurs de cette Wikimania pour leur accueil chaleureux et leur organisation minutieuse. Ce fut aussi l’occasion d’annoncer que la Wikimania 2017 sera notamment organisée par WikiFranca et aura lieu à Montréal au Canada !

 

Comme chaque année, la Wikimania permet un rassemblement de toute la communauté internationale des wikimédiens qui est finalisée par une belle photo de groupe. Aucun doute que cette 12ème édition restera gravée dans les mémoires.

 

Aucun commentaire 26/06/2016

Day 2 : Journée pluvieuse mais fructueuse à la Wikimania 2016

C’est sous une pluie diluvienne qu’ont démarré les conférences, rencontres et ateliers de cette deuxième journée à Esino Lario. Rien n’a pu néanmoins doucher l’enthousiasme des wikimédiens français. Ils ont en effet animé une conférence sur l’importance qu’a pris en France le projet Wiktionnaire, dont nous avions publié l’extraordinaire odyssée il y a quelques articles… Très attendus et largement soutenus par les francophones, c’est avec beaucoup d’énergie que Noé Gasparini, Lucas Lévêque et Benoît Prieur ont détaillé l’engouement qu’il y a eu autour du développement de ce projet en France et ses retombées positives, notamment dans les médias.

27836454301_2b3f090fb3_q

Sebastiaan ter Burg (CC-BY-2.0)

En fin de journée, s’est tenu un meeting réunissant les directeurs exécutifs des chapitres Wikimédia,  auquel Nathalie Martin a participé pendant qu’une autre réunion se tenait avec l’ensemble des présidents des organisations affiliées au mouvement, à laquelle Emeric Vallespi  à participé, afin d’aborder divers sujets liés à l’amélioration des échanges de bonnes pratiques entre les chapitres et dans le mouvement, et à la rencontre avec la nouvelle Directrice Exécutive de la Wikimedia Foundation. Enfin, dans la continuité du travail entrepris suite à la Wikimania 2015 à Mexico, Anne-Laure Prévost a participé à la réunion du groupe de travail ‘Partnerships and Resource Development’ afin d’enrichir l’espace dédié aux récits d’expérience et aux bonnes pratiques des chapitres en terme de partenariats.

 

Cette journée s’est conclue par un concert sur la place principale du village. On se retrouve encore demain pour faire le point sur le troisième  et dernier jour de cette Wikimania 2016.

Aucun commentaire 25/06/2016

Day 1: un démarrage sur les chapeaux de roues pour Wikimania 2016 !

C’est à Esino Lario près du lac de Côme en Italie que la 12e édition de Wikimania se déroule. Des annonces et rencontres pimentées ont été à l’ordre du jour.

Après deux jours de pré-conférence, notamment technique avec la tenue du traditionnel hackathon, ce jeudi 24 juin a vu le lancement de la Wikimania 2016. À cette occasion, Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, a pris la parole pour annoncer l’élection de Christophe Henner, ancien président de Wikimédia France, comme membre et président du conseil d’administration de la Wikimédia Foundation pour une durée de 3 ans. À la suite de son intérim, Katherine Maher a été nommée directrice exécutive de la Wikimedia Foundation. Ces annonces officielles ont été suivies d’une inspirante présentation de l’impact positif de la Wikimania 2016 sur Esino Lario, par Catherine de Senarclens, membre du conseil municipal du village. Jimmy Wales s’est d’ailleurs vu remettre les « clefs du changement » par le maire de la ville pour clore cette séance.

Du “coolest project” aux enjeux de la confidentialité comme frein à l’accès à la connaissance, c’est un programme riche qui est proposé aux 1000 wikimédiens accueillis par les habitants d’Esino Lario. C’était aussi l’occasion pour tous les francophones de se retrouver lors du Meetup de fin de journée et d’échanger sur les projets en cours et à venir. À ce titre, un zoom sur la première Wikiconvention Francophone, qui se déroulera du 19 au 21 août à Paris, a été fait par Pierre-Yves Beaudouin (les inscriptions sont ouvertes, pour rappel !).

Les Wikimédiens francophones pris en photo par Pierre-Selim (CC-BY-SA 4.0)

Les Wikimédiens francophones pris en photo par Pierre-Selim (CC-BY-SA 4.0)

Rendez-vous demain pour un nouveau point autour de la deuxième journée
à Esino Lario ! Vous pouvez aussi suivre le fil twitter #Wikimania2016 et le compte @WikimaniaEsino pour plus d’informations.

Crédits photo galerie : Niccolò Caranti – CC-BY-SA 4.0

par Anne-Laure Prévost
Categories: Projets Wikimedia, Actualité Wikimédia France, Wikifranca
Aucun commentaire 20/06/2016

La première Wikiconvention francophone arrive à Paris !

Logo_Wikiconvention_Francophone.svg

La toute première WikiConvention francophone aura lieu à Paris du 19 au 21 août 2016 !

Comme son nom l’indique, elle accueillera près de 160 participants francophones issus des communautés des projets Wikimedia comme Wikipédia et ses projets-frères. Elle a été conçue pour contribuer à l’émergence et au développement d’entités francophones locales. Des Wikimédiens venant d’Algérie, de Belgique, de Côte d’Ivoire, de Madagascar, de Suisse, du Sénégal, de France, de la Tunisie, du Canada et d’ailleurs sont attendus. Un tel événement s’inscrit dans les missions de WikiFranca, coopération des entités francophones du mouvement Wikimedia, où Wikimédia France s’investit de manière conséquente.

Organisée pour la première fois pour et par les Wikimédiens francophones, comme cela a été le cas, depuis plusieurs années dans les communautés germanophones, hispanophones, ou encore néerlandophones, la WikiConvention sera un événement dédié au partage de savoirs, de pratiques et de perspectives pour encourager les synergies et développer des stratégies d’enrichissement des projets Wikimedia en français, sans oublier de valoriser les langues régionales et minoritaires des pays participants. Elle cherchera également à assurer la présence de contributrices, notamment par la mise en œuvre d’une garderie sur place. En effet, moins de 15 % des contributeurs à Wikipédia aujourd’hui sont des femmes. Ce fossé des genres est un combat prioritaire du mouvement, tout comme l’est la contribution des pays dits du “Sud”. En effet, l’un des objectifs prioritaires de la Wikimedia Foundation, comme pour le reste du mouvement Wikimedia est d’agir face au fossé qui se creuse entre les pays dits “du Nord” et ceux dits “du Sud” tant au niveau de la diversité des contenus qui se trouvent sur les projets Wikimedia, que sur la diversité des contributeurs à ces projets.

L’événement sera accueilli au sein de la Halle Pajol, un bâtiment récemment réhabilité, éco-conçu, pourvu de 7 salles de réunion et d’une auberge de jeunesse, afin de faciliter l’hébergement des participants à moindres frais. Dans cette même idée, plusieurs partenaires soutiennent cet événement. L’Organisation Internationale de la Francophonie finance généreusement la venue de 15 Wikimédiens d’Afrique francophone, dont la contribution aux débats est essentielle ; Google soutient financièrement la mise en œuvre de l’événement et la Fondation L’Oréal participe quant à elle à permettre l’accueil d’enfants lors de la convention, afin de favoriser la venue des parents, comme évoqué ci-dessus. Wikimedia CH soutient également cette action, à travers un soutien financier mais aussi grâce à l’attribution de bourses pour les participants suisses.

Le programme est encore en train d’être affiné, mais les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et ce jusqu’au 15 juillet.

Plus d’informations sur la page Meta de l’événement.

Pour retrouver toute l’actualité de la WikiConvention, abonnez-vous au fil Twitter @wikiconvention et suivez le hashtag #WikiConvFR !